"Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait" (Matthieu 5 :48)

"Soyez donc parfaits, comme votre Père céleste est parfait" (Matthieu 5 :48)

Il est écrit dans (Actes 28 :3-6) : « Paul ayant ramassé un tas de broussailles et l'ayant mis au feu, une vipère en sortit par l'effet de la chaleur et s'attacha à sa main. (…) Paul secoua l'animal dans le feu, et ne ressentit aucun mal. Ces gens s'attendaient à le voir enfler ou tomber mort subitement ; mais, après avoir longtemps attendu, voyant qu'il ne lui arrivait aucun mal, ils changèrent d'avis et dirent que c'était un dieu ». C'est impressionnant, n'est-ce pas ? Comment Paul a-t-il pu survivre à la morsure d'une vipère, juste en secouant sa main ? Les barbares de l'Ile de Malte étaient tellement surpris qu'ils se sont dit qu'il ne pouvait qu'avoir la nature divine.

En parcourant la Bible, on peut découvrir des hommes devant qui la nature semblait s'incliner : Shadrack, Meshack, et Abed-Négo sont sortis indemnes de la fournaise ardente sans brûlure ni même odeur de flammes sur leur peau ou leurs vêtements (Daniel 3); les lions n'ont pas touché à un seul cheveu de Daniel qui est sorti vivant de leur fosse (Daniel 6) ; Elie a arrêté la pluie sur toute la terre pendant 3 ans et six mois (1 Rois 17 :1; 1 Rois 18 :1; Jacques 5 :17). Jésus a calmé la tempête rien qu'au son de Sa voix, (Matthieu 8 :24-27), Il a marché sur l'eau (Matthieu 14 :25), Il a ressuscité un mort dont le corps était en putréfaction depuis 4 jours (Jean 11 :39-44). Comment la nature a-t-elle pu se soumettre à de tels hommes ? On comprend une chose : la nature voyait en eux tout simplement Dieu et elle ne pouvait que se soumettre.

« (…) Faisons l'homme à Notre image, selon Notre ressemblance, et qu'il domine sur les poissons de la mer, sur les oiseaux du ciel, sur le bétail, sur toute la terre, et sur tous les reptiles qui rampent sur la terre » : C'est là l'une des paroles prononcées par le Dieu Tout-Puissant, au tout début de la création (Genèse 1 :26). En effet, l'Homme a été créé à l'image de Dieu et à Sa ressemblance pour dominer. L'une de Ses caractéristiques que Dieu nous demande d'avoir, c'est Sa sainteté. « (…) Soyez saints car Je suis saint, Moi, l'Eternel, votre Dieu », (Lévitique 19 :2b). La sainteté est la nature de Dieu. Si vous et moi avons été créés à Son image, c'est que nous sommes appelés à être saints comme Il est Lui-même saint. « Mais, puisque Celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite », disent les Saintes Ecritures (1 Pierre 1 :15).

« Car Dieu ne nous a pas appelés à l'impureté, mais à la sanctification ». (1 Thessaloniciens 4 :7)

 « Mais puisque Celui qui vous a appelés est saint, vous aussi soyez saints dans toute votre conduite, selon qu'il est écrit : vous serez saints, car Je suis saint ». (1 Pierre 1 :15-16)

« Tu seras pour l'Eternel un peuple saint, comme Il te l'a juré, lorsque tu observeras les commandements de l'Eternel, ton Dieu, et que tu marcheras dans Ses voies ». (Deutéronome 28 :9)

 « Car Je suis l'Eternel, qui vous ai fait monter du pays d'Egypte, pour être votre Dieu, et pour que vous soyez saints ; car Je suis saint ». (Lévitique 11 :45)

 « Si j'avais conçu l'iniquité dans mon coeur, le Seigneur ne m'aurait pas exaucé ». (Psaumes 66 :18)

 « Nous savons que Dieu n'exauce point les pécheurs ; mais, si quelqu'un L'honore et fait Sa volonté, c'est celui-là qu'Il exauce ». (Jean 9 :31)

 « Loin de là ! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ? ». (Romains 6 :2)

« Car le péché n'aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce ». (Romains 6 :14)

« Or, les oeuvres de la chair sont manifestes, ce sont l'impudicité, l'impureté, la dissolution, l'idolâtrie, la magie, les inimitiés, les querelles, les jalousies, les animosités, les disputes, les divisions, les sectes, l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, et les choses semblables. Je vous dis d'avance, comme je l'ai déjà dit, que ceux qui commettent de telles choses n'hériteront point le royaume de Dieu ». (Galates 5 :19-21)

Être saint est une bénédiction que Dieu accorde à Ses fils et filles (Deutéronome 28 :9). L'Eglise, aujourd'hui est de moins en moins puissante parce que cette bénédiction n'est pas active dans la vie de plusieurs chrétiens. La nature et les circonstances de la vie s'inclinent face à une personne qui, au-delà de la sanctification reçue à sa conversion à Christ, se consacre chaque jour à mener une vie sainte.

La sainteté doit être corporelle, émotionnelle et spirituelle. Cela signifie que vous devez vous sanctifier dans votre corps, votre âme et votre esprit, non seulement si vous voulez vivre l'extraordinaire divin comme les héros de la Bible mais également si vous voulez voir Dieu exaucer vos prières (Jean 9 :31).

« Loin de là ! Nous qui sommes morts au péché, comment vivrions-nous encore dans le péché ? » (Romains 6 :2)

« Car le péché n'aura point de pouvoir sur vous, puisque vous êtes, non sous la loi, mais sous la grâce. » (Romains 6 :14). Sachez que le péché vous prive de la gloire de Dieu et vous expose à la domination de l'ennemi.

« Marchez selon l'Esprit, et vous n'accomplirez pas les désirs de la chair. » (Galates 5 : 16). Dites non aux péchés tels l'impudicité (les relations sexuelles hors mariage), l'adultère, l'idolâtrie (tout ce que vous faites passer avant Dieu dans votre vie), la magie, les inimitiés, les querelles, les disputes, la jalousie, les divisions, les sectes, l'envie, l'ivrognerie, les excès de table, etc.

Rejetez le mensonge (Colossiens 3 :9), la tricherie, la corruption (1 Thessaloniciens 4 :6), la colère (Ephésiens 4 :26), la tristesse (1 Thessaloniciens 5 :16), la haine, le mépris (Jean 13 :34), la peur, les angoisses (Matthieu 6 :34), etc. « Ne vous y trompez pas : ni les impudiques, ni les idolâtres, ni les adultères, ni les efféminés, ni les infâmes, ni les voleurs, ni les cupides, ni les ivrognes, ni les outrageux, ni les ravisseurs, n'hériteront le Royaume de Dieu », (1 Corinthiens 6 :9-10).

La bénédiction de (Deutéronome 28 :9) vous donne la force, la capacité, l'énergie pour vaincre le péché. Si vous voulez dominer et vivre l'extraordinaire divin, soyez saints comme ton Père est saint. La nature et les circonstances verront Dieu en vous et elles s'inclineront en votre faveur, pour la seule gloire du Seigneur.

Dieu vous bénisse

P/ Les Amis du Saint Sacrement

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

LES AMIS DU SAINT SACREMENT