Ronde de la Divine Miséricorde dans la Divine Volonté

Ronde de la Divine Miséricorde dans la Divine Volonté

Ronde de la Divine Miséricorde dans la Divine Volonté - du 02 avril au 10 avril 2021

Inscription ici : https://hozana.org/communaute/9778-ronde-de-la-divine-misericorde-dans-la-divine-volonte

Neuvaine de la Divine Miséricorde 

Proposée par Safia et So'.

Nous vous proposons de prier ensemble pour toutes les créatures de toutes les générations humaines la neuvaine de la Divine Miséricorde dans la Divine Volonté - une courte prière nous introduisant dans la Divine Volonté au début de la prière quotidienne nous permettra de vivre ces neuf jours de manière pleine et entière dans la Divine Volonté. 

Safia et So'.


Luisa Piccarreta, le Don de la Vie dans la Divine Volonté et      le Triomphe du Royaume de Dieu - Extrait de la conférence du 07 juin 2013 du Pere J. Iannuzzi  

Traduit de l'anglais par Philippe Martin, révisé par Safia. 

          Lorsque vous recevez le baptême, comme enfant ou comme adulte, tous vos péchés ainsi que les peines dues pour vos péchés, qu'il resterait à purger au purgatoire, sont effacés. Si vous mourez immédiatement après le baptême, vous allez directement au ciel sans passer par le purgatoire.

          Cependant, si plus tard vous allez vous confesser, recevant cet autre sacrement de la Réconciliation, la peine due pour le péché n'est pas retirée, seuls les péchés sont enlevés. Ils le sont pour que vous puissiez aller au ciel. Mais il se peut que vous deviez passer par le purgatoire à cause de la peine due pour ces péchés.

           Au jour de la fête de la Divine Miséricorde, le premier dimanche après Pâques, tous les péchés et les peines sont enlevés. Cela arrive une fois par an, au jour de la fête de la Miséricorde. Et ce don est le fruit d'une révélation privée.

           C'est ainsi que les révélations privées, lorsqu'elles sont authentifiées par l'Eglise, peuvent être importantes. Ensuite, nous avons les révélations privées de Luisa Piccarreta. Elle aussi a reçu des révélations privées de notre Seigneur, qui nous amènent à la connaissance du don de la Vie dans la Divine Volonté. Ce don, Jésus dit à Luisa que c'est le plus grand don que Dieu pouvait faire à la race humaine. 

          Il achève l'œuvre de la Rédemption, dans le sens où le Christ, en lui-même, a tout achevé. Et la révélation publique, qui est l'annonce du Christ et des apôtres, contient tout ce dont nous avons besoin pour le salut. Elle est complète, achevée. Mais même si elle est complète et achevée dans le Christ, et dans l'Écriture, l'entière compréhension de la signification contenue en elle se déploie à travers les siècles.


Petit Journal de Soeur Faustine

« Issue des entrailles de Dieu (PJ 420 et 1517) elle est – selon les propres termes du Christ – « la dernière planche de salut » offerte à l'humanité (PJ 965 et 998). Il l'a donnée comme consolation pour le monde » (PJ 699).

Aussi, ce dimanche entre tous, le Seigneur désire que les prêtres proclament son insondable Miséricorde (PJ 50)

Des promesses extraordinaires se rattachent à cette fête : le pardon total de nos péchés et la remise de leurs peines nous sont accordés ! (PJ 1109)

II s'agit là d'une indulgence plénière, comme celle reçue au baptême :

« Je désire que la Fête de la Miséricorde soit le recours et le refuge pour toutes les âmes et surtout pour les pauvres pêcheurs. En ce jour, les entrailles de ma Miséricorde sont grandes ouvertes. Je déverse tout un océan de grâces sur les âmes qui s'approchent de la source de ma Miséricorde.

Toute âme qui se confessera et communiera, recevra le pardon complet de ses péchés et la remise de leurs peines.

En ce jour sont ouvertes toutes les sources divines par lesquelles se répandent les grâces ; qu'aucune âme n'ait peur de s'approcher de moi, ses péchés seraient-ils comme l'écarlate ! » (PJ 699) 

« Écris, ma fille, que la Fête de la Miséricorde a jailli de mes entrailles pour la consolation du monde entier. » (PJ 1517)"


Autres extraits du Petit Journal de Soeur Faustine 

« Les grâces de Ma miséricorde se puisent à l'aide d'un unique moyen - et c'est la confiance. Plus sa confiance est grande, plus l'âme reçoit » (PJ 1578).

Le 22 février 1931 le Seigneur Jésus apparaît à Sainte Faustine dans la cellule du couvent à Plock (Pologne) et Il lui ordonne de peindre un tableau selon le modèle révélé en vision.

« Peins un tableau selon le modèle que tu vois, avec l'inscription: Jésus, j'ai confiance en Toi. Je désire que l'on honore ce tableau, d'abord dans votre chapelle, puis dans le monde entier. Je promets que l'âme qui honorera ce tableau ne sera pas perdue. Je lui promets aussi la victoire sur ses ennemis d'ici-bas, spécialement à l'heure de la mort. Moi-même, Je la défendrai, comme Ma propre gloire. (...) Je désire qu'il y ait une fête de la Miséricorde. Je veux que ce tableau que tu peindras avec un pinceau soit solennellement béni, le premier dimanche après Pâques; ce dimanche doit être la fête de la Miséricorde. Je désire que les prêtres proclament Ma grande miséricorde envers les âmes pécheresses » (PJ 47-49).

« Je donne aux hommes un vase, avec lequel ils doivent venir puiser la grâce à la source de la Miséricorde. Ce vase, c'est ce tableau, avec l'inscription: Jésus, j'ai confiance en Toi » (PJ 327).

« Par ce tableau j'accorderai beaucoup de grâces; que chaque âme ait donc accès à lui » (PJ 570)

À propos de la fête de la Divine Miséricorde

« Je désire que la fête de la Miséricorde soit un recours et un refuge pour toutes les âmes, et surtout pour les pauvres pécheurs. (...) je déverse tout un océan de grâces sur les âmes qui s'approcheront de la source de Ma miséricorde. Toute âme qui se confessera et communiera recevra le pardon complet de ses fautes et la remise de sa punition; en ce jour-là sont ouvertes toutes les sources divines par lesquelles s'écoulent les grâces; qu'aucune âme n'ait peur de s'approcher de Moi, même si ses péchés sont comme l'écarlate » (PJ 699).

« Même si cette âme est en décomposition comme un cadavre, et même si humainement parlant il n'y a plus aucun espoir de retour à la vie, et que tout semble perdu, il n'en est pas ainsi selon Dieu, le miracle de la Miséricorde Divine redonnera vie à cette âme dans toute sa plénitude » (PJ 1448).

À propos du chapelet 

« Par ce chapelet tu obtiendras tout, si ce que tu demandes est conforme à Ma volonté » (PJ 1731).

« Récite constamment le chapelet que Je t'ai enseigné. Quiconque le dira accédera à une grande miséricorde à l'heure de sa mort. Les prêtres le recommanderont aux pécheurs comme ultime planche de salut; même le pécheur le plus endurci, s'il récite ce chapelet une seule fois, obtiendra la grâce de Mon infinie miséricorde » (PJ 687).

« Il Me plaît de leur accorder tout ce qu'elles me demanderont en disant ce chapelet. Lorsque les pécheurs endurcis le réciteront, J'emplirai leur âme de paix et l'heure de leur mort sera heureuse. Écris cela pour les âmes affligées: Lorsque l'âme verra ses péchés et en mesurera le poids, lorsque se dévoilera à ses yeux tout l'abîme de la misère dans laquelle elle s'est plongée, qu'elle ne désespère pas mais qu'elle se jette avec confiance dans les bras de Ma miséricorde, comme l'enfant dans les bras de sa mère bien-aimée. (...) Dis-leur qu'aucune âme faisant appel à Ma miséricorde n'a été déçue ni n'a éprouvé de honte. Je me complais particulièrement dans l'âme qui fait confiance à Ma bonté. Écris: Si l'on récite ce chapelet auprès d'un agonisant, je me tiendrai entre le Père et l'âme agonisante, non pas en tant que Juge juste, mais comme Sauveur miséricordieux » (PJ 1541).

« A l'heure de la mort Je défends comme ma propre gloire chaque âme qui récite ce chapelet elle-même, ou bien si d'autres le récitent près de l'agonisant – l'indulgence est la même. Quand on récite ce chapelet auprès de l'agonisant, la colère divine s'apaise, une miséricorde insondable s'empare de son âme » (PJ 811).

À propos de l'heure de la Miséricorde

« A trois heures implore ma miséricorde, tout particulièrement pour les pécheurs, et ne fût-ce que pour un bref instant, plonge-toi dans ma passion, en particulier dans mon abandon au moment de mon agonie. C ‘est là une heure de grande miséricorde pour le monde entier. Je te laisserai pénétrer ma mortelle tristesse ; en cette heure, je ne saurais rien refuser à l'âme qui me prie, par ma passion... » (PJ 1320).

« ... chaque fois que tu entendras l'horloge sonner trois heures, immerge-toi tout entière en Ma miséricorde en L'adorant et en la glorifiant; fais appel à Sa toute-puissance pour le monde entier (...). A cette heure-là, tu peux tout obtenir pour toi et pour les autres; à cette heure-là, grâce fut donnée au monde entier - la miséricorde l'emporta sur la justice. (...) essaie à cette heure-là de faire le chemin de croix; mais si tu ne peux pas faire le chemin de croix, entre au moins un moment à la chapelle et célèbre Mon cœur qui est plein de miséricorde dans le Très Saint Sacrement; et si tu ne peux entrer à la chapelle, plonge-toi dans la prière là où tu te trouves, ne serait-ce que pour un tout petit moment. J'exige de toute créature de vénérer Ma miséricorde » (PJ 1572).

« La source de Ma miséricorde fut largement ouverte par la lance sur la croix pour toutes les âmes, Je n'ai exclu personne » (PJ 1182).

À propos de la Neuvaine 

« Je désire – dit Jésus à Soeur Faustine – que durant neuf jours, tu amènes les âmes à la source de ma miséricorde, afin qu'elles puisent force et fraîcheur, ainsi que toutes les grâces dont elles ont besoin dans les difficultés de la vie et particulièrement à l'heure de la mort. Chaque jour tu amèneras un groupe d'âmes différent et tu les plongeras dans l'océan de ma miséricorde. Et moi, je ferai entrer toutes ces âmes dans la demeure de mon Père (…). Et chaque jour, par ma douloureuse passion, tu solliciteras de mon Père des grâces pour ces âmes.” (1209)


Inscription ici : https://hozana.org/communaute/9778-ronde-de-la-divine-misericorde-dans-la-divine-volonte

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Prions avec Luisa Piccarreta