Janvier 2021

Seule : orpheline et célibataire

 

            « Je viens vous raconter les grâces et faveurs que j'ai obtenues du Père Laval. J'étais orpheline depuis l'âge de 5 ans. Finalement j'ai grandi un peu partout jusqu'à l'âge de 27 ans. 

 

Il arriva qu'un jour, j'étais très bouleversée par les mauvais traitements que je supportais. C'était en mars 1957. 

 

J'étais allée à Sainte Croix un dimanche et là-bas, en priant, je demandais au Père Laval de m'envoyer un protecteur. 

 

Ceci n'avait pas tardé à arriver. Le 15 du même mois, j'avais rencontré un pompier qui était orphelin (comme moi) âgé de 29 ans.

 

Même pas deux mois après nous étions allés voir le Père Wolff qui avait béni notre union. Maintenant, nous avons quatre enfants. »


T.G

Témoignage donné en 1961


~ Prière ~


Quand la nuit est là


Père, aujourd'hui je suis bien découragée : 

dans ma nuit, je suis venue parler 

au Père Jacques Désiré Laval,

ton Bienheureux serviteur.


Quand la nuit est là, 

quand la lumière n'a pas de nom 

en dehors de la Foi, 

avec ton Fils en agonie, 

je veux Te bénir encore.


Quand la blessure est là, 

quand la vie n'a pas de nom 

en dehors de ta Volonté, 

Toi qui affrontes toutes nos morts,

Père, avec ton Fils blessé à jamais, 

nous voulons Te glorifier encore.


Quand la lutte est là, 

quand la victoire n'a pas de nom 

en dehors de l'Amour,

Père, toujours plus fort, 

avec ton Fils ressuscité des morts, 

nous voulons T'adorer encore.


Quand la nuit du découragement nous enveloppe, 

que le Bienheureux Père Laval,

l'Apôtre de l'Unité de l'Ile Maurice,

tourne nos cœurs vers Toi avec confiance.


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

3 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader