Facebook Pixel"O Toi dont l'oreille s'incline" - A. de Lamartine - Hozana

"O Toi dont l'oreille s'incline" - A. de Lamartine

Bonjour à tous,

Cette semaine, retrouvons Alphonse de Lamartine pour sa prière de l'indigent.


« Ô Toi dont l'oreille s'incline
Au nid du pauvre passereau,
Au brin d'herbe de la colline
Qui soupire après un peu d'eau ;

Providence qui les console,
Toi qui sais de quelle humble main
S'échappe la secrète obole
Dont le pauvre achète son pain ;

Toi qui tiens dans ta main diverse
L'abondance et la nudité,
Afin que de leur doux commerce
Naissent justice et charité ;

Charge-toi seule, ô Providence,
De connaître nos bienfaiteurs,
Et de puiser leur récompense
Dans les trésors de tes faveurs !

Notre cœur, qui pour eux t'implore,
À l'ignorance est condamné ;
Car toujours leur main gauche ignore
Ce que leur main droite a donné. »

Ainsi soit-il.


Alphonse de Lamartine (1790-1869)

Proposition de prière :

« Seigneur, nous te rendons grâce pour toutes ces bonnes âmes que tu as mis sur notre route qui, par un geste, une attention, un service, ont adoucit nos vies, ont consolé nos cœurs. Nous nous souvenons de certains mais ne sommes probablement pas conscients de tous ceux qui ont œuvré pour notre bien, inspirés par ton Esprit. Bénis soient-ils et loué sois-tu pour ses anges du quotidien. »

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader