Facebook PixelPremier jour de la neuvaine - "De son sein couleront des fleuves d'eau vive." - Hozana
Eza

Eza dans Neuvaine au Sacré-Coeur de Jésus

Publication #1Initialement publiée le 15 juin 2017

Premier jour de la neuvaine - "De son sein couleront des fleuves d'eau vive."

Jésus se tint dans le Temple et il se mit à proclamer à haute voix : "Si quelqu'un a soif, qu'il vienne à moi, et qu'il boive, celui qui croit en moi", selon le mot de l'Ecriture : « De son sein couleront des

fleuves d'eau vive. Jésus désignait ainsi l'Esprit que devaient recevoir ceux qui croiraient en Lui »
(Jn 7, 37-39).
Le Côté de Jésus a été ouvert par la lance du soldat; aussitôt, il en sortit du sang et de l'eau. En effet, tout cela est arrivé pour que s'accomplisse l'Ecriture : « ils regarderont vers celui qu'ils ont transpercé". » (Jn 19,37)

La Samaritaine a connu une expérience d'amour en accueillant cette eau vive; Un jour, Jésus lui dit : « Si tu savais le don de Dieu et qui est celui qui te dit - donne-moi à boire - c'est toi qui le prierais et il te donnerait de l'eau vive. » Et cette femme, de répondre : « Seigneur, donne-moi de cette eau pour que je n'aie plus soif. » (Jn 4,15).

Dieu nous a créés par Amour en déposant en nous une aspiration naturelle qui tend à la communion intime avec Lui. « Tu nous as faits pour toi, Seigneur, et notre cœur demeure inquiet tant qu'il ne se repose pas en toi (Saint Augustin). Nous sommes invités à goûter au bonheur que nous procure la vie divine et à cette eau vive donnée par le Sein de Jésus, c'est son Esprit qui nous unit à Dieu.

Isaïe 66: « A vous l'allégresse de Jérusalem! Exultez en elle, vous tous qui l'aimez! Réjouissez-vous de sa joie, Vous qui la pleuriez! Alors, vous serez nourris de son lait, rassasiés de ses consolations; alors vous gouterez avec délices, à l'abondance de sa gloire.

Car le Seigneur le déclare : « Voici que je dirige vers elle la paix comme un fleuve et, comme un torrent qui déborde, la gloire des nations.

Vous serez nourris, portés sur la hanche, vous serez choyés sur ses genoux. Comme un enfant que sa mère console, ainsi je vous consolerai.

Oui, dans Jérusalem, vous serez consolés. Vous verrez, votre cœur se réjouira; et vos os revivront comme l'herbe reverdit. »

Jésus, donnez-moi une telle confiance en vous, que jamais je n'hésite à venir puiser dans votre Cœur divin. Que cette eau déploie en moi votre puissance d'Amour et marque mon existence humaine à jamais. Que votre Esprit me fasse découvrir les richesses insondables de votre Cœur. Amen."

Prières de chaque jour :

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

88 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader