Facebook PixelConnaissez-vous le Père Joseph Wresinski ? - Hozana

Connaissez-vous le Père Joseph Wresinski ?

Connaissez-vous le Père Joseph Wresinski ?


Le PÈRE Joseph WRESINSKI (1917 – 1988)


            Né en 1917, dans un camp de réfugiés et déplacés à Angers, son enfance et sa jeunesse lui ont fait expérimenter la misère et l'exclusion sociale. Les racines ouvrières de son père polonais, la force de caractère, la foi et la culture de sa mère espagnole, lui ont cependant permis d'échapper à ce destin de misère. Ainsi, à l'âge de 13 ans, alors que son maître d'école refuse de le présenter au certificat d'études primaires, sa mère présente le jeune Joseph en candidat libre, dans un autre canton : il obtient son diplôme et devient ensuite apprenti en boulangerie-pâtisserie.


Ces deux identités d'enfant de la misère et de jeune travailleur cohabitent en Joseph et se croisent : on peut dire que c'est « un homme du croisement » : il a la sensibilité, la pensée d'un homme de la misère, et il a aussi la capacité de dialoguer avec la société pour faire valoir sa dignité et celle de son milieu.

Ayant cette double identité, il a tout entrepris pour faire passer son peuple, le Quart Monde, de l'exclusion à la société : il est donc « un homme du passage ». Il participe d'un carrefour culturel : c'est pourquoi sa pensée va permettre de quitter l'orbite des très pauvres pour s'ouvrir à l'universalité du monde.


          Il est ordonné prêtre le 29 juin 1946 à Soissons.

Après dix ans dans des paroisses rurales de l'Aisne, à la demande de son évêque il rejoint en 1956 le « camp » de Noisy-le-Grand près de Paris, où vivent 252 familles dans un dénuement complet. Il choisit d'habiter avec elles : « Ces familles me rappelèrent la misère de mon enfance ». C'est à la suite de son appel du 1er février 1954 au micro de Radio-Luxembourg, que l'Abbé Pierre achètera et fera aménagé un terrain à Noisy-le-Grand. 



130642-connaissez-vous-le-pere-joseph-wresinski250 familles étaient logées au Camp de Noisy-le-Grand, soit environ 3000 habitants. Après avoir été logés dans des tentes, ils furent transférées dans des baraquements en fibrociment, en forme de tonneaux, rapidement baptisés Igloos. Le camp était conçu comme un lieu d'accueil provisoire, alors qu'il a duré plus de 15 ans. Certaines familles arrivées en 1955 ne le quittèrent qu'à sa démolition en 1973.

 



Le Père Joseph prend le relais de l'Abbé Pierre et d'Emmaüs, en difficulté au camp de Noisy et rompt avec les pratiques d'assistance qui régnaient dans le camp : « Je ne pouvais pas créer une œuvre de charité, de distribution parce que c'était ce dont j'avais tellement souffert enfant ».


          Il fondera une première association en 1957 

Avec les habitants du camp qui veulent bien le suivre et quelques amis, il fonde une première association en 1957. « Nous n'avions rien que nos personnes à offrir. Ces familles qui vivaient dans l'extrême pauvreté, nous avons voulu dès le départ qu'elles soient les défenseurs de leurs frères ». Des personnes de tous horizons le rejoignent.

« Les pauvres n'ont pas tant la jalousie des riches à cause de la richesse, mais je crois que c'est l'ignorance qui les rend jaloux, ils subissent et souffrent de l'ignorance dans laquelle on les a maintenus ».

          Il fondera aussi les universités populaires Quart Monde

130644-connaissez-vous-le-pere-joseph-wresinski

C'est à cette fin qu'il développera des actions fondées sur le partage du savoir et l'accès à la culture. Il fondera aussi les universités populaires Quart-Monde, pour permettre aux plus pauvres de développer et manifester leur intelligence, être acteurs de leur vie et protagonistes reconnus de la lutte contre la misère.


Fondateur du mouvement international ATD Quart Monde


L'identité du fondateur contribue à comprendre l'originalité du Mouvement qui se révèle à travers plusieurs aspects :


- Les actions du Mouvement sont fondées sur la participation de tous afin que tous accèdent aux droits fondamentaux : Les actions sont menées surtout « à partir » des très pauvres, bien plus que « avec » ou « pour ». Nos regards croisés, partagés permettent de mieux voir ce qui est à entreprendre dans chaque domaine, et de nous accorder pour le réaliser. Ainsi il a réalisé la promesse qu'il avait faite en 1956 dans le bidonville :

« À ces familles, je ferai gravir les marches de l'Elysée, de l'ONU, du Vatican. »

En 1982, il a accompagné une délégation de jeunes du Quart Monde pour rencontrer le pape Jean-Paul II à Rome.


- La dalle du Trocadéro à Paris gravée, scellée et inaugurée  à l'occasion du rassemblement des défenseurs des droits de l'homme en 1987 avec 100 000 participants, proclame que :

« Là où des hommes sont condamnés à vivre dans la misère, les droits de l'homme sont violés. S'unir pour les faire respecter est un devoir sacré. »

Une réplique de cette dalle a été posée en octobre 2000 sur le parvis de la basilique St Jean de Latran à Rome ; le pape François est venu s'y recueillir le 9 novembre 2019 à l'occasion de la Journée Mondiale des Pauvres, en présence d'une délégation d'ATD Quart Monde.

130645-connaissez-vous-le-pere-joseph-wresinski


Seul un homme ayant l'expérience de la misère pouvait avoir l'intuition de sceller une dalle en l'honneur des victimes de l'ignorance, de la faim, de la violence. Mais pour réussir à réaliser ce rêve, il fallait être aussi un homme de culture capable de collaborer avec les différents partenaires de la société.

            Comme le père Joseph l'avait expliqué lors d'une session inter-religieuse Spiritualité en Quart Monde : « Les plus pauvres sont acteurs de réconciliation dans le monde : moteur de notre unité, moteur de notre charité, moteur de notre espérance. »

L'action du père Joseph et du Mouvement – notamment à travers son rapport « Grande pauvreté et précarité économique et social » voté par le Conseil Économique et Social en 1998 – a été à l'origine de très nombreux changements législatifs en France, mais aussi ailleurs dans le monde, pour essayer de mettre en œuvre une politique globale et cohérente de lutte contre la misère et l'exclusion.


Maitre spirituel


Le père Joseph est non seulement un fondateur mais aussi un maître spirituel profondément original car sa spiritualité concerne explicitement tous les aspects de la vie : professionnel, culturel, militant, politique, personnel, affectif, etc. Un thème transversal se retrouve dans tous ces domaines qui est l'éducation du cœur et qui constitue le noyau incandescent de sa spiritualité. C'est le creuset par lequel il est passé lui-même et qui sous-tend ce qu'il a été, ce qu'il a dit, ce qu'il a fait.

Il a initié une théologie à l'école des plus pauvres : repenser la vie ensemble, l'Église et la foi à partir du plus pauvre.


Peu de temps après son décès, des amis du père Joseph ont souhaité que l'Église Catholique ouvre la procédure en vue de sa béatification pensant que son message et sa vie sont un patrimoine dont l'Église ne peut se priver.

Pour respecter le caractère multiconfessionnel du Mouvement ATD Quart Monde, la responsabilité de cette cause en béatification a été confiée à une association indépendante : L'APJW, Association des Amis du Père Joseph WRESINSKI.



POUR ALLER PLUS LOIN :


- Vous trouverez sur ce lien, l'extraordinaire discours prononcé par le Pape François, s'adressant aux Mouvements Populaires réunis en octobre 2014 pendant trois jours à Rome… aux accents très « wresinskiens » si vous permettez l'expression !


 - Un documentaire vidéo de 26 min sur ce lien. Cette vidéo est une déclinaison de la version longue « Joseph Wresinski, 50 ans de combat contre la misère » de 50 min


L'ASSOCIATION des AMIS du Père JOSEPH WRESINKI

 

          Les objectifs de l'APJW sont multiples :

 

– Travailler au rayonnement de la spiritualité du père Joseph, fondée sur une vision biblique du rassemblement de tous les hommes autour du plus pauvre, cherchant toujours celui qui est le plus perdu, le dernier, l'absent.

– Assurer le rôle de demandeur de la Cause de béatification.

– Susciter à travers le monde le plus large soutien possible à la cause de béatification du père Joseph, non seulement pour ses mérites propres, mais aussi pour témoigner, au sein de l'Église catholique, qu'un homme né dans la misère peut être saint et apôtre de la foi : « si lui, qui était comme nous, y est parvenu, alors, nous aussi nous pourrons le faire ! »

– Contribuer à couvrir les frais liés à la procédure.


          Soutien et adhésion :

Pour soutenir l'APJW, vous pouvez y adhérer simplement en remplissant le bulletin d'adhésion, puis en le retournant dûment rempli à l'adresse de l'association.

(Télécharger le bulletin d'adhésion)


          Contacts :

APJW c/o Claire Boucher – 2 rue Général Patton 60810 BARBERY

[email protected]


Sur Facebook : https://www.facebook.com/pg/APJWresinski


Pour en savoir plus sur le père Joseph Wresinski : www.joseph-wresinski.org

130646-connaissez-vous-le-pere-joseph-wresinskiLe père Joseph rencontre le pape Jean-Paul II avec une délégation de jeunes en 1982

 


 



Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

1 commentaire

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader