« Heureux les serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veil

« Heureux les serviteurs que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veil

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, Jésus disait à ses disciples : « Restez en tenue de service, votre ceinture autour des reins, et vos lampes allumées. Soyez comme des gens qui attendent leur maître à son retour des noces, pour lui ouvrir dès qu'il arrivera et frappera à la porte. Heureux ces serviteurs-là que le maître, à son arrivée, trouvera en train de veiller. Amen, je vous le dis : c'est lui qui, la ceinture autour des reins, les fera prendre place à table et passera pour les servir. S'il revient vers minuit ou vers trois heures du matin et qu'il les trouve ainsi, heureux sont-ils ! » (Lc 12, 35-38)

Lumière du Christ

Toute l'Église n'est que le Christ partout, exprimé toutefois diversement par diverses personnes qui, toutes, représentent quelque chose de lui. Et trop heureuse la créature qui représente la moindre parcelle de sa grandeur et de sa perfection, cachée ainsi sous celui que lui-même destine à la représenter ! Ainsi David avait-il raison de dire que toute la beauté de l'Église était son intérieur, puisque son intérieur est Jésus Christ, qui est la beauté même ; mais une beauté si admirable, si ravissante, si féconde et si diverse qu'il faut justement toute une Église, c'est-à-dire cent mille et cent mille millions de créatures qui la figurent. Et encore est-ce seulement à demi, car tout ce que l'Église représente de notre Seigneur auprès de ce qu'il est en lui-même, c'est comme qui compare la lune avec le soleil : l'Église est illuminée par eux comme la lune par le soleil. L'Église en sa beauté demeure pleine de nuages et de rides, le Fils de Dieu seul est un miroir sans tache : la lune n'a aucune lumière en elle-même qui ne soit empruntée ; l'Église n'a aucune clarté que celle qu'elle emprunte au soleil. Bref, la lune n'est rien par elle-même, elle n'est rien que dans le soleil, l'Église n'est rien par elle-même, elle n'est rien et ne peut rien qu'en Jésus Christ notre Seigneur.


Jean-Jacques Olier, p.s.s.

Jean-Jacques Olier († 1657) a fondé la compagnie des prêtres de Saint-Sulpice. Cette communauté de prêtres a œuvré au développement des séminaires en France et à l'évangélisation au Canada.


Pour prier chaque jour avec MAGNIFICAT cliquez ici pour vous abonner


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

9 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Priez chaque jour l'Evangile avec MAGNIFICAT