Méditation du jeudi 16 février 2017 - Hozana

Méditation du jeudi 16 février 2017

Méditation du jeudi 16 février 2017

Jeudi 16 février 2017

 

Évangile
selon saint Marc
Mc 8, 27-33

En ce temps-là, Jésus s’en alla, ainsi que ses disciples, vers les villages situés aux environs de Césarée-de-Philippe. Chemin faisant, il interrogeait ses disciples : « Au dire des gens, qui suis-je ? » Ils lui répondirent : « Jean le Baptiste ; pour d’autres, Élie ; pour d’autres, un des prophètes. » Et lui les interrogeait : « Et vous, que dites-vous ? Pour vous, qui suis-je ? » Pierre, prenant la parole, lui dit : « Tu es le Christ. » Alors, il leur défendit vivement de parler de lui à personne. Il commença à leur enseigner qu’il fallait que le Fils de l’homme souffre beaucoup, qu’il soit rejeté par les anciens, les grands prêtres et les scribes, qu’il soit tué, et que, trois jours après, il ressuscite. Jésus disait cette parole ouvertement. Pierre, le prenant à part, se mit à lui faire de vifs reproches. Mais Jésus se retourna et, voyant ses disciples, il interpella vivement Pierre : « Passe derrière moi, Satan ! Tes pensées ne sont pas celles de Dieu, mais celles des hommes. »


La méditation du jour
Hier j'ai clairement vu qu'on apprend seulement en accourant à toi, et que toi seul tu donnes des forces dans les épreuves et tentations ; que seulement au pied de ta croix, te voyant cloué sur elle, on apprend le pardon, on apprend l'humilité, la charité, la bonté… La prodigieuse, l'admirable, l'inexprimable leçon que tu m'apprends depuis ta croix me donne des forces pour tout. On t'a craché dessus, on t'a insulté, on t'a flagellé, on t'a cloué sur une croix et, étant Dieu, tu pardonnais, tu te taisais humblement, et tu t'offrais même. Que pourrais-je dire de ta Passion ? Il vaut mieux ne rien dire, et que, au fond de mon cœur, je médite ce que l'homme ne peut jamais arriver à comprendre ; que je me contente d'aimer profondément, passionnément, le mystère de ta Passion… Qu'elle est douce la croix de Jésus ! Qu'il est doux de souffrir en pardonnant !... Comment ne pas devenir fou ? Il me montre son cœur ouvert aux hommes et méprisé. Où a-t-on jamais vu, et qui a jamais rêvé d'une douleur pareille ? Comme on vit bien dans le cœur du Christ !
Saint Raphaël Arnáiz Barón (1911-1938), moine trappiste espagnol


L'oraison du jour

« Jésus, tu es le Christ, le Fils unique du Père éternel ! »

Une communauté de prière animée par le magazine Prier.

 

Découvrez le magazine et son supplément "Prier au quotidien", en cliquant ici !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

47 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

Françoise
 il y a 3 mois
Jésus le Christ, Fils bien-aimé du Père, prends pitié de nous. Jésus-Christ Fils de Dieu, reçois notre prière. Seigneur Jésus, mort pour que nous soyons sauvés, interviens auprès de Ton Père miséricordieux. Père éternel, rappelle-toi que nous sommes tes enfants. Amen
Carina
place London, il y a 3 mois
Oh mon Jesus Misericorde
marie josé
place Boulange, il y a 3 mois
Jésus, je crois que tu es le Seigneur de la vie et de l’histoire. Je crois que rien n’échappe de tes mains. Rien n’arrive sans que tu ne le permettes. Apprends-moi à voir ta divine providence en tout, et qu’ainsi tu me permettes de discerner ta volonté dans ma vie. Illumine mon cœur, pour que je voie dans quelle direction tu meus mon âme, vers où tu veux me mener. Apprends-moi à vouloir tout ce que tu veux ! Jésus, révèle-moi ton cœur !
Françoise
 il y a 3 mois
Amen ! Alléluia ! Communion de prière
Christine
place Québec, il y a 3 mois
JÉSUS , tu es le Christ , le fils unique du père éternel ! amen. Je suis ton père et je t'aime de la même façon que j'aime mon fils JÉSUS. (jean17.23) Merci mon Dieu .
Christian
place Lannion, il y a 3 mois
Amen,jésus tu es le christ, le fils unique du père éternel !
Christine
place Québec, il y a 3 mois
Amen