Je suis la mère des vertus

Je suis la mère des vertus

Je suis la mère des vertus, je garde toute chose en la justice de Dieu car, au milieu du combat spirituel et dans le vacarme du siècle, à l'intérieur de ma conscience, j'attends toujours mon Dieu ; je ne condamne pas, je ne piétine pas les rois... et ceux qui ont été mis en place par l'auteur de toute chose. Comment serait-il  permis que la cendre méprisât la cendre ? Le Fils de Dieu crucifié se tourne vers tous, les avertissant selon sa justice et sa miséricorde. Je veux garder chacun de ses ordres et de ses institutions, selon sa volonté.

Seigneur dispose en mon cœur la vertu de discrétion que je puisse, dans toutes les dimensions de ma vie et avec chaque personne, agir et parler avec juste mesure et selon ta volonté.

Merci mon Dieu - Amen


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Sainte Hildegarde, la magistra