Pâques : la mort est vaincue, le tombeau est vide, tu es Vivant, Alléluia !

Saint jour de Pâques

Christ est ressuscité ! Alléluia ! Oui, il est vraiment ressuscité ! Alléluia, Alléluia ! 

Au nom du Père et du Fils et du Saint-Esprit. Amen.

De l'Évangile de Jésus Christ selon saint Jean :

Le premier jour de la semaine, Marie Madeleine se rend au tombeau de grand matin ; c'était encore les ténèbres. Elle s'aperçoit que la pierre a été enlevée du tombeau. Elle court donc trouver Simon-Pierre et l'autre disciple, celui que Jésus aimait, et elle leur dit : « On a enlevé le Seigneur de son tombeau, et nous ne savons pas où on l'a déposé. » Pierre partit donc avec l'autre disciple pour se rendre au tombeau. Ils couraient tous les deux ensemble, mais l'autre disciple courut plus vite que Pierre et arriva le premier au tombeau. En se penchant, il s'aperçoit que les linges sont posés à plat ; cependant il n'entre pas. Simon-Pierre, qui le suivait, arrive à son tour. Il entre dans le tombeau ; il aperçoit les linges, posés à plat, ainsi que le suaire qui avait entouré la tête de Jésus, non pas posé avec les linges, mais roulé à part à sa place. C'est alors qu'entra l'autre disciple, lui qui était arrivé le premier au tombeau. Il vit, et il crut. Jusque-là, en effet, les disciples n'avaient pas compris que, selon l'Écriture, il fallait que Jésus ressuscite d'entre les morts. (Jn  20, 1-9)

Méditation :

Ce matin, le soleil s'est levé.

Ce matin, les premiers rayons ont chassé les ténèbres.

Ce matin, aucun nuage ne cache la lumière.

Ce matin est le matin.

Le matin béni.

Le matin de la victoire.

La mort n'a pas eu le dernier mot.

Elle est restée dans l'ombre du péché.

Ce matin, le grand matin, le tombeau est vide.

Personne n'est venu enlever ton corps.

Aucun complot.

Comme tu l'avais promis, tu es revenu à la vie.

Enlevant les linges de la mort, tu t'es levé.

De tes saintes cicatrices, aux mains, aux pieds, sur le flanc et sur le front, sort une lumière éclatante.

Il en est fini du teint blafard.

Il en est fini du temps de la passion.

Il en est fini des railleries, de la violence, des crachats.

Plus personne n'a de prise sur toi.

Plus personne ne peut t'atteindre.

Tu es le Vivant, tu es le Ressuscité.

Au ciel, sur la terre et aux enfers tout genoux fléchit.

Dans le séjour des mort tu es allé, pour y sauver tous les hommes depuis Adam.

Le serpent, lui, est jeté dans son antre. Il vocifère. Il crie. Il a perdu. Il n'est rien. Rien face à toi, Dieu, Fils-Unique-Engendré, deuxième personne de la Trinité.

Ce matin est le matin de la renaissance.

Le ciel et les anges exultent de joie.

La terre et la création exultent de joie.

Tout l'univers exulte de joie.

Et moi, en ce monde, en ce temps, je revis dans mon coeur, dans mon corps, dans mon âme, ce renouveau. 

Au son des cloches des églises, au son des chants de louange, des alleluia, je me laisse porter.

Regardant la lumière du cierge pascal, je contemple le Ressuscité.

Face à l'hostie éclatante, je te reconnais, Seigneur transfiguré, Seigneur sacrifié, Seigneur ressuscité.  

Avec l'Eglise Universelle, le pape, je suis au sommet de la foi.

Alors qu'ils s'inclinent, les astres et les immensités, les anges, archanges, séraphins, principautés et dominations, les puissants de ce monde, la multitude de la foule, car tu es là, Christ, roi de l'univers, Maître de la Vie, Lumière du monde, Chemin de salut. Oui, qu'ils s'inclinent devant celui qui EST, le Nom, le Saint Nom, prêtre, prophète et roi, l'Amour incarné, le Verbe et la Sagesse.

Que je m'incline, que je me prosterne, que je tombe face contre terre, et qu'en prenant ta main percée, ta main éblouissante, tu me relèves et me rendes la vie, toi, le Ressuscité.

Que ton Nom soit béni, Seigneur, Père, Fils et Saint-Esprit !

Marie, mère du Vivant, mère de Dieu, prie pour nous et notre monde.

Amen. Alléluia, alléluia !

Frères et sœurs, bien-aimés en Christ, exprimez-vous en commentaires ; ajoutez vos prières, réflexions et méditations, afin que nous puissions échanger dans la paix du Christ !! Je lis chaque jour vos mots, et porte vos intentions dans ma prière.149007-paques-la-mort-est-vaincue-le-tombeau-est-vide-tu-es-vivant-alleluia

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Talitha Koum! Se réveiller tous les jours et Vivre le Christ !