Qu'aurions-nous fait ? - Hozana

Qu'aurions-nous fait ?

Vendredi 3 mars

 

Rêvons un peu, le temps d'un songe...

Transformons-nous en habitant(e)s de Judée ou de Galilée, au temps où Dieu vint parler aux hommes en la personne de son Fils. Suivons Jésus sur les chemins de Jérusalem ou près du lac de Tibériade.

De quel côté nous serions-nous situés ? Du côté des apôtres, restant fidèles et proches, même lorsqu'ils ne comprenaient rien ? Du côté des curieux, des hésitants, tantôt fascinés par Jésus et se rapprochant de lui, tantôt s'écartant, déconcertés, redoutant la réaction des autorités religieuses ? Ou alors du côté de ceux qui, parmi les scribes et les pharisiens, se montraient sûrs d’eux-mêmes ? »

Certes ce Jésus faisait de grandes œuvres, guérissant les malades, rendant la vue aux aveugles, faisant entendre les sourds, et même ressuscitant les morts. Mais il ne répondait pas aux critères attendus d'un Messie. Il venait de Nazareth, d'où ne pouvait sortir rien de bon, il n'observait pas le sabbat, il reprochait aux autorités religieuses de ne pas servir Dieu et leurs frères humains mais d'imposer leur propre volonté. Et il encourageait les Juifs à ne pas craindre ces autorités tellement accrochées à leur pauvre pouvoir.

Oui, de quel côté aurions-nous été ? Aurions-nous choisi de faire confiance à Jésus en dépit des menaces, des inquiétudes, des renoncements demandés, de l'horizon qui s'assombrissait ?

 

Et aujourd'hui, que faisons-nous ? Sommes-nous sûrs de ne pas nous engager à moitié, de ne pas vouloir préserver à tout prix notre tranquillité, notre bien-être, notre confort, si relatifs soient-ils ?

 

Prière : 

 

Seigneur, nous t'en prions, donne-nous de te suivre...

Tu as les paroles de la vie éternelle.

 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

28 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Marie-Thérèse
place Quincy-Voisins, il y a 1 an
Seigneur, nous t'en prions, donne-nous de te suivre... Tu as les paroles de la vie éternelle - Amen -
Emmanuelle Naima
place Paris, il y a 1 an
Depuis des années un passage de l'évangile, m'intriguait. Pourquoi Jésus a dit tant que l'époux est présent, les disciples ne jeûneront pas. Aujourd'hui il ne m'intrigue plus, j'ai prié Jésus pour comprendre le pourquoi? Au fait les disciples et tous ceux qui ont suivi Jésus de son vivant, avaient épousé les souffrances et les humiliations de Christ au point que le manger et le boire ne signifiaient plus rien pour eux, leurs esprits abattus, ils continuaient à prier Dieu, toute leur énergie était focalisée à accomplir le maximum de ce que le maître désiré. Ils savaient qu'après ils auraient tout le temps de souffler. Le temps que Jésus était parmi eux était précieux et il fallait agir en urgence. C'est comme les périodes de fin de guerre, où tout le monde est monopolisé et unis en un pour que le combat contre le mal réussisse, religieux, soldats et civils, chacun conscient de ce qu'il doit faire vite et bien car le temps presse, pour que les ennemis de Dieu ne gagnent pas. C'était la période de l'époux présent, après, tout va rentrer dans l'ordre car l'esprit saint est la récompense, tout le monde peut souffler. Cette période de carême est spécial car il y'a un combat contre le mal à mener avec Jésus d'urgence, c'est un carême qui même si nous ne pouvons pas jeûner mais nous prions ensemble pour, la justice, la paix et le triomphe du chrétien et de tout juste, pour que les adeptes des sectes diaboliques ne réussissent leurs complot à pervertir le monde, par nos prières ou notre jeûne ou les deux nous gagneront, par l'appel à l'esprit saint, nous triompheront, par Jésus amen.
Hélène
place Saint-Augustin-de-Desmaures, il y a 1 an
Seigneur, donne moi le courage d'alléger mon bagage afin que je puisse Te suivre sans que ma marche ne soit trop ralentie par le poids de trop d'encombrements. En ce temps de marche dans le désert, Seigneur, marche avec moi et ramène-moi à l'essentiel
Emmanuelle Naima
place Paris, il y a 1 an
Amen
Sylvaine
 il y a 1 an
En unions de prières 🙏
Jean-Mary
place Port-au-Prince, il y a 1 an
Seigneur ouvre mon coeur à tes paroles.