Facebook Pixel

21 septembre 2020

« Suis-moi. L'homme se leva et le suivit »

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

En ce temps-là, Jésus sortit de Capharnaüm et vit, en passant, un homme, du nom de Matthieu, assis à son bureau de collecteur d'impôts. Il lui dit : « Suis-moi. » L'homme se leva et le suivit.
Comme Jésus était à table à la maison, voici que beaucoup de publicains (c'est-à-dire des collecteurs d'impôts) et beaucoup de pécheurs vinrent prendre place avec lui et ses disciples. Voyant cela, les pharisiens disaient à ses disciples : « Pourquoi votre maître mange-t‑il avec les publicains et les pécheurs ? » Jésus, qui avait entendu, déclara : « Ce ne sont pas les gens bien portants qui ont besoin du médecin, mais les malades. Allez apprendre ce que signifie : Je veux la miséricorde, non le sacrifice. En effet, je ne suis pas venu appeler des justes, mais des pécheurs. »
(Mt 9, 9-13)

Se détacher pour s'attacher

Notre Seigneur dit à saint Matthieu : « Suis-moi », et celui-ci, quittant tout, le suivit. Cet aimable saint a été un modèle pour tous les hommes ; il avait tout d'abord été grand pécheur, comme l'Évangile l'écrit de lui, et il devint plus tard un des grands parmi tous les amis de Dieu, car notre Seigneur lui parla dans le fond intérieurement, et alors il abandonna tout pour suivre le Maître. Suivre Dieu en vérité, tout est là en effet, et pour ce faire, il faut vraiment et complètement abandonner toutes les choses qui ne sont pas Dieu, quelles qu'elles soient, tout ce que l'homme trouve dans son fond d'attache à n'importe quelle créature vivante ou morte, à lui-même ou à quelque chose de lui. Car c'est des cœurs que Dieu est amoureux ; il n'a pas d'intérêt à ce qui est extérieur, mais il veut de nous une dévotion intérieure vivante, comportant une inclination toujours prête à tout ce qui intéresse Dieu et la vertu, où que ce soit et en qui que ce soit. Cette dévotion a en soi plus de vérité que si je faisais des prières autant que le monde entier, ou que si je chantais à si haute voix que mon chant atteignît le ciel, plus de vérité que tout ce que je pourrais faire extérieurement en jeûnes, veilles et autres pratiques.


Jean Tauler, o.p.

Disciple strasbourgeois de Maître Eckhart, Jean Tauler († 1361) fut un théologien, un mystique et un prédicateur influent.


Pour prier chaque jour avec MAGNIFICAT cliquez ici pour vous abonner

20 septembre 2020« Ton regard est-il mauvais parce que moi, je suis bon ? »
19 septembre 2020« Celui qui a des oreilles pour entendre, qu'il entende ! »
18 septembre 2020Des femmes les accompagnaient et les servaient en prenant sur leurs ressources
17 septembre 2020Ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés...
Proposée parUne communauté proposée parMagnificat
Voir toutes les publicationsVoir toutes les publications