9ème jour : L'Esprit Saint donné au jour de la Pentecôte

Signe de la croix

 

Un cantique à l'Esprit Saint

Ouvrez vos cœurs

1. Ouvrez vos cœurs au souffle de Dieu ; sa vie se greffe aux âmes qu'il touche ;
Qu´un peuple nouveau renaisse des eaux où plane l´Esprit de vos baptêmes.
Ouvrons nos cœurs au Souffle de Dieu, car il respire en notre bouche
Plus que nous-mêmes !

2. Offrez vos corps aux langues du Feu : que brûle enfin le cœur de la terre ;
Vos fronts sont marqués des signes sacrés : les mots de Jésus et de victoire !
Offrons nos corps aux langues du feu pour qu'ils annoncent le mystère
De notre gloire.

3. Livrez votre être aux germes d'Esprit venus se joindre à toute souffrance ;
Le Corps du Seigneur est fait des douleurs de l'homme écrasé par l'injustice.
Livrons notre être aux germes d´Esprit pour qu'il nous donne sa violence
A son service.

4. Tournez les yeux vers l'hôte intérieur sans rien vouloir que cette présence ;
Vivez de l'Esprit, pour être celui qui donne son nom à votre Père.
Tournons les yeux vers l'hôte intérieur car il habite nos silences
Et nos prières.


Invocation à l'Esprit Saint

Viens en nous, Esprit Créateur
Visite les âmes des tiens ;
Emplis de la grâce d'en haut
Les cœurs qui sont tes créatures.

Toi qu'on appelle Conseiller
Don du Seigneur de Majesté,
Source vive, feu, Charité
Toi qui es onction spirituelle,

Toi le Donateur aux sept Dons,
Puissance de la main de Dieu,
Toi que le Père avait promis,
Qui fais jaillir notre louange,

Mets ta lumière en nos esprits,
Répands ton amour en nos cœurs,
Et que ta force sans déclin
Tire nos corps de leur faiblesse.

Repousse l'adversaire au loin ;
Sans tarder donne-nous la paix ;
Ouvre devant nous le chemin :
Que nous évitions toute faute !

Fais-nous connaître Dieu le Père,
Fais-nous apprendre aussi le Fils
Et croire en tout temps que tu es
L'unique Esprit de l'un et l'autre.


Une petite catéchèse pour aller plus loin

« Tous furent remplis de l'Esprit Saint et se mirent à parler en d'autres langues » (Actes 2, 1-11)

« Quand arriva le jour de la Pentecôte, au terme des cinquante jours, ils se trouvaient réunis tous ensemble. Soudain un bruit survint du ciel comme un violent coup de vent : la maison où ils étaient assis en fut remplie tout entière. Alors leur apparurent des langues qu'on aurait dites de feu, qui se partageaient, et il s'en posa une sur chacun d'eux. Tous furent remplis d'Esprit Saint : ils se mirent à parler en d'autres langues, et chacun s'exprimait selon le don de l'Esprit.

Or, il y avait, résidant à Jérusalem, des Juifs religieux, venant de toutes les nations sous le ciel. Lorsque ceux-ci entendirent la voix qui retentissait, ils se rassemblèrent en foule. Ils étaient en pleine confusion parce que chacun d'eux entendait dans son propre dialecte ceux qui parlaient. Dans la stupéfaction et l'émerveillement, ils disaient : « Ces gens qui parlent ne sont-ils pas tous Galiléens ? Comment se fait-il que chacun de nous les entende dans son propre dialecte, sa langue maternelle ? Parthes, Mèdes et Élamites, habitants de la Mésopotamie, de la Judée et de la Cappadoce, de la province du Pont et de celle d'Asie, de la Phrygie et de la Pamphylie, de l'Égypte et des contrées de Libye proches de Cyrène, Romains de passage, 11 Juifs de naissance et convertis, Crétois et Arabes, tous nous les entendons parler dans nos langues des merveilles de Dieu. » (Actes 2, 1-11)

Pour approfondir :
  • Quand se situe cet épisode ?

Le livre des Actes précise qu'il s'agit du « jour de la Pentecôte, au terme des cinquante jours ». Nous sommes cinquante jours après la résurrection de Jésus au matin de Pâques (Pentecôte signifie littéralement « cinquantième »). Une fois de plus, dans la nouvelle Alliance qui s'inscrit dans la pédagogie divine, Jésus Christ vient accomplir les Écritures. En effet, cinquante jours après la fête de Pessah, la Pâque juive, commémorant la libération de l'esclavage en Égypte, les juifs célèbrent Chavouot, le don de la Loi à Moïse, la conclusion de l'Alliance de Dieu avec Israël.

L'auteur du Livre des Actes des Apôtres, Saint Luc, connaît bien le récit du don de la Loi dans le livre de l'Exode :

« Le troisième jour, dès le matin, il y eut des coups de tonnerre, des éclairs, une lourde nuée sur la montagne, et une puissante sonnerie de cor ; dans le camp, tout le peuple trembla. Moïse fit sortir le peuple hors du camp, à la rencontre de Dieu, et ils restèrent debout au pied de la montagne. La montagne du Sinaï était toute fumante, car le Seigneur y était descendu dans le feu ; la fumée montait, comme la fumée d'une fournaise, et toute la montagne tremblait violemment. La sonnerie du cor était de plus en plus puissante. Moïse parlait, et la voix de Dieu lui répondait. » (Exode 19, 16-19)

  • Dans les deux récits de l'Ancien et du Nouveau Testament, quels sont les signes qui manifestent la présence de l'Esprit-Saint ? Que signifient ces manifestations spectaculaires ?

