Voyantes, guérisseurs, etc., les dangers de l'occultisme

Voyantes, guérisseurs, etc., les dangers de l'occultisme

A tous ceux et celles qui pensent qu'un guérisseur ou une voyante ne fait de pas mal mais du bien…


1. CE QUE DIT LA BIBLE

Deutéronome 18. 10-14

On ne trouvera chez toi personne qui fasse passer son fils ou sa fille par le feu, personne qui scrute les présages, ou pratique astrologie, incantation, enchantement, personne qui use de magie, interroge les spectres et les esprits, ou consulte les morts.

Car quiconque fait cela est en abomination pour le Seigneur, et c'est à cause de telles abominations que le Seigneur ton Dieu dépossède les nations devant toi.

Toi, tu seras parfait à l'égard du Seigneur ton Dieu.

Ces nations que tu vas déposséder écoutent les astrologues et ceux qui scrutent les présages. Mais à toi, ce n'est pas cela que t'a donné le Seigneur ton Dieu.

Samuel 15.23 

La révolte est un péché comme la divination ; la rébellion est une faute comme la consultation des idoles. Parce que tu as rejeté la parole du Seigneur, lui aussi t'a rejeté : tu ne seras plus roi ! »

2 Rois 21.06

Il fit passer son fils par le feu ; il pratiqua la divination et l'incantation, il interrogea les spectres et les esprits. Il fit de maintes façons ce qui est mal aux yeux du Seigneur, pour provoquer son indignation.

Isaïe 2.06

Oui, tu as délaissé ton peuple, la maison de Jacob, car ils sont remplis des superstitions de l'Orient, ils exercent la divination comme les Philistins, ils applaudissent aux pratiques étrangères.

Jérémie 14.14

Alors le Seigneur me dit : « C'est le mensonge que ces prophètes prophétisent en mon nom ! Je ne les ai pas envoyés, je ne leur ai pas donné d'ordre, je ne leur ai pas parlé. Vision mensongère, divination, ineptie et tromperie de leur cœur, voilà ce qu'ils vous prophétisent ! »

Actes des apôtres  16.16

Comme nous allions au lieu de prière, voilà que vint à notre rencontre une jeune servante qui était possédée par un esprit de divination ; elle rapportait de gros bénéfices à ses maîtres par ses oracles.


2. ATTENTION, DANGER !

Qui n'a pas eu envie de se faire guérir une brûlure chez un guérisseur, de savoir ce qui va nous arriver dans la vie en allant voir une voyante, etc. ? Stoppez bien vite ces pratiques !

Concernant "l'innocuité"  des guérisseurs, voyants, marabouts, etc., même ceux qui ont une statue de la Vierge, etc., dans leur cabinet ou pièce dans laquelle les visiteurs sont reçus, même ceux qui disent des prières chrétiennes à haute voix et parfois vous demandent d'en réciter : il faut savoir que leur efficacité, lorsqu'ils en ont, ne provient absolument pas de Dieu mais de l'ennemi ! Et à un moment donné, ils invoquent un ou plusieurs démons, voire Judas !

Moi-même, dans ma jeunesse, je n'ai pas vu le mal à rencontrer un guérisseur, à me rendre chez une voyante, à pratiquer un peu le yoga, etc.. Après ma conversion, le Seigneur a mis sur ma route, comme sur celle de beaucoup d'autres personnes, qu'IL soit loué, le Père Fropo, ex-exorciste du diocèse de Fréjus-Toulon. J'ai pu assister à une conférence qu'il a donnée à Pont-Saint-Esprit (Gard), au printemps 2019, conférence qui a suivie celle de Françoise Dufay, ex-voyante, astrologue, etc.

Pour en savoir plus sur cette conférence, cliquez sur :

https://www.midilibre.fr/2019/03/26/la-face-cachee-du-bien-etre-en-conference,8090525.php

Je n'ai pas hésité à acheter le livre du Père Fropo 90 questions à un exorciste.

https://livre.fnac.com/a4650517/Jean-Regis-Fropo-90-questions-a-un-exorciste

qui m'a édifiée. J'ai compris à quel point j'avais laissé le mal entrer encore plus profondément dans ma vie, dans ma jeunesse, après avoir envoyé promener le Seigneur, en me laissant "guérir" d'une verrue par un guérisseur et en allant consulter une voyante.


3. LE TÉMOIGNAGE D'UN EX-EXORCISTE

Voici un premier extrait d'article paru sur un site internet toulonnais avant que le Père Fropo ne prenne sa retraite :

«  Le père Fropo traque le démon chez les Varois 

 (…) Le père Jean-Régis Fropo l'a échappé belle. Exorciste du diocèse de Fréjus-Toulon depuis 2005, il nous a reçus dans son modeste bureau du séminaire de La Castille, à La Crau. Un entretien au cours duquel il s'attaque notamment aux voyants et médiums en tout genre.

Comment devient-on exorciste ?

Tout prêtre, par son sacerdoce, participe à l'autorité du Christ sur le mal et les puissances mauvaises. On ne postule pas pour l'exorcisme. Dans chaque diocèse, l'évêque doit choisir un prêtre pour s'occuper des personnes qui, souvent par ignorance, ont mis les pieds dans des pratiques qui les ont troublées. Assez logiquement, l'évêque choisit un prêtre expérimenté, ayant une formation théologique et spirituelle suffisante. Il faut avoir du discernement, être bon psychologue pour exercer ce ministère.

Au XXIe siècle, vous ne devez pas être débordé ?

Détrompez-vous. Depuis 2005, date à laquelle j'ai été nommé par Monseigneur Rey, j'ai reçu quelque 2 500 personnes ! À 95 %, celles-ci avaient mis les pieds dans des pratiques douteuses d'occultisme, de voyance, de divination... Elles avaient manipulé le pendule, s'étaient intéressées à l'écriture automatique ou encore au spiritisme et présentaient des troubles physiques et psychiques inexplicables. Du moins de façon naturelle.

Quel rôle avez-vous joué alors ?

Il y a une grande part d'écoute. Je leur demande si, dans leur vie, il y a eu des portes d'entrée à des influences maléfiques. En général, ces personnes sont croyantes, elles ont été baptisées catholiques, mais ont déjà consulté des marabouts. Elles viennent me voir comme un gourou de plus, un magicien. Or la prière de délivrance que je prononce n'a rien de magique. Elle exige la foi de la personne en Dieu, en Jésus Christ. Elle exige la collaboration de son intelligence, de sa bonne volonté. (…) » 

https://toulon.maville.com/actu/actudet_--Le-pere-Fropo-traque-le-demon-chez-les-Varois-_-1271451_actu.Htm


Et un second extrait d'article paru dans Famille Chrétienne

«  (…) Quels sont les lieux de prédilection de l'action démoniaque ?

Ils sont nombreux ! Il y a tout ce qui relève des passions humaines et des vices classés habituellement sous le terme des péchés capitaux.

On peut également évoquer toutes les addictions. Je pense à la drogue, à l'alcool ainsi qu'au jeu et à la pornographie, dont Internet est un promoteur redoutable.

Je constate que les personnes qui ont été prises dans ces pièges ont souvent besoin d'une prière de délivrance au moment de leur conversion pour être libérées de ces « liens » (le sacrement de pénitence n'est pas suffisant).

Il faut également nommer tout ce qui relève de l'occultisme : la voyance, la divination, le pendule, le tarot, le spiritisme, l'écriture automatique, la communication avec les morts,

Le livre du Deutéronome prévient au chapitre 18, 10 : « On ne trouvera chez toi personne qui fasse passer au feu son fils ou sa fille, qui pratique divination, incantation, mantique ou magie, personne qui use de charmes, qui interroge les spectres et devins, qui invoquent les morts. Car quiconque fait ces choses est en abomination à Yahvé ton Dieu » (voir aussi Lv 18, 21 et 19, 31).

Le diable utilise également les pratiques venues d'Extrême-Orient comme la méditation transcendantale, le zen ou le yoga pratiqué à un certain niveau. Pourquoi le yoga peut-il être mauvais ? Parce qu'il entraîne une recherche de pouvoir sur soi et sur autrui. La démarche du yogi est spirituelle et à l'inverse de la démarche chrétienne, car il n'y a pas d'altérité : le chrétien est face à Dieu et au Christ, le yogi est face à lui-même.

Je pense aussi au reiki, à toutes les thérapies alternatives ou médecines parallèles qui font appel aux énergies qu'elles soient dites cosmiques, astrales ou divines (reiki, taï-chi, chicong).

Inspirées de l'Orient, elles sont nées dans le paganisme de ces pays et sont nécessairement mélangées d'occulte même si elles comportent quelques éléments positifs. (…) » 



4. LE TÉMOIGNAGE DE MICHÈLE ZURBACH

L'ignorance ne nous met pas à l'abri des forces du mal. Michèle Zurbach, qui a été voyante, en a fait la douloureuse expérience. Voici son témoignage.


« Mon enfance paraissait idéale. Ma famille était très unie, nous vivions tous au sein d'un même village, nous nous soutenions et nous aimions. Tout aurait pu être si beau si nous n'avions pas habité une étrange demeure. Cette maison était mystérieuse et malsaine et – avec beaucoup de recul – j'affirme toujours qu'elle était hantée !

Notre maison comportait plusieurs appartements dont l'un était occupé par deux femmes, une mère âgée et sa fille. Toutes deux avaient la réputation d'être sorcières. Un jour, malgré la peur qu'elles m'inspiraient, elles ont tout de même réussi à m'attirer dans leur appartement. La vieille femme alitée a agrippé mon bras et grommelé des paroles incompréhensibles. J'ai ressenti comme un choc électrique dans tout mon corps et à partir de ce jour-là, ma vie a été bouleversée. On dit que les personnes qui pratiquent la sorcellerie ne peuvent pas mourir avant d'avoir transmis leur «don» à quelqu'un…



J'ai reçu un don surnaturel

Un jour, j'ai découvert un jeu de tarots dans une revue. J'ai découpé les cartes, lu la règle du jeu. Puis j'ai tiré les cartes à Maman, «juste pour rire». C'est avec une extrême facilité que j'ai réussi à lui prédire l'avenir. Certains présages étaient terribles. Au bout d'un moment, tout s'est avéré juste ! Nous en avons conclu que j'avais un don de voyance et que ce don venait de Dieu.

Mais parallèlement à ça, une terrible maladie que les médecins n'arrivaient pas à diagnostiquer s'est mise à m'accabler. Les années passaient, ma santé se détériorait de plus en plus, tandis que mes «dons» semblaient s'accentuer. J'étais maintenant adulte, mariée, mère d'une petite fille, et pourtant ma vie était catastrophique. Je ressentais un monde invisible autour de moi, qui me donnait des ordres, m'accablait, m'effrayait. Chaque fois que je tirais les cartes, que je lisais mon horoscope, que j'interrogeais le pendule, que je lisais les lignes de la main, que je communiquais avec ceux que je pensais être mes «chers défunts», un froid glacial m'envahissait et j'entendais des voix.


Esclave de la peur

Je vous rassure: mon encéphalogramme était tout à fait normal et tous les tests, effectués par les nombreux médecins depuis mon enfance, étaient bons. Ces voix me donnaient des ordres, me menaçaient. C'était un cauchemar. Je n'avais plus un moment de répit. Parfois je ressentais des présences autour de moi et je croyais que c'était des défunts. Mais je me trompais.

La nuit, je rêvais de monstres horribles qui me poursuivaient dans un lieu infernal. Mais ce n'est qu'au moment où j'ai pris la décision de ne plus exercer mon métier linguistique et que j'ai finalement ouvert un cabinet de voyance que ma vie a vraiment commencé à décliner. Les voix me commandaient maintenant de me supprimer !


Enfin libérée

J'avais été élevée dans une famille qui croyait en un Dieu lointain. Nous ne connaissions pas la Bible et n'avions pas d'expérience personnelle avec Dieu. Maman ne savait pas que Dieu déteste la voyance et la magie, l'horoscope et toutes ces pratiques occultes.

Un jour, ma sœur et son mari chrétien m'ont rendu visite. Avec beaucoup d'amour et de doigté, ils m'ont prouvé que Dieu condamne la voyance, l'occultisme et tous ses dérivés, car il veut nous protéger des pouvoirs occultes derrière. Pour la première fois, j'ai tenu une Bible entre les mains et j'ai découvert ces paroles : «Qu'on ne trouve chez toi personne… qui exerce le métier de devin, d'astrologue, d'augure, de magicien».

J'ai compris à ce moment-là que si Dieu condamnait ces pratiques, ce don que j'avais ne pouvait pas venir de lui. Je n'y avais pas cru jusque-là, mais l'évidence même me prouvait que j'avais été manipulée par le monde des ténèbres, par Satan et son armée d'esprits mauvais.

La Bible dit que celui qui cherche la vérité la trouve. Je venais de découvrir l'origine de tous mes maux et un combat incessant se déroula au long des jours qui ont suivi. Le diable ne lâche pas volontiers ses victimes ! Un groupe de chrétiens a prié pour moi et j'ai dû me rendre à l'évidence que j'étais possédée! Toutes mes pratiques occultes avaient tissé des liens invisibles entre ce monde des ténèbres et moi-même.

Sans connaître Jésus-Christ, je n'ai pas tardé à comprendre à quel point le nom de Jésus est puissant et déloge les forces du mal. À la croix et par sa victoire sur la mort, il nous a libérés du péché (= le mal) et nous a ouvert le chemin vers Dieu le Père et la vie éternelle. Un soir, ma vie a été bouleversée : Jésus-Christ est devenu mon Sauveur personnel. Il a brisé mes chaînes démoniaques et m'a guérie.

Depuis lors, je chemine avec mon Sauveur pour guide. Je prie afin que mon témoignage ouvre les yeux à beaucoup de gens qui sont, sans le savoir, captifs de ce monde invisible mais réel, des ténèbres. Ma délivrance peut devenir la leur aussi. »


Témoignage publié sur : https://www.atoi2voir.com/grandes-questions/paranormal/418-jai-ete-voyante/

Reproduction autorisée d'un article du magazine Croire et Vivre


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader