Le 11 mars : Vénérable Claudia Russo - Hozana

Le 11 mars : Vénérable Claudia Russo

Le 11 mars : Vénérable Claudia Russo

Vénérable Claudia Russo (1889 - 1964)

Née le 18 novembre 1889, morte le 11 mars 1964 à Barra (quartier à la périphérie de Naples) en Italie, fondatrice des "Pauvres Filles de la Visitation de Marie".

Déjà dès sa jeunesse, sensible aux problèmes sociaux, elle prenait soin des plus pauvres de son quartier, avec des gestes concrets, chaque fois teintés de délicatesse; elle impliquait aussi plusieurs compagnons.

Un soir, il se produit un incident qui a marqué un tournant dans l'histoire de Claudia et de ses compagnons. Un jeune, comme il en avait l'habitude, est allé à la maison d'une personne âgée lui offrir un petit cadeau: une pomme. En entrant, il la trouva endormie et, sans la réveiller, mit la pomme entre ses mains. En sortant, il sourit à l'idée que le vieux, en se réveillant, penserait qu'un ange était passé lui rendre visite. Dans la matinée, avant d'aller travailler, le jeune homme est retourné à la maison et ... amère surprise: la personne âgée était morte en tenant toujours serré dans ses mains le 'petit-grand' cadeau.

Une question a choqué tout le monde: peut-on mourir seul dans notre société? Est-il possible que, dans ce moment délicat, il n'y ait personne pour serrer la main du malade et rendre la mort moins difficile? En bref, la décision a été prise de construire une maison pour accueillir tous ceux qui étaient solitaires, malades, abandonnés. C'est de cette façon, presque à son insu, que Claudia est devenue la fondatrice de l'Institut des "Pauvres Filles de la Visitation de Marie".

Prière

Prions pour les personnes qui visitent les personnes seules, malades et isolées. Qu'elles puissent êtres pour eux des rayons de lumière et de joie.

Autres saints du jour

Sainte Rosine, martyre

Saint Firmin, abbé

Bienheureux Thomas Atkinson, prêtre et martyr

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

15 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader