ALLELUIA ! Fêtons Pâques avec Marie

ALLELUIA ! Fêtons Pâques avec Marie

CHRIST est ressuscité ! Alleluia, il est vraiment ressuscité ! 

Après cette grande période de carême, nous exultons en la Vierge Marie, nous nous réjouissions avec elle car ENFIN, il est ressuscité, celui que nous attendions, notre sauveur. 

Je médite avec les saints

« Jésus me dit qu'étant ressuscité, Il était allé voir Notre Dame, parce qu'elle en avait grand besoin : la peine qu'elle avait la tenait toute absorbée et transpercée, et qu'elle ne rentrait pas encore en elle-même pour jouir de cette joie [de la foi] ; et qu'Il avait été longtemps avec elle, parce que c'était nécessaire pour la consoler. » Révélation privée à Sainte Thérèse d'Avila 

« Il n'est pas pensable que la Vierge, présente dans la première communauté des disciples, ait été exclue du nombre de ceux qui ont rencontré son Fils ressuscité d'entre les morts. Au contraire, il est vraisemblable que la première personne à qui Jésus ressuscité est apparu a été sa mère. Son absence du groupe de femmes qui s'est rendu au tombeau à l'aube peut constituer un indice du fait qu'elle avait déjà rencontré Jésus. Le caractère unique et spécial de sa présence au Calvaire et son union parfaite à son Fils dans ses souffrances suggèrent une participation très particulière au mystère de la résurrection. » Saint Jean Paul II 

« Ces femmes, Il les trouve déjà parvenues à la maturité de la foi ; elles ont dominé leurs faiblesses et elles se hâtent vers le mystère, elles cherchent le Seigneur avec toute la ferveur de leur foi. Aussi méritent-elles qu'il se donne à elles, lorsqu'il va à leur rencontre et leur dit : ‘Je vous salue, réjouissez-vous'. Il les laisse non seulement le toucher, mais le saisir à la mesure de leur amour. Comme nous venons de l'entendre dans la proclamation de l'Évangile : ‘Elles s'approchèrent et, lui saisissant les pieds, elles se prosternèrent devant lui' (Mt 28,9). Oui, elles saisissent ses pieds, ces femmes qui, dans l'Église, sont les modèles des messagers de la Bonne Nouvelle. Elles ont mérité cette grâce par l'élan de leur course; elles touchent avec tant de foi les pieds du Sauveur qu'il leur est donné d'embrasser la gloire divine. » Saint Vincent Ferrier 

Je prie avec saint Claude de la Colombière

Oui, ô mon Rédempteur aimable et triomphant, nous croyons que vous vivez dans le Ciel, et nous espérons d'y vivre éternellement avec vous. […] Cette espérance est profondément gravée dans nos cœurs ; et plutôt que de l'abandonner, nous consentirons qu'on nous arrache la vie. C'est cette espérance qui nous soutient dans toutes nos adversités ; c'est elle qui adoucit toutes nos peines, c'est elle qui nous fait envisager la mort sans effroi, qui fait que nous l'attendons même avec quelque sorte d'impatience. C'est cette espérance, ô mon Sauveur, qui nous fortifie dans les combats qu'il nous faut rendre tous les jours contre le monde et contre nous-mêmes, pour marcher avec constance dans la voie de vos commandements ; c'est elle qui nous encourage à suivre vos divins exemples, à embrasser votre croix, à nous y attacher, à souhaiter d'y mourir comme et pour vous, afin de régner un jour et pour toujours avec vous. Ainsi soit-il. » 

Je vous salue Marie

Gloire au père


Belle journée en Marie ! 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

8 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Prions Marie pour être tout à Jésus