Facebook Pixel"Ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux" (Mt 14, 22-33) - Hozana

"Ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux" (Mt 14, 22-33)

"Ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux" (Mt 14, 22-33)

Chant final: "Ma confiance est en toi" par PULSE LIVE CREATION

Évangile de Jésus Christ selon saint Matthieu

Aussitôt après avoir nourri la foule dans le désert, Jésus obligea les disciples à monter dans la barque et à le précéder sur l’autre rive, pendant qu’il renverrait les foules. Quand il les eut renvoyées, il gravit la montagne, à l’écart, pour prier. Le soir venu, il était là, seul. La barque était déjà à une bonne distance de la terre, elle était battue par les vagues, car le vent était contraire. Vers la fin de la nuit, Jésus vint vers eux en marchant sur la mer. En le voyant marcher sur la mer, les disciples furent bouleversés. Ils dirent : « C’est un fantôme. » Pris de peur, ils se mirent à crier. Mais aussitôt Jésus leur parla : « Confiance ! C’est moi ; n’ayez plus peur ! » Pierre prit alors la parole : « Seigneur, si c’est bien toi, ordonne-moi de venir vers toi sur les eaux. » Jésus lui dit : « Viens ! » Pierre descendit de la barque et marcha sur les eaux pour aller vers Jésus. Mais, voyant la force du vent, il eut peur et, comme il commençait à enfoncer, il cria : « Seigneur, sauve-moi ! » Aussitôt, Jésus étendit la main, le saisit et lui dit : « Homme de peu de foi, pourquoi as-tu douté ? » Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba. Alors ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, et ils lui dirent : « Vraiment, tu es le Fils de Dieu ! »

Source : AELF

Méditation Père François Lestang

C’est dimanche ! Au matin de ce jour, dans la lumière de ce jour, avec nos frères et sœurs chrétiens, nous proclamons la victoire de Jésus sur la mort, nous allons le célébrer dans tant et tant de lieux : il est ressuscité, il est vraiment ressuscité, alléluia !

C’est dimanche ! En regardant Jésus, seul, sur la montagne, en prière, je peux me rappeler que moi aussi, je suis appelé à prendre du temps, à l’écart, pour prier le Père, pour le remercier pour ce qu’a été la semaine passée, pour lui présenter ce que sera la semaine à venir, les yeux ouverts sur la réalité, sur les souffrances, sur les épreuves. Aujourd’hui, à quel moment puis-je me retirer pour prier ? Se retirer, c’est parfois tout simplement sortir seul dans les rues ou dans la nature, à un rythme paisible, en cheminant avec Jésus, le cœur tourné vers le Père.

Depuis la montagne où il prie, Jésus voit la barque de ses disciples, battue par les vents. Une fois déjà, lorsqu’il était avec eux dans la barque, il avait apaisé la tempête. Aujourd’hui qu’il est loin d’eux, il les rejoint d’une manière stupéfiante, en marchant sur la mer, signe de son autorité sur la création, signe de sa divinité. Sa prière l’a préparé à sa mission, à rejoindre ses disciples et à les inviter à la confiance en lui. Sa prière lui donne d’oser inviter Pierre à faire comme lui, à marcher lui aussi sur les eaux. Sa victoire sur la mort n’est pas que pour lui, elle est aussi pour ses disciples, elle est aussi pour nous, malgré nos peurs, malgré nos inquiétudes.

Seigneur, en ce dimanche, je te demande simplement le cadeau de pouvoir prendre 10 minutes juste avec toi, pour que grandisse ma foi, pour que mon cœur s’ouvre au souci de ceux qui souffrent près de moi, et que, comme toi, je vive déjà dans la résurrection

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

5 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader