Dimanche 18 juin – Je suis toujours distrait… - Hozana
Famille Chrétienne

Famille Chrétienne dans 9 jours pour apprendre à prier

Publication #4Initialement publiée le 18 juin 2017

Dimanche 18 juin – Je suis toujours distrait…

Dimanche 18 juin – Je suis toujours distrait…

76169-dimanche-18-juin-je-suis-toujours-distraitMarie :

« Armé du nouveau mantra “être en prière, pas faire sa prière”, vous vous êtes posé dans votre chambre, pour 10 minutes de “cœur à cœur avec Jésus” (c’est beau, cette expression, c’est vrai que ça donne envie). Catastrophe, au bout de 2 minutes, vous réalisez que ça fait bien une minute que vous pensez au menu de votre dîner. Résolu à ne pas lâcher, vous vous êtes replongé dans le silence, afin d’écouter la “brise légère de la voix du Seigneur”. Force est de constater que vous n’entendez rien. Rien de rien. Par contre, la petite voix intérieure qui vous dépeint en super-héros en train de sauver le papi du 7e étage parce que l’immeuble a pris feu, alors là si, vraiment très bien… »

 

La réponse du Père Rimaz

« Être distrait dans la prière, c’est tout à fait normal ! On est de toute façon distrait. Par exemple, si vous regardez un amoureux jouer une sérénade à sa fiancée, il aura des distractions… Mais il continuera à jouer. Ce qui compte, c’est qu’il rend heureuse sa promise qui l’écoute. Il ne faut donc pas tellement se formaliser des distractions dans la prière, il faut être tel qu’on est. Bien sûr il ne faut pas faire exprès d’avoir des distractions mais, souvent, comme le disait sainte Thérèse d’Avila, il y a la folle du logis, l’imagination, qui s’emballe… Alors, il faut la laisser un peu se calmer pour arriver à̀ un climat plus serein. Et il est très important de se dire qu’avant tout, la prière, c’est parler avec quelqu’un. Le christianisme n’est pas une théorie, une construction intellectuelle, mais c’est d’abord une personne. La prière, c’est parler et Dieu qui nous parle. »

 

Retrouvez la totalité de l’interview du Père Rimaz dans l’ouvrage J’arrive pas à prier, c’est normal ?
Et retrouvez Marie sur sa page Facebook et son blog.

 

Parole de feu

« Si ton cœur vagabonde ou qu’il souffre, remets-le bien à sa place et place-le doucement en présence du Seigneur. Même si tout au long de ta vie tu n’as fait que remettre ton cœur à sa place en présence du Seigneur, parce qu’à chaque fois il s’échappe, même alors tu as bien accompli ta vie. » Saint François de Sales

 

Prière

Demandons à Dieu de nous aider à prier et à lutter contre tout ce qui fait obstacle à notre prière.

Demandons-lui de nous donner un cœur bien disposé, de nous libérer du découragement, de préserver nos moments de rencontre intime avec Lui.

 

Concrètement 

Avant de prier, supprimez les sources potentielles de distractions : mettez votre téléphone sur silencieux, éteignez tout ce qui fait du bruit, isolez-vous.

Puis, dans la prière, si une distraction vient, essayez de revenir doucement vers Dieu. Si elle reste présente avec trop de force dans votre tête, c’est peut-être qu’il s’agit d’un problème qui vous préoccupe. Remettez-le au Seigneur, parlez-lui en. La paix reviendra vite en vous.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Jeudi 15 juin – Faire sa prière ou être en prière ?

Publication #1Initialement publiée le 15 juin 2017

Vendredi 16 juin - Qu’est-ce que la prière ?

Publication #2Initialement publiée le 16 juin 2017

Samedi 17 juin – Créer les conditions d’une « bonne » prière

Publication #3Initialement publiée le 17 juin 2017

46 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader