Chapitre troisième (Troisième partie)

Mes biens chers priants. 

Nous voici à nouveau réuni pour une troisième diffusion du troisième chapitre. Ceci termine donc le chapitre trois et le 15 juin nous attaquerons le chapitre quatre. Nous avons eu la joie le 30 mai d'avoir la fête de la Très Sainte Trinité, parallèlement avec la fête de mères. Joie au ciel et joie sur terre. Ce merveilleux dimanche réunissait toute la création de notre Seigneur et les myriades d'anges et de saints (qui nous ont précédés) chantaient en chœur un hymne dont seule l'immensité de l'univers en a entendu l'écho, mais comme vous avez pu le constater, nos cœurs, ici, sur terre étaient en paix. Soyons donc tous dans la méditation de ce que nous apporte  notre réflexion sur le Saint-Esprit qui particulièrement en ces jours nous invite à plus de concentration pour bien assimiler le travail que nous exploitons ensemble. Alors à tous et à toutes, bonne continuation dans la suite de cet enseignement. Je me permets toutefois d'insister sur un point un peu délicat, de l'évangile de ce dimanche, ou le Seigneur incitait les apôtres a faire des disciples ! Donc a chacun de nous de faire connaître l'Esprit Saint a tout notre entourage, afin que nous soyons nombreux a suivre ce service d'église, la parfaite connaissance de celui, qui, silencieusement œuvre en nous.  

St Paul aux Romains (10,9) : Cette maxime débutera chacune de mes interventions sur le Paraclet

Si de ta bouche tu affirmes que Jésus est Seigneur, si, dans ton cœur tu crois que Dieu la ressusciter d'entre les morts, alors tu seras sauvé.


Mais pour vaincre, nous avons le Paraclet « l'Esprit -Saint» ou encore « la Sagesse» communément appelée ainsi dans le livre de la Genèse, que le Christ nous a envoyer à la Pentecôte et qui agit en nous tout comme il a agi  en Jésus. Cette force nous est consentie par Dieu lui-même afin que notre désert se transforme en plaines  luxuriantes et prometteuses, et qu'en suivant son action nous sortions victorieux de ce combat tout comme le Christ.

Cela nous nous le devons comme obligation , par contribution au Père qui ne nous a jamais abandonné, Lui qui nous a donné son Fils pour nous sauver et pour la rédemption de nos fautes et de nos erreurs aussi bien commises qu'à venir. Notre lutte est  une lutte de tous les instants, le Mal n'étant , lui, jamais inactif ni en repos.

Les évangiles nous relatent aussi l'action de l'Esprit Saint dans la passion et la résurrection du Seigneur.

L'épitre aux hébreux centrée sur le sacrifice du Christ nous le présente : « s'offrant Lui-même à Dieu par un Esprit Éternel»(He 9,14) pour indiquer et affirmer que le sacrifice de Jésus qui s'est produit à un moment de l'histoire de notre humanité, vaut pour toute l'histoire, et même la dépasse, puisqu'IL nous fait entrer dans le sanctuaire céleste comme le précise St Paul dans sa lettre aux hébreux : « grâce au Christ, nous recevons l'héritage éternel ».(He 9,15).

Tout comme les autres évangéliste, St Luc relate dans son récit de la passion,  en s'appuyant sur le psaume (30-31,6) , « entre Tes mains je remets mon Esprit. »Soit souffle de vie ou Ruah en Hébreu. Dans cet ultime instant de sa passion , Jésus homme remet à Dieu tout ce qu'il est et tous ce qu'il a dans un acte d'offrande, mais le Christ présent aussi en Lui, offre au même moment son Église, qui le représente terrestrement, et dont le Paraclet  à la Pentecôte solennisera son action définitivement.

Pour conclure, j'attire aussi votre attention sur la première épitre de St Jean : (1Jn 5,8) : « l'Esprit, l'Eau et le Sang témoignent ensemble », Jésus étant le vrai, l'unique temple, (Jn 2,19) qui fait allusion au prophète Ézéchiel,(Ez47) qui dans sa vision a vu sortir du temple de l'eau qui assainissait tout ce qu'elle touchait apportant la vie partout où elle pénétrait, même dans la mer morte.

Ainsi, l'Esprit Saint a partie lier avec la résurrection, non seulement celle du Christ , mais aussi la nôtre. (Rm 8,11).

Les mentions de l'Esprit Saint que nous avons relevées ici sont, certes peux nombreuses, mais très caractéristiques .

  • Par l'action de l'Esprit Saint Jésus vient au monde ;
  • 2)Jésus reçoit l'Esprit -Saint au baptême ; 3).
  • Sous la puissance de l'Esprit -Saint , Jésus affronte le Malin et sort victorieusement de ce combat,
  • Jésus tressaille de joie sous l'action de l'Esprit Saint qui fait dire à Pierre son credo,
  • Toujours sous l‘action de l'Esprit Saint Jésus remet son souffle à Dieu .
  • Le Christ transmet son Esprit à son Église,
  • Ressuscité, Jésus reçoit pleinement sa Seigneurie nous donnant  pleinement mission de baptiser au Nom du Père du Fils et du Saint -Esprit. AMEN.

À tous, bonne réception et bon travail. L'oraison étant  la forme la plus prononcée et soutenue par l'esprit pour enregistrer et méditer et engager d'autres frères et sœurs sur ce parcours qui n'est pas des moins facile, mais au combien riche et salutaire pour nos âmes. En communion de prière… Armand

Voici la prière de cette quinzaine à l'Esprit Saint : Afin d'être en parfaite osmose avec la Trinité Sainte a laquelle non seulement Tu appartient mais à laquelle Tu nous fait parfaitement adhérer, avec l'aide de notre Mère céleste offerte par le Christ sur la croix à toute l'humanité, aide nous, Ô Saint Esprit à suivre Jésus sur le chemin qui mène au Père , en nous enseignant jours après jours à être digne  de ce grand amour. AMEN

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Esprit Saint ou Paraclet ? Qu'en est-il ?