Facebook PixelJeudi 10 septembre - Hozana

Jeudi 10 septembre

Selon Simon Claude Mimouni, Étienne est condamné à la lapidation pour blasphème non pas contre le Temple, mais contre Dieu, car il prononce le Nom divin, par définition imprononçable (dans la religion juive) dans l'expression suivante : « les cieux ouverts et le Fils de l'Homme debout à la droite de Dieu ».

Lors du procès d'Étienne, il est question de blasphème, puis d'un procès au Sanhédrin, puis d'une lapidation.  Les commentateurs soulignent également certaines ressemblances entre le récit de la mort d'Étienne et celui de la mort de Jésus dans les évangiles, 

Mais le discours d'Étienne, mettant en œuvre une rhétorique jusque-là difficile à critiquer par le Sanhédrin, change brutalement d'orientation pour s'en prendre violemment à l'assemblée du Sanhédrin. Interpellés comme des hommes au « cou raide », « incirconcis » dans leurs cœurs et leurs oreilles, ses juges se jettent sur Étienne, le traînent hors les murs de Jérusalem et le lapident, exécution à laquelle Saul assiste comme témoin. Saul, plus tard converti et devenu apôtre sous le nom de Paul, garde les vêtements des meurtriers et approuve alors ce meurtre.


Intentions de prière:

Seigneur, aide à convertir nos frères et soeurs non chrétiens grâce aux  témoignages et aux histoires des martyres.

Amen.

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Jeudi 3 septembre

3 septembre 2020

Jeudi 27 août

27 août 2020

Jeudi 20 août

20 août 2020

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader