Facebook PixelJour 3 - La victoire de l'obéissance - Hozana

Jour 3 - La victoire de l'obéissance

Jour 3 - La victoire de l'obéissance

Alors qu'Esther est reine, Le Roi Assuerus élève un homme, Aman, au-dessus des chefs du pays. Aman est furieux contre Mardochée, l'oncle d'Esther, car celui-ci refuse de se prosterner devant lui. Il décide alors le Roi à publier une lettre qui condamne à mort le peuple juif. Mardochée sollicite Esther pour influencer le Roi et sauver le peuple. Esther n'avait pas révélé son origine au Roi, imaginez la peur qui l'envahit alors. Après une brève résistance, elle consent à visiter le Roi pour présenter sa requête : le salut du peuple juif...Ces paroles de son oncle remporte son oui : « Qui sait si ce n'est pas en vue d'une circonstance comme celle-ci que tu as accédé à la royauté ? » (Esther 4,14). Elle se prépare alors par le jeûne et la prière à se présenter auprès du Roi. Lisant l'histoire, vous comprendrez qu'elle risquait alors sa vie. (Esther 4, 15-17). Au chapitre 5, Esther recouvre ses plus beaux habits pour se présenter. Elle est belle et dans un état de faiblesse extrême dû à la peur et au jeûne. Le Roi, lui, est terrifiant de colère, quelle scène « ! » Il leva son visage rayonnant de gloire et, au comble de la colère, il la fixa. La reine s'effondra. Prise de faiblesse, elle changea de couleur et se pencha vers la tête de la servante qui la précédait. » (Esther 5, 10). Le Roi est séduit par sa beauté, par sa faiblesse, son humilité…retournement de situation : « Levant son sceptre d'or, il le posa sur le cou d'Esther, puis il l'embrassa en disant : « Parle-moi …Le roi lui demanda : « Qu'y a-t-il, reine Esther ? Quelle est ta requête ? Quand ce serait la moitié du royaume, cela te serait accordé. ». Esther a pris conscience que Dieu a un plan dans sa vie, qu'en Lui, tout prend sens si l'on adhère à Sa Volonté au-delà de nos craintes. Elle a su déposer toute son humanité faillible, fragile, en Dieu, dans une immense confiance. Mais Esther est aussi cette femme qui donne sa vie, qui prend les risques de l'Amour pour le bien de l'autre. Esther avait deux chemins devant elle : écouter les voix de sa chair (au sens paulinien) ou la voix de l'Esprit qui conduit toute chose à son but, et, elle s'est positionnée en faveur de Dieu, quelle femme !


« "Ni par la force ni par la puissance, mais par mon Esprit, dit l'Éternel des armées ».

Voici une invitation à une confiance totale

Quel chemin dois-je encore parcourir pour m'appuyer sur Dieu et non sur mes forces ?

Ai-je foi que tout dans ma vie concourt à mon bien et à ne pas en douter ? (Rom 8,28)

Présenter les situations de ma vie au Seigneur dans lesquelles je ne vois pas encore les prémices d'une Victoire de son Amour et lui demander de transformer mon regard au souffle de l'Esprit.

 

La Prière d'Esther

 « Ô Seigneur Dieu, mets sur mes lèvres un langage harmonieux quand je serai en présence de ce lion et change son cœur » :

17l- « Mon Seigneur, notre Roi, Tu es l'Unique ; viens me secourir, car je suis seule, je n'ai pas d'autre secours que Toi, et je vais risquer ma vie.

17m- Depuis ma naissance, j'entends dire, dans la tribu de mes pères, que Toi, Seigneur, Tu as choisi Israël parmi toutes les nations, et que parmi tous leurs ancêtres Tu as choisi nos pères, pour en faire à jamais Ton héritage ; Tu as fait pour eux tout ce que Tu avais promis.

17n- Et maintenant, nous avons péché contre Toi, Tu nous as livrés aux mains de nos ennemis, parce que nous avons honoré leurs dieux : Tu es juste, Seigneur.

17o- Et maintenant, notre dur esclavage ne leur suffit plus. Ils ont fait un pacte avec leurs idoles, pour abolir ce que Ta bouche a promis, faire disparaître Ton héritage, fermer la bouche de ceux qui Te célèbrent, éteindre la Gloire de Ta maison et les feux de Ton autel,

17p- pour que s'ouvre la bouche des nations, que soient célébrés les mérites des faux dieux et qu'à jamais soit magnifié un roi de chair.

17q- Ne livre pas Ton sceptre, Seigneur, à ceux qui n'existent pas. Que nos ennemis ne se moquent pas de notre chute ; retourne contre eux leurs projets. Du premier de nos adversaires, fais un exemple.

17r- Souviens-Toi, Seigneur ! Fais-Toi connaître au jour de notre détresse ; donne-moi du courage, Toi, le Roi des dieux, qui domines toute autorité.

17s- Mets sur mes lèvres un langage harmonieux quand je serai en présence de ce lion, et change son cœur : qu'il se mette à détester celui qui nous combat, qu'il le détruise avec tous ses partisans.

17t- Délivre-nous par Ta main, viens me secourir car je suis seule, et je n'ai que Toi, Seigneur.

17u- Tu connais tout et Tu sais que je hais la gloire des impies, que je n'ai que dégoût pour la couche des incirconcis et celle de tout étranger.

17w- Tu sais la contrainte où je suis, que j'ai du dégoût pour l'orgueilleux emblème qui est sur ma tête aux jours où je parais en public. Il m'inspire du dégoût comme un linge souillé, et je ne le porte pas les jours où je me repose.

17x- Ta servante n'a pas mangé à la table d'Amane, ni honoré les banquets du roi, ni bu le vin des libations.

17y- Ta servante n'a pas connu la joie depuis le jour de son élévation, si ce n'est auprès de Toi, Seigneur, Dieu d'Abraham.

17z- Ô Dieu, qui as pouvoir sur tous, écoute la voix des désespérés, délivre-nous de la main des méchants, et délivre-moi de ma peur ! ».

Prière d'Esther Livre d'Esther, chapitre 4, versets 17L à 17Z (Esther 4, 17l-17z)

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

8 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader