Jour 5 : Le boulet de l'Inquisition

Jour 5 : Le boulet de l'Inquisition

Un don pulvérisé

Les Exercices Spirituels sont un véritable trésor de la spiritualité chrétienne. Pourtant, Ignace a d'abord été stopé dans sa volonté de proposer aux âmes cette nouvelle voie pour aller vers Dieu. 

A cause des soupçons de l'Inquisition, Ignace fit un tour par la case prison ! Une nouvelle opportunité, saisit par Ignace, sur son chemin de conversion.  


Le topo du jour : le boulet de l'Inquisition

Alors qu'Ignace expérimente qu'il aide de nombreuses personnes à grandir dans leur vie spirituelle, l'Inquisition lui ordonne d'arrêter tout cela en attendant d'avoir pu valider des années d'études en théologie.


Pistes de réflexion

  • Qu'est-ce que m'inspire ce topo ? Est-ce qu'il fait écho avec une situation connue, que j'ai pu traverser ou dont j'ai été témoin ?
  • Ignace fait l'expérience d'une tentation subtile : prier plutôt que d'étudier. Ai-je rencontré de tels élans spirituels qui à terme n'ont pas porté du fruit et même m'ont paradoxalement détourné de Dieu.
  • Ignace de Loyola fait une seconde découverte : passer par l'humilité donne aussi du fruit (ici à étudier avec les enfants). En ai-je là aussi fait l'expérience, chez moi ou chez d'autres ?


La méditation du jour : le nom de Jean-Baptiste

> Cliquez ICI pour écouter la méditation guidée audio du jour <

Saint Jean-Baptiste fut le précurseur, celui qui a préparé les cœurs à la venue du Messie. Avec le choix de son prénom, c'est un bouleversement qui en annonce un plus grand encore.

Chant : Le cantique de Zacharie © Taizé


Le témoignage du jour : une sécheresse finalement heureuse

Au cours de la retraite de 30 jours à la fin de sa formation jésuite, Michel se trouve dans la sécheresse la plus extrême, se disant que sa vie n'est pas à vivre dans la Compagnie. C'est alors qu'il décide de se poser sur une montagne et expérimente la joie de Dieu, lui révélant bien des choses sur sa vie passée. 


A la fin de l'écoute

  • Qu'est-ce que m'évoque ce témoignage ?
    Fait-il écho à une expérience personnelle ou d'une personne que je connais ?
  • La joie, même de courte durée, est un signe fort de la vie unie au Christ. À quel moment l'ai-je ressentie pour la dernière fois ? Dans quelles conditions ?
  • Je note une réflexion sur mon carnet et je peux laisser un mot sur le mur spirituel de la retraite.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

13 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

10 jours de prière en chemin avec saint Ignace