Facebook PixelJour 3 : Chanter les victoires de Dieu dans ma vie avec Deborah - Hozana

Jour 3 : Chanter les victoires de Dieu dans ma vie avec Deborah

Jour 3 : Chanter les victoires de Dieu dans ma vie avec Deborah

L'ennemi est vaincu (par la main d'une femme, Yaël), et Deborah accompagnée de Barak va élever un cantique d'action de grâce, comme Myriam, Judith…jusqu'à l'accomplissement dans le Magnificat de Marie. Elle chante ainsi : « Les chefs étaient sans force en Israël, sans force, quand je me suis levée, moi Deborah, quand je me suis levée comme une mère Israël.» (Juges 5,7).  Établie fille de Dieu, servante zélée, Deborah a pu déployer toute sa maternité. Sa fécondité s'étend au-delà des frontières de sa famille. Par son action, les enfants d'Israël retrouvent la paix, par son audace, ils retrouvent le chemin de la fidélité au Seigneur, par son obéissance, ce qui était faible se fortifie… Deborah est une femme de croissance, une mère qui fait grandir, qui élève l'autre, travaille au Bien commun. Elle a pu finir ses jours dans l'abondance de la paix de son cœur sûre de ne pas avoir travaillé en vain sur cette terre. Une vie de femme accomplie ! Comment ne pas voir en elle la dignité, la noblesse, et la grandeur de nos cœurs de femmes quand ils s'affermissent dans l'Amour et la Vérité, la Justice et la Paix ? Plus tard, le Seigneur dira au prophète Jérémie : « Car Je sais, moi, les desseins que Je forme pour vous - oracle du Seigneur  - desseins de paix et non de malheur, pour vous donner un avenir et une espérance. » Le croyons-nous vraiment pour nous ? Avons-nous laissé les événements voler notre espérance et notre foi ? Retrouvons avec Deborah le chemin de notre filiation divine, de nos épousailles avec le Seigneur et la fécondité de notre maternité en ce monde. Dieu a besoin de chacune de nous ! Nous n'avons pas besoin, et Dieu non plus, de faire des œuvres POUR Dieu, mais nous avons soif de faire les œuvres DE Dieu. Que le Seigneur nous aide à tout recevoir de Lui, comme notre sœur Deborah.


Méditation

- Il y a-t-il dans mon cœur des points d'amertume qui m'empêchent de célébrer le Seigneur ?

- Dans quels domaines ai-je perdu l'espérance et la foi ?

- Suis-je une femme de paix, dans mes relations, mon service… ?


Prière

Seigneur, Tu m'as créée pour le bonheur ! Restaures-en mon âme tout ce qui s'est aigri, réveille mon espérance et ma fidélité, rend moi la joie toute simple d'être ta fille. Je te donne mon cœur, mes mains, ma vie, pour œuvrer à Tes œuvres sur cette terre.


Temps de cœur à cœur

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader