« Les aveugles retrouvent la vue, les boiteux marchent »

« Les aveugles retrouvent la vue, les boiteux marchent »

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, Jean le Baptiste appela deux de ses disciples et les envoya demander au Seigneur : « Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? » Arrivés près de Jésus, ils lui dirent : « Jean le Baptiste nous a envoyés te demander : Es-tu celui qui doit venir, ou devons-nous en attendre un autre ? »
À cette heure-là, Jésus guérit beaucoup de gens de leurs maladies, de leurs infirmités et des esprits mauvais dont ils étaient affligés, et à beaucoup d'aveugles, il accorda de voir. Puis il répondit aux envoyés : « Allez annoncer à Jean ce que vous avez vu et entendu : les aveugles retrouvent la vue, les boiteux marchent, les lépreux sont purifiés, les sourds entendent, les morts ressuscitent, les pauvres reçoivent la Bonne Nouvelle. Heureux celui qui ne trébuchera pas à cause de moi ! » (Lc 7, 18b-23)

Pour toute l'humanité

Selon le livre d'Isaïe, l'Oint, l'Envoyé avec l'Esprit du Seigneur, est aussi le Serviteur du Seigneur élu, sur qui repose l'Esprit de Dieu : Voici mon serviteur que je soutiens, mon élu en qui mon âme se complaît. J'ai mis sur lui mon esprit (Is 42, 1). On sait que le Serviteur du Seigneur est révélé dans le livre d'Isaïe comme le véritable homme des douleurs : le Messie souffrant pour les péchés du monde (cf. Is 53). Et, simultanément, il est celui même qui reçoit la mission de porter de véritables fruits de salut pour toute l'humanité : Il présentera aux nations le droit (Is 42, 1) ; et il deviendra l'alliance du peuple, la lumière des nations (v. 6) ; pour que mon salut atteigne aux extrémités de la terre (Is 49, 6). Les textes prophétiques cités ici, nous devons les lire à la lumière de l'Évangile, de même que, pour sa part, le Nouveau Testament reçoit de la lumière admirable de ces textes vétéro-testamentaires une clarté particulière. Le prophète présente le Messie comme celui qui vient dans l'Esprit Saint, comme celui qui possède la plénitude de cet Esprit en lui et, en même temps, pour les autres, pour Israël, pour toutes les nations, pour toute l'humanité. La plénitude de l'Esprit de Dieu s'accompagne de nombreux dons, les biens du salut, destinés spécialement aux pauvres et à ceux qui souffrent, à tous ceux qui ouvrent leur cœur à ces dons, parfois à travers l'expérience douloureuse de leur propre existence, mais avant tout dans la disponibilité intérieure qui provient de la foi.


St Jean-Paul II

Jean-Paul II, pape de 1978 à 2005, a été canonisé en 2014. / Lettre encyclique Dominum et vivificantem, 18 mai 1986, n° 16.


Pour prier chaque jour avec MAGNIFICAT cliquez ici pour vous abonner

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

6 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader