Vendredi 22 janvier 2021

Pour sortir d'un projet de loi bioéthique aveuglé, les évêques de France proposent aux catholiques de se tourner vers Dieu en pour Lui demander la grâce de nous ouvrir les yeux à tous et d'être ensemble des artisans du respect de l'être humain dès sa conception. 

La Conférence des évêques invite chacun à vivre quatre vendredis de jeûne et de prière. Cette démarche spirituelle pourra se vivre chacun chez soi, seul ou en famille, ou, si les normes sanitaires le permettent, en communauté. Le jeûne nous éduque à voir l'essentiel et nous fait discerner nos aveuglements et nos superficialités égoïstes. Il nous prépare à la prière par laquelle nous louons le Seigneur pour Ses bienfaits et nous Le supplions avec foi pour que Son œuvre d'amour s'accomplisse. 


Lecture de ce vendredi : 

« Jésus gravit la montagne, et il appela ceux qu'il voulait. Ils vinrent auprès de lui, et il en institua douze pour qu'ils soient avec lui et pour les envoyer proclamer la Bonne Nouvelle. » (Marc 3,13-14)

Trois intentions de prière

  • Rendons grâce à Dieu le Créateur pour celles et ceux qui témoignent humblement de la beauté de sa créature humaine en l'accueillant et en l'accompagnant avec amour.
  • Supplions Dieu pour qu'il nous convertisse en nous prenant auprès de Lui, et nous donne le courage de vivre en accord avec notre foi grâce à laquelle nous voyons l'image de Dieu en tout être humain.
  • Prions pour les hommes et les femmes qui expérimentent durement leurs fragilités et leurs limites.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

7 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader