Saint Joseph, priez pour le Pape François et le Pape Émérite Benoît XVI

Saint Joseph, priez pour le Pape François et le Pape Émérite Benoît XVI

(image web)


En partage :

Les paroles de Benoît XVI 

Au cours d'une homélie prononcée dans le couvent où il réside au Vatican, Benoît XVI dresse un portrait-robot de saint Joseph, expliquant les raisons du choix de Dieu sur lui : « Parce que Joseph était un homme juste, pieux. Mais aussi parce qu'il était doté d'un bon sens pratique. Il fallait bien un homme comme ça pour organiser la fuite en Égypte, mais également le voyage à Bethléem en vue du recensement, et couvrir tous les besoins matériels de Jésus ». Le 19 mars 2006, le pape émérite, au siècle Josef Ratzinger, évoque la « grandeur » de son Saint patron qui, à l'instar de Marie son épouse, « ressort encore davantage du fait que sa mission s'est accomplie dans l'humilité et dans la vie cachée de la maison de Nazareth ». Aux premières vêpres de la Saint Joseph en 2009, il trace un autre portrait de Joseph en y ajoutant une note de stupeur : « Saint Joseph illustre cela d'une façon saisissante, lui qui est père sans avoir exercé une paternité charnelle. Il n'est pas le père biologique de Jésus dont Dieu seul est le Père, et pourtant il va exercer une paternité pleine et entière. Être père, c'est avant tout être serviteur de la vie et de la croissance. Saint Joseph a fait preuve, en ce sens, d'un grand dévouement. Pour le Christ, il a connu la persécution, l'exil et la pauvreté qui en découle. Il a dû s'installer ailleurs que dans son village. Sa seule récompense fut celle d'être avec le Christ ».


Le portrait-robot de François  

19 mars 2013. Le pape François célèbre la toute première messe de son pontificat. À l'homélie, il présente Joseph comme « un modèle d'éducateur » qui veille sur Jésus comme un « gardien » et l'accompagne humblement dans sa croissance. « Joseph est « gardien », parce qu'il sait écouter Dieu, il se laisse guider par sa volonté, et justement pour cela il est encore plus sensible aux personnes qui lui sont confiées, il sait lire avec réalisme les événements, il est attentif à ce qui l'entoure, et il sait prendre les décisions les plus sages. En lui, chers amis, nous voyons comment nous répondons à la vocation de Dieu, avec disponibilité, avec promptitude, mais nous voyons aussi quel est le centre de la vocation chrétienne : le Christ ! Nous gardons le Christ dans notre vie, pour garder les autres, pour garder la création ! ».

Et c'est un 19 mars – ce samedi 19 mars 2016 – que François a choisi pour signer l'exhortation apostolique sur la famille sur les conclusions des deux synodes en 2014 et 2015.

Tiré du site Aleteia.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

93 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader