Ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés...

Ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés...

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc

En ce temps-là, un pharisien avait invité Jésus à manger avec lui. Jésus entra chez lui et prit place à table. Survint une femme de la ville, une pécheresse. Ayant appris que Jésus était attablé dans la maison du pharisien, elle avait apporté un flacon d'albâtre contenant un parfum. Tout en pleurs, elle se tenait derrière lui, près de ses pieds, et elle se mit à mouiller de ses larmes les pieds de Jésus. Elle les essuyait avec ses cheveux, les couvrait de baisers et répandait sur eux le parfum.
En voyant cela, le pharisien qui avait invité Jésus se dit en lui-même : « Si cet homme était prophète, il saurait qui est cette femme qui le touche, et ce qu'elle est : une pécheresse. » Jésus, prenant la parole, lui dit : « Simon, j'ai quelque chose à te dire. – Parle, Maître. » Jésus reprit : « Un créancier avait deux débiteurs ; le premier lui devait cinq cents pièces d'argent, l'autre cinquante. Comme ni l'un ni l'autre ne pouvait les lui rembourser, il en fit grâce à tous deux. Lequel des deux l'aimera davantage ? » Simon répondit : « Je suppose que c'est celui à qui on a fait grâce de la plus grande dette. – Tu as raison », lui dit Jésus. Il se tourna vers la femme et dit à Simon : « Tu vois cette femme ? Je suis entré dans ta maison, et tu ne m'as pas versé de l'eau sur les pieds ; elle, elle les a mouillés de ses larmes et essuyés avec ses cheveux. Tu ne m'as pas embrassé ; elle, depuis qu'elle est entrée, n'a pas cessé d'embrasser mes pieds. Tu n'as pas fait d'onction sur ma tête ; elle, elle a répandu du parfum sur mes pieds. Voilà pourquoi je te le dis : ses péchés, ses nombreux péchés, sont pardonnés, puisqu'elle a montré beaucoup d'amour. Mais celui à qui on pardonne peu montre peu d'amour. » Il dit alors à la femme : « Tes péchés sont pardonnés. » Les convives se mirent à dire en eux-mêmes : « Qui est cet homme, qui va jusqu'à pardonner les péchés ? » Jésus dit alors à la femme : « Ta foi t'a sauvée. Va en paix ! » (Lc 7, 36-50)

Débiteur envers le Seigneur

Ô incrédulité humaine ! Un homme menteur emprunte un capital, moyennant promesse de dix pour cent d'intérêt ; on le croit. Dieu, qui ne peut mentir, promet à celui qui donne l'aumône un trésor dans le ciel, cent pour un, avec la vie éternelle ; et l'homme avare hésite ; il ne sait se déterminer à faire crédit à Dieu, il préfère cacher son trésor là où les mites consument et où les voleurs dérobent, plutôt que de le placer dans le ciel à l'abri des mites et des voleurs.

Mais supposons-le : les voleurs ne dérobent plus, la teigne et les mites ne rongent pas. Ces biens si péniblement acquis, si laborieusement conservés, ô malheureux, à qui appartiendront-ils ? Une chose est certaine : ils ne t'appartiendront plus ! Ils auraient pu t'appartenir, si, par les mains des pauvres, tu les avais transférés dans les trésors célestes. L'expérience montre que les biens accumulés par des avares passent à des héritiers prodigues, qui les gaspillent en moins de temps qu'il n'en fallut pour les accumuler. Et malgré cette expérience, le péché d'avarice continue à sévir, il continuera à sévir éternellement, et le ver de la conscience ne mourra pas, et le feu de l'enfer ne s'éteindra pas.

Ô mon âme ! laisse-toi instruire par la sottise d'autrui ! « La vie de quelqu'un, même dans l'abondance, ne dépend pas de ce qu'il possède » (Lc 12, 15).


St Robert Bellarmin

(Traduction inédite de Max de Longchamp pour Magnificat.)

Cardinal, pasteur et théologien, saint Robert Bellarmin († 1621) fut l'un des grands acteurs de la contre-réforme catholique. Élu par le conclave pour succéder à Clément VIII, le veto du roi d'Espagne l'empêcha de coiffer la tiare.


Téléchargez gratuitement l'Application Magnificat sur votre smartphone ou tablette et priez chaque jour avec Magnificat (le premier mois est gratuit) en cliquant ici.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

7 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

Priez chaque jour l'Evangile avec MAGNIFICAT