19ème jour : la loi civile et la loi morale. - Hozana
Guadalupe

Guadalupe dans Délit d'entrave : 30 jours de prières pour la vie 02/02-03/03

Publication #19Initialement publiée le 20 février 2017

19ème jour : la loi civile et la loi morale.

19ème jour : la loi civile et la loi morale.

 

« Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Ac 5, 29)

 

Méditons avec Mgr Charles Chaput

À toutes les époques, l’Église est tentée d’essayer de
s’entendre avec César. Et il est très vrai que l’Écriture
nous dit de respecter ceux qui nous gouvernent et de
prier pour eux. Nous devons avoir un grand amour
pour le pays que nous appelons notre patrie. Mais
nous ne pouvons jamais rendre à César ce qui est à
Dieu. En premier lieu, nous devons obéir à Dieu ; les
obligations vis-à-vis du pouvoir politique viennent
toujours en deuxième position. [...] Nous vivons à
une époque où l’Église est appelée à être une
communauté croyante de résistance. Nous devons
appeler les choses par leur nom. Nous devons
combattre les maux que nous voyons. Et, point très
important, nous ne devons pas nous bercer de
l’illusion selon laquelle, en nous associant aux voix
du laïcisme et de la déchristianisation, nous
pourrions d’une façon quelconque adoucir ou
changer les choses. Seule la vérité peut rendre les
hommes libres. Nous devons être des apôtres de
Jésus-Christ et de la Vérité qu’il incarne.
Déclaration du 1er mars 2010 (Mgr Chaput était alors évêque de Denver)

 

Dans ma vie

« Si la loi le dit, nous ne pouvons le
contester »… n’avons-nous pas fait nôtre cette
La loi civile et la loi morale.
« Il faut obéir à Dieu plutôt qu’aux hommes » (Ac 5, 29)
remarque, finissant par considérer qu’une
loi même injuste s’impose à tous ? En tout
temps, les chrétiens ont été des signes de
contradiction dans le monde, s’élevant contre
les injustices, les crimes, les persécutions. Et
bien souvent cela les conduisait à s’opposer
aux lois des hommes pour suivre la loi du
Créateur. Cela commence par l’affirmation
claire et tranquille de la vérité ; ensuite Dieu
donne sa grâce pour affronter les épreuves
qui en découlent. 


Témoin du jour bienheureux Miguel Pro

Ce mexicain de famille pauvre, ordonné prêtre en
1925, rentra au Mexique en pleine persécution antireligieuse.
Malgré l’interdiction du culte, il risqua sa
vie pour apporter les sacrements à la population.
Découvert, il fut exécuté et mourut aux cris de « Vive
le Christ Roi », un roi bien au-dessus des lois
humaines. 

 

Intention

Pour les familles d’enfants marqués par le
handicap, qu’elles trouvent joie et réconfort dans le
Christ et soutien de la part de leurs proches.

 

Ma prière

Donne-moi Seigneur la force d’avoir le courage,
pour la défense de la vie, d’affronter s’il le faut
l’autorité civile et de désobéir aux lois des hommes
pour défendre les plus faibles.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Premier jour : à la racine de la violence contre la vie.

Publication #1Initialement publiée le 2 février 2017

Deuxième jour : L’éclipse de la valeur de la vie.

Publication #2Initialement publiée le 3 février 2017

Troisième jour : une conception pervertie de la liberté.

Publication #3Initialement publiée le 4 février 2017

41 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader