Facebook PixelRetraite d'octobre : 3ème et dernier jour - Hozana

Retraite d'octobre : 3ème et dernier jour

Jour 3 : Toutes mères spirituelles !

Eve nous aide à découvrir la dignité de la maternité et de la vie.

Bien loin de l'image d'Eve déchue, honteuse, qui peut nous habiter et dominer en notre esprit,  Eve est une  image admirable de la femme ! Elle en exprime la dignité.

Les femmes modernes peuvent apprendre chez Eve à découvrir leur dignité de mère et à lui faire honneur. Il ne s'agit pas seulement de la maternité biologique mais d'une certaine attitude fondamentale envers la vie.

Pour les Indiens, la maternité et le degré suprême de la spiritualité. Selon leurs croyances, les femmes qui découvrent en elles la dimension maternelle s'ouvrent à Dieu et au mystère de la vie.

Donner sans rien attendre en retour, sans exiger de reconnaissance, telles sont des attitudes qui traduisent une profonde spiritualité. Quand une femme épanouit sa dimension maternelle, elle atteint déjà une dimension spirituelle.

Et cela signifie suivre une voie spirituelle, sans être contrainte d'apprendre telle ou telle méthode de prière. L'attitude qui consiste à donner et à recevoir, à lâcher prise et à faire grandir est déjà à elle seule un parcours spirituel.

Sur cette voie, la femme vit de plus en plus le mystère de sa féminité ainsi que le mystère de Dieu qui est intrinsèquement mère. En elle resplendit un aspect du Dieu maternel.

 Oui, pour nous chrétiens, la dimension maternelle reflète aussi une dimension capitale de Dieu..dans le livre d'Isaïe, Dieu se compare à une mère aimante

Une femme peut-elle oublier son nourrisson, ne plus avoir de tendresse pour le fils de ses entrailles ? Même si elle l'oubliait, moi, je ne t'oublierai pas - Isaïe 49 15

La dignité suprême de la femme en tant que mère consiste en cela : en elle s'exprime quelque chose de divin :  la dimension maternelle, consolatrice, attentive et aimante de Dieu.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

5 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader