Avec Rachel, prions pour les enfants du Moyen-Orient

Avec Rachel, prions pour les enfants du Moyen-Orient

Le 15 janvier, l'Église catholique honore Rachel, femme de Jacob et mère de Joseph et de Benjamin.

Quand Jacob fuit son frère Ésaü, il se réfugie chez son oncle Laban à Harran, dans le sud-est de l'actuelle Turquie. Près d'un puits, il rencontre Rachel qui venait faire paître ses moutons. C'est la première apparition biblique de cette femme douce, de cette mère aimante dont le nom signifie brebis en hébreu.

Dès cette rencontre, Jacob et Rachel tombent éperdument amoureux. Cependant, il faudra attendre 14 années de travail pour que Jacob puisse épouser Rachel. La jeune femme découvre alors qu'elle est stérile et crie vers le Seigneur qui, voyant l'ardeur de son désir, lui donna deux enfants. Elle mourut, en mettant au monde son deuxième enfant.

Cette figure d'espérance , qui a tout donné pour ses enfants et leur descendance intervient encore pour les sauver. Sur la route de retour de l'Exil :

 Dans Rama, on entend une voix plaintive, des pleurs amers : Rachel pleure sur ses enfants, elle refuse tout réconfort, car ses enfants ont disparu. (Jr 31,15)

Le Seigneur entend sa voix et lui promet un avenir rempli d'espérance. Alors que plus rien n'était à espérer, Rachel devient un modèle de foi, d'espérance et d'amour d'une mère qui veille par delà la  mort. L'évangéliste Mathieu rappelle ses pleurs lors du massacre des Saints Innocents.

Seigneur, écoute les pleurs de Rachel et protège tes enfants du Moyen-Orient qui souffrent de la faim, des conflits , de l'instabilité politique, de la crise économique... Que Rachel leur inspire l'espérance dont elle n'a jamais manqué pour surmonter les épreuves.


© Chris Huby - Le Pictorium, 2021, Arménie, Noël après la guerre

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

19 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader