15ème jour: l'annonce du Royaume, consécration de nos paroles

15ème jour: l'annonce du Royaume, consécration de nos paroles

"Que votre oui soit oui, que votre non soit non." (Jc 5, 12)


Invocation au Saint Esprit

Au Nom du Père, et du Fils, et du Saint-Esprit. Amen.

Souffle en moi, ô Saint-Esprit, que toutes mes pensées soient saintes.

Agis en moi, ô Saint-Esprit, que mon travail aussi soit sanctifié.

Attire-moi, ô Saint-Esprit, que j'aime tout ce qui est saint.

Fortifie-moi, ô Saint-Esprit, pour défendre tout ce qui est saint.

Guide-moi, ô Saint-Esprit, que je sois toujours sainte.

(Mère Térésa)


Psaume 144

Je T'exalterai, mon Dieu, mon Roi !

Je bénirai Ton Nom toujours et à jamais !

Chaque jour je Te bénirai,

Je louerai Ton Nom toujours et à jamais.

Il est grand, le Seigneur, hautement loué ;

A Sa grandeur, il n'est pas de limite.

D'âge en âge, on vantera Tes œuvres,

On proclamera Tes exploits.

Je redirai le récit de Tes merveilles,

Ton éclat, Ta gloire et Ta splendeur.

Que Tes œuvres, Seigneur, Te rendent grâce

Et que Tes fidèles Te bénissent !

Ils diront la gloire de Ton règne,

Ils parleront de Tes exploits.

Que ma bouche proclame les louanges du Seigneur !

Son Nom très saint, que toute chair Le bénisse

Toujours et à jamais !


Lecture (Jc 1, 19-21 ; 26)

Frères bien-aimés, chacun devrait être toujours prêt à écouter, lent à parler, lent à se mettre en colère, car la colère de l'homme n'accomplit pas ce que Dieu attend du juste. C'est pourquoi vous devez rejeter tout ce qui salit, tout ce qu'il vous reste de méchanceté, pour accueillir humblement la parole de Dieu semée en vous ; elle est capable de vous sauver. Si quelqu'un croit être un homme religieux alors qu'il ne sait pas mettre un frein à sa langue, il se trompe lui-même, sa religion ne mène à rien.


Méditation

Tous les jours, d'un bout de la terre à l'autre, dans le plus haut des cieux, dans le plus profond des abîmes, tout prêche, tout publie l'admirable Marie. Les neuf chœurs des anges, les hommes de tous sexes, âges, conditions, religions, bons et mauvais, jusqu'aux diables, sont obligés de l'appeler bienheureuse, bon gré, mal gré, par la force de la vérité. Tous les anges dans les cieux lui crient incessamment, comme dit saint Bonaventure : "Sainte, sainte, sainte Marie, Mère de Dieu et Vierge." et lui offrent millions de millions de fois tous les jours les salutations des anges : Ave Maria etc. (…) Jusqu'à Saint Michel qui, dit saint Augustin, quoique le prince de toute la cour céleste, est le plus zélé à lui rendre et à lui faire rendre toutes sortes d'honneurs, toujours en attente pour avoir l'honneur d'aller, à sa parole, rendre service à quelqu'un de ses serviteurs. (…)On n'a point encore assez loué, exalté, honoré, aimé et servi Marie. Elle mérite encore plus de louanges, de respects, d'amours et de services. La première partie de l'Ave Maria, tirée des paroles adressées à Marie par l'Ange Gabriel et par sainte Élisabeth, est une contemplation d'adoration du mystère qui s'accomplit dans la Vierge de Nazareth. Ces paroles expriment, pour ainsi dire, l'admiration du ciel et de la terre, et font, en un sens, affleurer l'émerveillement de Dieu contemplant Son chef d'œuvre - l'incarnation du Fils dans le sein virginal de Marie -, dans la ligne du regard joyeux de la Genèse, de l'originel "pathos avec lequel Dieu, à l'aube de la création, a regardé l'œuvre de Ses mains". Dans le Rosaire, le caractère répétitif de l'Ave Maria nous fait participer à l'enchantement de Dieu : c'est la jubilation, l'étonnement, la reconnaissance du plus grand miracle de l'histoire. Il s'agit de l'accomplissement de la prophétie de Marie : "Désormais tous les âges me diront bienheureuse".

(Jean-Paul II, Le Rosaire de la Vierge Marie, § 33)


Prière de consécration

Mon âme exalte le Seigneur ! Je veux chanter avec toi, Marie, et apprendre à louer Dieu en tout temps. Je te consacre les paroles de ma bouche pour que tu m'aides à bénir et à construire dans l'amour et la bienveillance. Préserve-moi, ô Mère, de toutes médisances et calomnies, de toutes paroles vaniteuses et inutiles. Donne-moi la sagesse de me taire lorsque c'est nécessaire et de peser mes mots lorsqu'il faut que je parle. Je te prie pour les prédicateurs de l'Évangile et pour tous ceux qui sont appelés à réconforter par leurs paroles ceux qui souffrent.


Dizaine de chapelet



Tout à Jésus par Marie - Préparation à la consécration au Cœur Immaculé de Marie -Père Alexis Wiehe - Disponible chez www.editionsdulau.com (ISBN 2-84750-237-8)

image issue d'une vidéo: la Vie de Jésus Christ, vidéos sur la Bible

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Prions 30 jours pour nous consacrer au Coeur Immaculé de Marie