Ce sont des théophanies, des manifestations de la présence de Dieu par des signes : les coups de tonnerre, le bruit, le vent, les langues de feu, la fumée, … Le Dieu de Jésus, le Dieu de Moïse, le Dieu d'Israël accomplit en ce jour sa promesse du don de l'Esprit annoncée par les prophètes et par Jésus : « Je répandrai mon esprit sur toute créature : vos fils et vos filles prophétiseront, vos jeunes gens auront des visions, et vos anciens auront des songes » (dit le prophète Joël 3, 1-5, cité par Pierre quelques versets plus loin dans les Actes 2, 16-21).

  • À l'Ascension, dix jours auparavant, Jésus Christ fait une promesse aux apôtres. Vous en souvenez-vous ?

Vous allez recevoir une force, celle du Saint-Esprit qui viendra sur vous. Alors vous serez mes témoins à Jérusalem, dans toute la Judée et la Samarie, et jusqu'aux extrémités de la terre. (Actes 1, 8)

  • Que change le don de l'Esprit Saint pour les disciples de Jésus qui l'accompagnaient depuis le début de sa mission ?

Ils ont vu Jésus ressuscité qui leur a promis qu'il serait avec eux jusqu'à la fin des temps et pourtant ils restent enfermés au Cénacle. C'est la force qu'ils reçoivent de l'Esprit Saint qui leur donne le courage de sortir et d‘annoncer la Bonne nouvelle de JC. Ils seront ses témoins d'abord « dans toute la Judée et la Samarie et jusqu'aux confins de la terre » comme Jésus le leur avait annoncé (Actes 1, 8).

  • Et nous, avons-nous reçu le don de l'Esprit Saint ? Qu'est-ce que cela a changé ?

Nous recevons l'Esprit Saint dans tous les sacrements qui sont toujours donnés au nom du Père, du Fils et du Saint-Esprit. Le baptême nous plonge dans la Pâque du Seigneur, sa mort et sa résurrection, la confirmation est appelée « la Pentecôte des baptisés ». Nous y recevons une « force particulière » pour vivre en disciples-missionnaires qui osent annoncer « les merveilles de Dieu jusqu'aux extrémités de la terre ».

  • Et moi, baptisé ou non, est-ce que je peux faire mémoire d'un moment où j'ai senti la présence de l'Esprit Saint ? Quelle force particulière est-ce que je demande à l'Esprit pendant ces jours qui me préparent à la Pentecôte ?

Avec saint Irénée de Lyon, prions pour les catéchumènes et pour les confirmands qui vont recevoir les sacrements qui achèveront leur initiation chrétienne pour vivre dans l'Esprit de Dieu.

« Le Seigneur a promis de nous envoyer le Paraclet, qui nous adapte à Dieu. En effet la farine sèche ne peut sans eau devenir une seule pâte, pas davantage nous tous, ne pouvions devenir un en Jésus Christ sans l'eau qui vient du ciel. La terre aride, si elle ne reçoit pas d'eau, ne fructifie pas ; ainsi nous-mêmes, qui d'abord étions du bois sec, nous n'aurions jamais porté le fruit de la vie, sans l'eau librement donnée d'en haut. Ainsi nos corps ont reçu par l'eau du baptême l'unité qui les rend incorruptibles ; nos âmes l'ont reçue de l'Esprit. » (Traité de Saint Irénée contre les hérésies)


Un témoignage

Chaque jour vous avez pu découvrir un témoignage sous la forme de vidéo. Et vous, au dernier jour de cette neuvaine, qu'auriez-vous envie de dire ? Qui est l'Esprit Saint pour vous ? Comment le percevez-vous dans votre vie ?


Un temps de silence


Le Notre Père

 

Une prière à Marie, Notre-Dame de Pentecôte

Notre Dame de Pentecôte, regarde tes enfants :
Sois avec nous, pour qu'en ce monde
L'Évangile du Christ attire tout homme !

Parce qu'il a dit : « Je fais de vous mes amis ! »,
Que souffle l'Esprit de louange !
Et toi, Marie, intercède pour nous,
Nous te chantons !
Parce qu'il a dit : « Je suis toujours avec vous ! »,
Que souffle l'Esprit de l'audace !
Et toi, Marie, intercède pour nous,
Nous te prions !

Parce qu'il a dit : « Allez dans le monde entier ! »,
Que souffle l'Esprit de courage !
Et toi Marie, intercède pour nous,
Nous t'implorons !
Parce qu'il a dit : « Allez soyez mes témoins ! »,
Que souffle l'Esprit de la grâce !
Et toi, Marie, intercède pour nous,
Nous t'invoquons !

Signe de la croix

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Vers la Pentecôte : 9 jours de prière à l'Esprit Saint