Facebook Pixel"Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu" (Mt 22, 18-21) - Hozana

"Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu" (Mt 22, 18-21)

"Rendez à César ce qui est à César, et à Dieu ce qui est à Dieu" (Mt 22, 18-21)

Chant final: "Entends" de Vincent Buisset

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là,
les pharisiens allèrent tenir conseil
pour prendre Jésus au piège
en le faisant parler.
Ils lui envoient leurs disciples,
accompagnés des partisans d’Hérode :
« Maître, lui disent-ils, nous le savons :
tu es toujours vrai
et tu enseignes le chemin de Dieu en vérité ;
tu ne te laisses influencer par personne,
car ce n’est pas selon l’apparence que tu considères les gens.
Alors, donne-nous ton avis :
Est-il permis, oui ou non,
de payer l’impôt à César, l’empereur ? »
Connaissant leur perversité, Jésus dit :
« Hypocrites !
pourquoi voulez-vous me mettre à l’épreuve ?
Montrez-moi la monnaie de l’impôt. »
Ils lui présentèrent une pièce d’un denier.
Il leur dit :
« Cette effigie et cette inscription,
de qui sont-elles ? »
Ils répondirent :
« De César. »
Alors il leur dit :
« Rendez donc à César ce qui est à César,
et à Dieu ce qui est à Dieu. »

Source : AELF

Méditation Pasteur J.P. Sternberger

Rendre à César, payer ses impôts : un geste quotidien qui peut passer inaperçu quand il s'agit des quelques centimes relevant de la TVA ajoutés au prix d'un pain. Mais geste conséquent qui dit la participation de chacun à la vie de tous.

Mais rendre à Dieu, comment peut-on rendre à Dieu ?

Dieu a-t-il comme l'état, besoin de notre contribution ?

Dieu a tout. S'il est Dieu, il peut tout. Il n'a besoin de rien. Rien ne lui manque. Il n'a pas faim pour qu'on le nourrisse de sacrifice, il ne s'ennuie pas pour qu'on le distraie avec des cantiques, et le psaume dit qu'il ne sommeille ni ne dort, celui qui garde Israël. Que devons-nous rendre à Dieu, quand même le repos ne lui est pas nécessaire ?

Mais s'il n'a besoin de rien, Dieu reçoit avec reconnaissance ce qu'on lui donne sans que cela lui soit nécessaire, ce qu'on lui dit sans qu'il ait besoin de l'apprendre. Dieu peut vivre tout seul sa vie de Dieu. Mais cette vie, il a voulu la vivre avec d'autres, et ces autres, entre autres, c'est nous. Dieu a choisi de partager la vie et qui dit partage dit aussi que celui qui donne accepte de recevoir.

En ce dimanche, Seigneur, nous allons te donner un peu de temps. Toi, Éternel tu n'en as pas besoin. Nous le savons. Mais nous, nous avons besoin de te donner ce peu de temps, de te rendre ce qui est à toi, de te rendre grâce. Car la Grâce, c'est chaque jour, que tu nous la renouvelles. Amen

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

5 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader