Facebook Pixel14 septembre douzième Jour : en l'honneur des Trônes - Hozana
Armelle Fatima

Armelle Fatima dans 27 jours avec saint Michel pour la France

Publication #12Initialement publiée le 14 septembre 2020

14 septembre douzième Jour : en l'honneur des Trônes

14 septembre douzième Jour : en l'honneur des Trônes

Au Nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. Amen

Saint Michel Archange, Prince de la Milice céleste, Ange Gardien de la sainte Eglise et Ange gardien de la France, daignez descendre parmi nous avec toute la Cour céleste pour prier avec nous. *


Descendez avec tous les chœurs des anges :

Les Séraphins et les Chérubins,

Les Trônes et les Puissances,

Les Dominations et les Vertus,

Les Principautés, les Archanges et les Anges et parmi eux nos Anges Gardiens.


Descendez aussi avec tous les saints du Ciel, ceux de nos familles et de nos belles-familles, et en particulier nos saints patrons.


Descendez enfin avec tous les saints de France, et en premier lieu sa très sainte Reine, la Très Sainte Vierge Marie, Notre-Dame Immaculée ; son très chaste époux saint Joseph, protecteur attitré de la France ; saint Louis et sainte Jeanne la Pucelle d'Orléans ; saint Remy, sainte Clotilde, sainte Radegonde et sainte Jeanne de France, toutes les trois reines de France ; sainte Thérèse de l'Enfant-Jésus et saint Jean-Marie Vianney ; saint Lazare de Marseille, le ressuscité, et saint Martial de Limoges, et tous les saints amis de Notre Seigneur Jésus-Christ qu'Il a envoyés de Palestine en Gaule pour l'enseigner, l'évangéliser et la convertir pour qu'elle devienne la France.


Prière :


Grand défenseur du peuple chrétien Saint Michel Archange, pour remplir dignement la mission qui vous a été confiée de défendre l'Eglise, terrassez l'hérésie, exterminez les schismes et confondez l'incrédulité.

Multipliez vos victoires sur les monstres infernaux qui veulent détruire notre foi.

Que l'Eglise de Jésus-Christ accueille de nouveaux fidèles et s'agrège des royaumes entiers afin qu'elle puisse peupler le ciel d'âmes élues, pour la plus grande gloire du divin Rédempteur, à qui vous-même devez vos triomphes, vos mérites et votre éternelle félicité.

Saint Michel Archange, fidèle serviteur de Dieu, humble et fidèle à votre Créateur, vous vous êtes levé et vous avez combattu contre Lucifer, le rebelle, l'orgueilleux. Soyez mon soutien ma force dans la lutte contre le mal. Apprenez-moi à louer, à aimer, à servir le Seigneur notre Dieu, dans l'humilité, la confiance, la fidélité et l'amour. Amen.

Saint Michel Archange, de votre lumière éclairez-nous. De vos ailes, protégez-nous. De votre épée, défendez-nous.


La méditation :

Qu'est-ce que la France ?

Cette question, je me  la suis posée depuis ma plus tendre enfance.

Pour aimer, il nous faut apprendre à connaître l'être que nous voulons aimer. Connaître son histoire, son avenir, ce qu'il aime. Mais aussi le regarder comme il est et non comme nous aimerions qu'il soit.

Pour aimer la France, il nous faut nous intéresser à son histoire, à ses origines, à ses œuvres...

Il ne suffit pas de la regarder à partir de son histoire naturelle, il nous faut nous intéresser également à son histoire surnaturel, sinon comment comprendre l'expression du saint Pape Jean Paul II :"France fille ainée de l'Église" ! Comment également comprendre le lien entre saint Michel et les rois de France? Etc.

Enfin, nous devons aussi nous revêtir des lunettes de Jésus, pour apprendre à regarder la France avec les yeux de Dieu et non nos yeux.


C'est Dieu qui décide d'attribuer tel ange à telle personne. En effet, un ange garde l'âme d'une personne. Mais alors, un pays, peut-il avoir une âme? Un ange gardien? 

Si ce pays est "représenté" par une personne, on peut dire que oui.


Lorsque saint Michel s'est présenté à sainte Jeanne la Pucelle d'Orléans, il a dit :« Je suis Michel, le protecteur de la France ». Il fut envoyé à La jeune femme en vu de ramener le roi sur son trône. Ramener son protéger, à la place qui lui était dédiée.

Chaque roi de France faisait bénir sa bannière à saint Michel. Ils consacraient leur personne, le royaume et les peuples au saint Archange.

Charlemagne a fait inscrire sur sa bannière au sujet de saint Michel :"« Prince et Patron de l'Empire des Gaules " puis en le faisant représenter, le roi a fait rajouter « Voici Michel, grand prince, il vient à mon aide ».

Louis XI a même fait établir l'ordre de saint Michel à cause de sa dévotion envers l'Archange.


Au vue de l'étroite relation qui unissait les rois de France et  saint Michel, nous pouvons comprendre que saint Michel est l'ange gardien de la France au travers de la personne du roi. Je dirais donc, comme première réponse que la France est l'expression visible de l'âme du roi. 

Mais aujourd'hui, dans quel état est l'âme de la France?
 

Un arbre sans racine est un arbre qui meurt. Les Français ont pour beaucoup oublié leurs racines.


Saint Michel, ange protecteur de la France, Prince et Patron de l'Empire de Gaules, rappelez à notre chère patrie ses origines. Aidez-là à retrouver ses racines afin qu'elle produise, de nouveau, de bons fruits. 

Prières quotidiennes : (aux choix en latin ou en français, et 1 de chaque)

Credo 

Credo in unum Deum, Patrem omnipotentem, factorem caeli et terrae, visibilium omnium et invisibilium. Et in unum Dominum Jesum Christum Filium Dei unigenitum, et ex Patre natum ante omnia sæcula ; Deum de Deo, lumen de lumine, Deum verum de Deo vero ; genitum non factum, consubstantialem Patri ; per quem omnia facta sunt ; qui propter nos homines et propter nostram salutem descendit de cælis ; et incarnatus est de Spiritu Sancto ex Maria Virgine, ET HOMO FACTUS EST ; crucifixus etiam pro nobis, sub Pontio Pilato passus, et sepultus est ; et resurrexit tertia die secundum Scripturas ; et ascendit in cælum, sedet ad dexteram Patris, et iterum venturus est cum gloria judicare vivos et mortuos ; cujus regni non erit finis. Credo in Spiritum Sanctum, Dominum et vivificantem, qui ex Patre Filioque procedit ; qui cum Patre et Filio simul adoratur, et conglorificatur ; qui locutus est per Prophetas.
Et unam, sanctam, catholicam et apostolicam Ecclesiam, Confiteor unum baptisma in remissionem peccatorum. Et exspecto resurrectionem mortuorum, et vitam venturi sæculi. Amen.


Je crois en un seul Dieu, le Père tout-puissant, créateur du ciel et de la terre, de l'univers visible et invisible. Je crois en un seul Seigneur, Jésus-Christ, le Fils unique de Dieu, né du Père avant tous les siècles ; il est Dieu, né de Dieu, lumière, née de la lumière, vrai Dieu, né du vrai Dieu. Engendré, non pas créé, de même nature que le Père, et par lui tout a été fait. Pour nous les hommes, et pour notre salut, il descendit du ciel ; par l'Esprit-Saint, il a pris chair de la Vierge Marie, et s'est fait homme. Crucifié pour nous sous Ponce Pilate, il souffrit sa passion et fut mis au tombeau. Il ressuscita le troisième jour, conformément aux Écritures, et il monta au ciel ; il est assis à la droite du Père. Il reviendra dans la gloire, pour juger les vivants et les morts; et son règne n'aura pas de fin. Je crois en l'Esprit Saint, qui est Seigneur et qui donne la vie ; il procède du Père et du Fils. Avec le Père et le Fils, il reçoit même adoration et même gloire ; il a parlé par les prophètes. Je crois en l'Église, une, sainte, catholique et apostolique. Je reconnais un seul baptême pour le pardon des péchés. J'attends la résurrection des morts, et la vie du monde à venir. Amen.

   

Pater  

Pater noster, qui es in caelis, sanctificetur nomen tuum ; adveniat regnum tuum ; fiat voluntas tua sicut in caelo et in terra. Panem nostrum quotidianum da nobis hodie, et dimitte nobis debita nostra, sicut et nos dimittimus debitoribus nostris, et ne nos inducas in tentationem sed libera nos a malo. Amen.        

   

Notre Père qui êtes aux Cieux, que Votre Nom soit sanctifié, que Votre Règne arrive, que Votre Volonté soit faîtes, sur la terre comme au ciel. Donnez-nous aujourd'hui notre pain quotidien, pardonnez-nous nos offenses comme nous pardonnons à ceux qui nous ont offensés, et ne nous laissez pas entrer en tentation et mais délivrez nous du malin.
Ainsi soit-il.

   

Ave Maria

Ave Maria, gratia plena, Dominus tecum, benedicta tu in mulieribus, et benedictus fructus ventris tui Iesus. Sancta Maria mater Dei, ora pro nobis peccatoribus, nunc, et in hora mortis nostræ. Amen.

    

Je vous salue Marie pleine de grâce, le Seigneur est avec vous, vous êtes bénie entre toutes les femmes et Jésus, le fruit de vos entrailles est béni. Sainte Marie mère de Dieu priez pour nous pauvre pécheur, maintenant et à l'heure de notre mort.
Ainsi     soit-il.

   

Confiteor

Confíteor Deo omnipoténti, beátæ Maríæ semper Vírgini, beáto Michaéli Archángelo, beáto Ioánni Baptístæ, sanctis Apóstolis Petro et Paulo, ómnibus Sanctis, et tibi, pater, quia peccávi nimis cogitatióne, verbo et opere:
mea culpa, mea culpa, mea máxima culpa.(en se frappant 3 fois la poitrine)
Ídeo precor beátam Maríam semper Vírginem, beátum Michaélem Archángelum, beátum Ioánnem Baptístam, sanctos Apóstolos Petrum et Paulum, omnes Sanctos, et te, pater,
orare pro me ad Dóminum Deum nostrum. Amen


Je confesse à Dieu Tout-Puissant, à la Bienheureuse Marie toujours vierge, à Saint Michel Archange, à Saint Jean-Baptiste, aux Saints Apôtres Pierre et Paul, à tous les Saints, et à vous, mon Père, que j'ai beaucoup péché, par pensées, par paroles et par actions.
C'est ma faute, c'est ma faute, c'est ma très grande faute. (en se frappant la poitrine 3 fois)
C'est pourquoi je supplie la Bienheureuse Marie toujours vierge, Saint Michel Archange, Saint Jean-Baptiste, les Saints Apôtres Pierre et Paul, tous les Saints et vous mes frères, de prier pour moi le Seigneur notre Dieu. Ainsi soit-il.


* tiré du livret de pèlerinage de la supplique à Dieu pour le retour du roi.

** en image, oriflamme de Charles VII



Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

13 septembre onzième Jour : en l'honneur des Chérubins

Publication #11Initialement publiée le 13 septembre 2020

12 septembre dixième Jour : en l'honneur des Séraphins

Publication #10Initialement publiée le 12 septembre 2020

11 septembre Neuvième Jour : en l'honneur des Anges

Publication #9Initialement publiée le 11 septembre 2020

7 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader