Facebook PixelFête du Christ-Roi de l'Univers - Hozana

Fête du Christ-Roi de l'Univers

Fête du Christ-Roi de l'Univers

La fête du Christ Roi de l'univers a été établie par le Pape Pie XI, le 11 décembre 1925 dans son encyclique "Quas primas". C'est également le dernier dimanche du temps ordinaire de l'Église, dimanche prochain sera le 1er Dimanche de l'Avent.
« Tout pouvoir m'a été donné au Ciel et sur la terre. Allez donc, de toutes les nations faites des disciples. Et moi, je suis avec vous tous les jours, jusqu'à la fin des temps » (Matthieu 28, 18).
Ces dernières paroles du Christ ressuscité dans l'évangile de saint Mathieu nous aident à pressentir les dimensions inouïes du mystère que l'Église fête pour couronner l'année liturgique : le mystère du Christ Roi de l'Univers, celui de la royauté du Christ.

Prière

Ô Jésus, l'unique Roi de l'Univers, nous nous prosternons à vos pieds pour vous adorer et vous prendre pour notre Roi et notre Guide. 

Oui, Seigneur, à Vous toutes les nations sont soumises.

Vous êtes seul le vrai Roi ; Vous êtes seul la vraie paix. 

Vous êtes seul la Lumière. 

Nous n'adorons que Vous seul !

Vous êtes notre soutien, Vous êtes notre richesse, Vous êtes notre Maître, Ô Grand Dieu du Ciel et de la terre.

Nous croyons très fermement que Vous êtes réellement présent dans la Sainte Eucharistie. 

Vous êtes là vivant, aimant. 

Vous voulez nous nourrir du Pain de vie. 

Oui, venez et nourrissez vos enfants. 

Vos regards sont fixés sur les âmes.

Vous veillez sur toutes les nations. 

Votre Cœur est pour nous un asile de repos. 

Nous nous consacrons donc à votre Cœur de Roi et de Prince. 

A Vous seul. 

Seigneur, toute gloire, honneur, amour soient rendus jusqu'à la consommation des siècles et pendant toute l'Éternité.

Amen.

Nous prierons le Christ Roi de l'univers jusqu'au 1er dimanche de l'avent.

Pour allumer des neuvaines au " Sacré Cœur de Jésus " et de la " Divine Miséricorde " suivre les liens ci-dessous


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

5 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader