Facebook PixelDimanche 26 Juillet 2020 Dix-septième Dimanche du Temps Ordinaire (A) - Hozana

Dimanche 26 Juillet 2020 Dix-septième Dimanche du Temps Ordinaire (A)

125903-dimanche-26-juillet-2020-dix-septieme-dimanche-du-temps-ordinaire-aEvangile de Jésus Christ selon Saint Matthieu

Jésus disait à la foule ces paraboles : « Le Royaume des cieux est comparable à un trésor caché dans un champ ; l'homme qui l'a découvert le cache de nouveau. Dans sa joie, il va vendre tout ce qu'il possède, et il achète ce champ.
« Ou encore : Le Royaume des cieux est comparable à un négociant qui recherche des perles fines. Ayant trouvé une perle de grande valeur, il va vendre tout ce qu'il possède, et il achète la perle.
« Le Royaume des cieux est encore comparable à un filet qu'on jette dans la mer, et qui ramène toutes sortes de poissons. Quand il est plein, on le tire sur le rivage, on s'assied, on ramasse dans des paniers ce qui est bon, et on rejette ce qui ne vaut rien. Ainsi en sera-t-il à la fin du monde : les anges viendront séparer les méchants des justes et les jetteront dans la fournaise : là il y aura des pleurs et des grincements de dents. Avez vous compris tout cela ? — Oui », lui répondent-ils.
Jésus ajouta : « C'est ainsi que tout scribe devenu disciple du Royaume des cieux est comparable à un maître de maison qui tire de son trésor du neuf et de l'ancien. » 

Homélie de l'Abbé H. Savournin

Aujourd'hui trois petites paraboles, ciselées comme des bijoux, viennent se fixer, dans l'écrin de notre mémoire.

Le Royaume de Dieu est caché, comme un trésor enfoui dans un champ ou comme une perle, petite, mais d'une valeur inestimable. Telle est la présence de Dieu dans notre monde, parce que notre Dieu n'est pas évident. Il est au contraire discret, invisible. Il existe, là tout près de nous, comme un trésor fabuleux, comme une perle de grand prix, qu'il nous faut rechercher.

Le paysan et le négociant vendent tous leurs biens pour acheter ce champ au trésor où demeure cette perle fine qui vaut bien tous les sacrifices. Liquider tout pour acquérir ce trésor..., voilà la folie de ces deux personnages.

Cette attitude décidée doit aussi être celle de la vie chrétienne. Nous admirons le sportif qui se prive d'une quantité de choses pour battre un record.

Eh bien ! Ce sont ces mêmes choix radicaux pour le Royaume de Dieu, que Jésus veut nous voir prendre. Mais le prix à payer pour posséder effectivement la perle rare ou le trésor caché n'est pas trop élevé en comparaison de la joie qu'il procure.

« Dans sa joie, il s'en va vendre tout ce qu'il possède ».

La joie indicible éclipse les sacrifices. Comme dans tout amour vrai, le ravissement d'aimer et d'être aimé de cet homme, de cette femme, fait oublier tous les autres partis possibles. La joie est première, avant les renoncements.

Cela vaut la peine

  • de lâcher du superflu pour choisir l'impérissable,
  • de se libérer de ce qui passe pour trouver l'essentiel.

Oui, le Royaume est au fond des cæurs, comme la perle qui allume le regard, comme un trésor que dégage le désir le plus profond.

L'homme de la troisième parabole est un peu différent. C'est un pêcheur qui a lancé son filet à la mer et qui a ramassé un peu de tout : des choses utiles et des choses inutiles. Il met les bons poissons dans son panier et, sans hésitation, rejette tout le reste à la mer.

La chasse au trésor, doit se faire avec la sagesse de ce roi Salomon qui abandonna les rêves de longue vie ou de richesses, pour choisir l'art de gouverner et de discerner.

La vraie intelligence est de se mettre à l'écoute de Dieu et de recevoir de lui le goût des vraies valeurs.

« Mon partage, Seigneur, c'est d'observer tes paroles, mon bonheur c'est la loi de ta bouche, plus qu'un monceau d'or et d'argent. ... Aussi j'aime tes volontés plus que l'or le plus précieux », chantait le psaume.

Demandons à Dieu un cæur attentif et intelligent qui sache discerner et faire les choix nécessaires aux moments opportuns. Oui, mettons-nous à la recherche du trésor qu'est Dieu.

Prière universelle

Le Célébrant :

Pour que tous les hommes puissent mener une vie digne et fraternelle, prions.


1) Seigneur,

De ton côté transpercé ont jailli les sacrements que l'Eglise administre aux baptisés.

Garde, les fidèles rassemblés autour du Pape et des Evêques.

Seigneur, Pain de Vie, nous Te prions.


2) Seigneur,

Nous Te prions pour les personnes d'astreinte qui veillent au maintien de services utiles à tous.

Que nous manifestions notre entre-aide.

Seigneur, Pain de Vie, nous Te prions.


3) Seigneur,

Nous Te prions pour que les jeunes découvrent la perle précieuse que Dieu a placée dans leur cœur.

Qu'ils œuvrent à l'unité et à la sainteté du peuple de Dieu.

Seigneur, Pain de Vie, nous Te prions.


4) Seigneur,

Nous Te prions pour que notre communauté paroissiale qui reçoit le Pain de vie.

Qu'elle accueille avec joie les membres de Passage.

Seigneur, Pain de Vie, nous Te prions.


Le Célébrant :

Dieu qui sais toute chose, viens au secours de ceux qui te prient et exauce notre désir de partager tous ensemble la vie du Royaume. Par Jésus.


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader