Entrons en Carême, avec saint Jacques Baradée

Entrons en Carême, avec saint Jacques Baradée

Le mercredi 17 février, la communauté chrétienne est entrée dans la période de Carême, entamant un cheminement vers la passion et la résurrection du Christ. En cette période où le Seigneur nous invite à nous abandonner à la pureté de son cœur, nous pouvons suivre l'exemple de saint Jaques Baradée.


Saint Jacques Baradée, ou Jacob Burd'aya en syriaque, signifiant " en guenille", est un évêque de l'église syro-occidentale nommé à Edesse en 542. Alors que l'Église d'Orient était martyrisée, affaiblie et à court d'espérance, saint Jacques se déplaçait dans tout l'Orient, en guenille afin d'être pris pour un mendiant et n'être pas reconnu, pour nommer des prêtres notamment, convertir les âmes et soutenir les chrétiens. Grâce à lui l'Église orientale survécut à une période des plus difficiles de son histoire. De son nom est fondée l'Église jacobite, désignant tous les Antiochiens non-chalcédoniens.


Seigneur, dans notre cheminement vers ton cœur sacré, nous te prions pour garder la foi et l'espérance dans nos sociétés. Nous te prions particulièrement pour les communautés orientales qui sont très souvent en minorité et constamment menacées. Que saint Jacques Baradée accompagne les chrétiens d'Orient notamment, tout au long de ce Carême, afin qu'ils puissent vivre sans crainte une vraie vie de foi.


© L'Œuvre d'Orient, 2014, Syrie, Visite du Patriarche à Nabek et Yabroud

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

9 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader