Seigneur, je vous en supplie guérissez cet enfant. - Hozana

Seigneur, je vous en supplie guérissez cet enfant.

Cette semaine je vous propose d’unir nos prières pour demander au Seigneur, la guérison d’une petite fille atteinte de leucémie. Elle doit recevoir une greffe de la moelle osseuse, cette semaine. Les médecins sont très pessemistes sur son avenir. Je crois profondément à la force de la prière.   

Jésus, je vous en supplie guérissez cet enfant.

 

Je vous remercie de vos prières et merci aux nouveaux de venir joindre leurs prières aux nôtres.

A tous, Je vous souhaite de vivre une grande semaine Sainte.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Zélie
place La Rochelle, il y a 2 mois
Il y a aussi en France le scandale de l'absence (quasi) de "banque de cordons". Y aura-t-il un dirigeant pour se pencher sur ce grand corps malade, souvent "non bientraitant" qu'est l'hôpital aujourd'hui. C'est par miracle qu'il reste encore des diamants, des saints, des frères, qui malgré la fatigue, le manque de reconnaissance, répandent l'amour et l'espoir autant que leurs bons soins. En remerciement et pour qu'ils tiennent le coup, prions.
Zélie
place La Rochelle, il y a 2 mois
Comment peut-on dire qu'on est pessimiste quand on est médecin ??? A ma connaissance les taux de survie à 5 ans sont très satisfaisants, ils varient selon le type de greffe, mais restent importants. Et bien sûr s'il n'y avait qu'un pour cent, c'est ce pourcentage qu'on choisirait pour se battre avec la famille. Écarter l'espoir ou le réduire me semble une faute professionnelle. Pour l'avoir vécu, à l'hôpital Saint Louis à Paris, après la greffe si quelque chose tourne mal, l'enfant est arraché de sa chambre stérile pour être conduit en ambulance banale vers un lit de réanimation infantile dans un box non stérile. Il n'y a pas de réanimation infantile à l'hôpital Saint Louis alors que des enfants gravement malades y sont soignés !! Pouvez-vous vous imaginer la violence de ces instants ? Pour tous ceux qui ont eu à vivre cela et tous encore qui vont le vivre je vous demande de prier. Et merci à Dieu pour ces soignants qui véhiculent l'espoir; je pense à un certain hémato. qui a permis à cette jeune femme enceinte, atteinte d'un lymphome, de pouvoir garder sa grossesse jusqu'à un terme suffisant pour une naissance avant d'attaquer des traitements plus agressifs. Toutes les équipes: gynéco_obstétricales, hémato., réa infantiles, psychologues, psychiatres etc.. ont été formidables. Aujourd'hui toute la famille va bien, vraiment bien! La mère, le père le frère aîné et le nourrisson. Merci pour tous ces soignants qui allient capacités et humanité.