Facebook PixelTroisième jour de la neuvaine - Une vie de sacrifice - Hozana

Troisième jour de la neuvaine - Une vie de sacrifice

Troisième jour de la neuvaine -  Une vie de sacrifice

Troisième jour de la neuvaine -  Une vie de sacrifice

  «Il n'est pas de plus grand amour que de donner sa vie pour ses amis.» Avant même d'arriver en exil à Madère, sa vie était de celles qui se sacrifient aux autres. Il a perdu sa patrie, son empire et son trône. Ses propres peuples ont confisqué son argent et ses biens personnels. Sans argent, sans amis, incapable de gagner sa vie, il avait une femme et sept enfants à charge, plus un huitième à naître. Il a été obligé de vivre sous le contrôle d'étrangers sur une île lointaine dans une demeure humide, inhabitable. Et malgré ces tribulations, il était encore, héroïquement, prêt à se sacrifier pour les autres. 

Le dernier sacrifice qu'il lui restait à faire était celui de sa vie. Il fut convaincu, à travers ses prières, que Dieu exigeait de lui l'ultime sacrifice pour le salut de ses peuples. Tout au long de sa vie, durant ses difficultés, l'empereur reçut la communion autant que possible. Même à la fin de sa vie, il maintint cette habitude, et avec l'hostie sur la patène, qui devient le Saint Sacrifice de l'Agneau de Dieu, il s'offrit lui-même, complètement, à la volonté du Père pour le salut de ses peuples. L'église favorite de l'empereur à Madère était Nossa Senhora do Monte, qui pouvait être vue à des kilomètres à la ronde. Il parlait, une fois, avec sa femme, alors que l'église était en vue. Il déclara que Dieu lui demandait de donner sa vie pour le bien de ses peuples. Étonnée, l'impératrice resta sans voix, et avec une grande résolution dans les yeux, l'empereur regarda l'église et dit : « Je le ferai ! ». Peu après, Dieu exauça son vœu quand il tomba soudainement malade et mourut d'une mort précoce. 

Les paroles prophétiques du pape Saint Pie X, lors d'une audience, alors que Charles n'était qu'un jeune archiduc, s'accomplissaient : « Je bénis l'archiduc Charles qui sera le futur empereur d'Autriche et qui aidera à mener ses peuples (et ses territoires) vers de grands honneurs et de grandes bénédictions – mais cela ne pourra être qu'après sa mort. »

Prière

      Mon Seigneur et Mon Dieu, je Vous remercie pour le sacrifice que l'empereur Charles fit de sa vie. Aidez-moi à suivre son exemple désintéressé et à ne pas Vous refuser tout sacrifice que Vous pourriez me demander.
Entendez et accédez à ma demande … (formulez ici votre intention) par l'intercession du Bienheureux Charles, empereur d'Autriche. Amen.

Notre Père, Je vous salue Marie, Gloire soit au Père


https://bienheureuxcharlesdautriche.com/neuvaine

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader