Facebook PixelTroisième apparition de Notre-Dame à la Cova da Iria Vendredi 13 juillet 1917 - Hozana

Troisième apparition de Notre-Dame à la Cova da Iria Vendredi 13 juillet 1917

Notre-Dame : Sacrifiez-vous pour les pécheurs, et dites souvent à Jésus, spécialement lorsque vous ferez un sacrifice : "O Jésus, c'est par amour pour vous, pour la conversion des pécheurs, et en réparation des péchés commis contre le Cœur Immaculé de Marie".

            Résumé Notre Dame rappelle l'importance des sacrifices pour les pécheurs, la récitation quotidienne du chapelet. Elle promet un miracle et donne un secret en 3 grandes parties dont les deux premières sont.  La vision de l'enfer ; l'annonce de la dévotion à son Cœur Immaculé pour sauver les pécheurs et l'annonce de la consécration de la Russie et de la communion réparatrice des premiers samedis, pour éviter la seconde guerre mondiale ; Elle annonce le triomphe final de son Cœur Immaculé.

 

Lucie : Que veut de moi votre Grâce ?

Notre-Dame : Je veux que vous veniez ici le 13 du mois qui vient, que vous continuiez à réciter le chapelet tous les jours en l'honneur de Notre-Dame du Rosaire, pour obtenir la paix du monde et la fin de la guerre, parce qu'Elle seule peut les obtenir.

Lucie : Je voudrais vous demander de nous dire qui vous êtes, et de faire un miracle afin que tous croient que votre Grâce nous apparaît.

Notre-Dame : Continuez à venir ici tous les mois. En octobre, je dirai qui je suis, ce que je veux, et je ferai un miracle que tous pourront voir pour croire.

Lucie rapporte dans le quatrième mémoire : Ici, je fis quelques demandes ; je ne me rappelle plus bien lesquelles. Ce dont je me souviens, c'est que Notre-Dame dit qu'il était nécessaire de réciter le chapelet pour obtenir ces grâces dans l'année.

Notre-Dame : Sacrifiez-vous pour les pécheurs, et dites souvent, spécialement chaque fois que vous ferez un sacrifice : « Ô Jésus, c'est par amour pour Vous, pour la conversion des pécheurs, et en réparation des péchés commis contre le Cœur Immaculé de Marie ».

 

Vision de l'enfer

            En disant ces dernières paroles, elle ouvrit de nouveau les mains, comme les deux mois précédents. Le rayon parut pénétrer la terre et nous vîmes comme un océan de feu. Plongés dans ce feu, les démons et les âmes, comme s'ils étaient des braises, transparentes et noires ou bronzées, ayant forme humaine qui flottaient dans l'incendie, soulevées par les flammes qui sortaient d'elles-mêmes en même temps que des nuages de fumée, tombant de tous côtés, semblables à la retombée des étincelles dans les grands incendies, sans poids ni équilibre, au milieu des cris et des gémissements de douleur et de désespoir qui horrifiaient et faisaient trembler de frayeur. (Ce doit être en regardant cette vision que j'ai dû pousser ce "Aie !" que l'on dit avoir entendu de moi). Les démons se distinguaient par des formes horribles et répugnantes d'animaux effrayants et inconnus, mais transparentes comme des charbons noirs embrasés.

            Effrayés, comme pour demander secours, nous avons levé les yeux vers Notre-Dame qui nous dit avec bonté et tristesse :

            Notre-Dame : Vous avez l'enfer où vont les âmes des pauvres pécheurs. Pour les sauver, Dieu veut établir dans le monde la dévotion à mon Cœur Immaculé. Si l'on fait ce que je vais vous dire, beaucoup d'âmes se sauveront et l'on aura la paix. La guerre va finir. Mais si l'on ne cesse d'offenser Dieu, sous le règne de Pie XI en commencera une autre pire. Quand vous verrez une nuit éclairée par une lumière inconnue, sachez que c'est le grand signe que Dieu vous donne, qu'il va punir le monde de ses crimes par le moyen de la guerre, de la famine et des persécutions contre l'Eglise et le Saint-Père.

            Pour l'empêcher, je viendrai demander la consécration de la Russie à mon Cœur Immaculé et la communion réparatrice des premiers samedis du mois. Si l'on écoute mes demandes, la Russie se convertira et l'on aura la paix. Sinon elle répandra ses erreurs à travers le monde, provoquant des guerres et des persécutions contre l'Église. Les bons seront martyrisés, le Saint-Père aura beaucoup à souffrir, plusieurs nations seront anéanties ["aniquiladas" en portugais]. A la fin, mon Cœur Immaculé triomphera. Le Saint-Père me consacrera la Russie qui se convertira, et il sera accordé au monde un certain temps de paix. Au Portugal se conservera toujours le dogme de la foi. Etc….

            C'est ici que la troisième partie du secret trouve sa place.

Notre-Dame : Ceci, ne le dites à personne  A François oui, vous pouvez le dire. Quand vous réciterez le chapelet, dites après chaque mystère : « Ô mon Jésus, pardonnez-nous. Préservez-nous du feu de l'enfer, conduisez (ou attirez) au Ciel toutes les âmes, surtout celles qui en ont le plus besoin ».

Lucie : Votre Grâce ne me demande rien d'autre ?

Notre-Dame : Non. Aujourd'hui je ne te demande rien d'autre.

 

            Pour la troisième fois, la Sainte Vierge demande la récitation quotidienne du chapelet et dans toute la mesure du possible en famille. En effet, parmi les demandes que Lucie oublia au moment où elle écrivit le quatrième mémoire, il y en avait une pour un petit estropié, Joao Carreira. Lorsque Lucie demanda à Notre-Dame d'intercéder pour lui, «Notre-Dame répondit qu'il se porterait mieux ou qu'elle lui donnerait les moyens de subsister et qu'il devait toujours réciter le chapelet avec sa famille ».

            Ensuite, la Sainte Vierge confirme qu'il faut offrir des sacrifices aux trois intentions déjà mentionnées dans les deux premières apparitions : la conversion des pécheurs, la réparation des outrages envers le Cœur de Jésus et envers son Cœur Immaculé.

            Enfin, pour authentifier sa présence, son message et surtout le secret qu'elle vient de confier aux petits voyants, la Sainte Vierge fait une nouvelle prophétie en annonçant trois mois à l'avance qu'elle fera un miracle

            Ce secret confié par la Sainte Vierge concerne essentiellement la dévotion au Cœur Immaculé de Marie. Après avoir montré le terrible sort réservé aux pécheurs, il donne un moyen infaillible de les sortir de leurs péchés et leur obtenir le salut : la dévotion au Cœur Immaculé de Marie. Cette dévotion est voulue par Dieu Lui-même et elle devra être reconnue par l'Église.

            Le secret indique également les conséquences dramatiques pour le monde si on ne suit pas les demandes de la Sainte Vierge : la deuxième guerre mondiale, puis les persécutions de la Russie qui répandra ses erreurs dans le monde entier. Et la promesse finale montre toute la puissance de cette dévotion que Dieu veut établir dans le monde : la consécration de la Russie au Cœur Immaculé de Marie que fera le pape entraînera la conversion de ce pays.

            Ainsi, dans les deux premières parties du secret, tout est tourné vers la dévotion au Cœur Immaculé de Marie pour souligner sa puissance. La première partie indique que c'est un moyen universel de salut, un moyen infaillible pour éviter l'enfer. Le thème de l'enfer semble y être révélé, non pas tant pour rappeler la nécessité de prier pour les pécheurs que pour montrer la puissance de l'intercession du Cœur de Marie.

            La deuxième partie du secret ajoute une autre qualité tout aussi extraordinaire : cette dévotion est également un moyen pour obtenir la paix temporelle. Et une preuve éclatante de cette puissance pour obtenir aussi bien notre salut éternel que la paix temporelle sera donnée par la conversion de la Russie.

            Ce recours au Cœur Immaculé de Marie a donc une puissance réellement exceptionnelle, si exceptionnelle que le Ciel a assorti sa révélation de phénomènes tout aussi exceptionnels. ‘'En octobre, je dirai qui je suis, ce que je veux, et je ferai un miracle que tous pourront voir pour croire''.

 

      Prière de cette apparition : En ce 13 juillet, Notre-Dame n'hésite pas à montrer aux trois petits innocents l'horreur de l'enfer, où les âmes se précipitent si nombreuses. Le péché est si grave, parce qu'il offense le Dieu de majesté, et parce qu'il détourne les âmes de Lui. En cette même apparition, elle promet le triomphe de son Cœur.

Cœur Immaculé de Marie, donnez-nous un sens plus aigu de la gravité du péché et accordez-nous de combattre pour votre triomphe.

 


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

8 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader