Facebook PixelL'impatience ne rime pas avec l'amour - Hozana

L'impatience ne rime pas avec l'amour

Celui qui aime vraiment laisse à l'autre le temps de grandir. Il renonce à faire de l'autre ce qu'il voudrait qu'il soit. Il l'accepte tel qu'il est, et le supporte avec toutes ses forces et ses faiblesses, ses défauts et ses limites.


L'impatient se forge des images précises de l'autre et attend de lui qu'il y corresponde immédiatement.

Il attend du partenaire, par exemple, qu'il corrige tel ou tel défaut le plus vite possible. Mais cette impatience tue l'amour. Il est naturel que nous ayons des désirs concernant l'autre, que nous espérions qu'il va mûrir et changer. Mais l'amour veut que nous lui laissions du temps, que nous ayons la patience d'attendre au lieu de penser qu'il suffit qu'il veuille se débarrasser d'un défaut pour y parvenir.


Être impatient, c'est avoir une image étriquée de l'être humain, c'est imaginer qu'il fonctionne comme un robot qui n'a qu'à appuyer sur un bouton pour se transformer; c'est ne pas lui laisser le temps de grandir et mûrir; c'est refuser de l'accepter dans son unicité.


Les défauts et les faiblesses peuvent tout à fait être touchantes  il dépend de moi de voir les choses ainsi et de les accepter.


Si je laisse patiemment l'autre être lui-même, comme il est, je l'aimerai de plus en plus comme un être unique et ses défauts et ses faiblesses n'auront plus autant d'importance.


Anselm Grün

Extraits du livre « le petit livre de l'amour authentique »


Partagez en commentaire vos prières préférées


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

15 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader