Jour 9 - Jean-Paul II, prophète de l'espérance

Vidéo

En cet espace aux dimensions planétaires du monde
TU ES ; écrit-il, invoquant Dieu
Dès lors j'ai un sens, moi qui croule au sépulcre,
Qui coule vers la mort… 
En lui [le Christ], tous ces anneaux en chaîne de sa mort
(Le vallon, le torrent, la colline, les murs, enfin la ville)
Il les a disjoints –
Soulevant non la pierre seule du tombeau
Mais la terre entière,
Changeant ainsi les champs du fugace,
Bien que coulent toujours les eaux du Cédron
Et que toujours le sang dans le corps de l'homme
Navigue vers la mort. Il a fixé un nouveau lieu de naissance,
Découvert en tout homme un lieu de vie
Qui survit à la mort.
Ce lieu cerné par le monde en crue,
Résiste à la mort : il accepte la résurrection
Comme non-savoir pur et simple, comme plénitude de foi,
Comme ferment qui dément la crue du monde. »

Les dernières paroles de Jean-Paul II furent « laissez-moi rejoindre la maison du Père ». Il tenait une bougie allumée, symbole d'espérance lors de son passage. Et la foule du monde qui le veillait là plusieurs jours, percevait lentement que le mot « adieu » sonnait de vérité lorsqu'on prononçait plutôt « A Dieu ». « A Dieu » oui, Jean-Paul II s'envola directement, et tous le saisir – tous le souhaitèrent « santo subito » dès ces funérailles ! Benoît XVI, quelques semaines après la cérémonie enclencha la procédure de béatification et le 1er mai 2011 le déclarera bienheureux ! Enfin, le 27 avril 2014 le voilà saint à Jamais à coté de Jean XXIII ! Jean-Paul II rejoint les « fils de la résurrection » (Luc, 20, 36) dans le sein du Père. Il nous montre que nous avons tous un diplôme de canonisation à remporter avec la grâce de Dieu. Saint Jean-Paul II, savait que la vie est une course rapide vers la grande Fête : la Fête de l'étreinte avec Dieu, l'infiniment heureux. Il a toujours eu le but de la vie devant lui : le Ciel ! « Levez-vous, allons ! » nous dit-il encore aujourd'hui.  Levons-nous, allons viser l'objectif « paradise » ! La sainteté est souvent vue comme rébarbative, laborieuse, un peu ascétique. Or, le Seigneur nous demande qu'une chose – se décider pour la joie et l'allégresse - et dès cette vie sur terre s'il vous plait ! Ceci est la véritable jeunesse du cœur. Ce que tout le monde recherche ! Même les personnes qui tombent dans le plus grand consumérisme, dans le plus grand individualisme, recherchent la joie et l'allégresse. Le pape associe donc à la sainteté un des désirs contemporains les plus ardents.

Petit pas concret

 « Prenez votre vie en main et décidez d'en faire un chef d'œuvre personnel » nous exhorte Jean-Paul II ! Demandons-nous est-ce que je suis prêt(e) à donner ma vie pour le Christ ? Est-ce que je décide d'être vraiment saint, grand saint, vite saint ? Prions l'Esprit-saint pour qu'il attise en nous le zèle de la mission et du témoignage. Pour ce faire, je peux décider de former une communauté de plusieurs amis en Christ qui se soutient mutuellement pour viser la sainteté à chaque instant.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

10 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader