Sixième jour de la neuvaine pour la France

Sixième jour :

122938-sixieme-jour-de-la-neuvaine-pour-la-france

A l'école de Van

«C'est là que j'ai compris un peu l'intimité de Jésus avec les âmes, et cela a suffi pour me tranquilliser et m'aider à marcher d'un pas plus ferme dans cette nouvelle étape où je recevais la visite du Seigneur. À partir de ce jour, je jouissais continuellement de l'intimité avec Jésus qui me communiquait ses enseignements comme il le faisait avec les apôtres, se comportant avec moi comme un père avec son enfant. Il employait d'ordinaire des paroles toutes naturelles, mais empreintes d'une telle tendresse qu'elles embrasaient mon cœur comme autant d'étincelles, et me jetaient parfois dans une certaine anxiété qui pénétrait tout mon être intime. Mon âme était alors comme hors d'elle-même; j'avais l'impression d'être plongé dans les profondeurs de l'Amour, ou de disparaître, consumé dans cet amour du cœur de Dieu.» (Autobiographie, 831-832) 

Prière

Van, toi qui as su te mettre à l'écoute et à la suite du Christ... Accompagne nous à ton tour dans nos épreuves et sois notre soutien.

A travers la grâce que nous demandons pour La France, si telle est la volonté du Seigneur, donne-nous d'être fortifiés dans la Foi, l'Espérance et l'Amour tout au long de notre chemin de vie.

Seigneur, fais maintenant éclater aux yeux des fidèles, qui te prient avec ton serviteur Van, l'efficacité de son intercession en exauçant leur demande, par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen

Notre Père, Je vous salue Marie (3 fois), Gloire au Père 


Prière pour la France

Seigneur Jésus, 

Aie compassion de la France, 

Daigne l'étreindre dans ton amour et lui en montrer toute la tendresse. 

Fais que, remplie d'amour pour toi, elle contribue à te faire aimer 

de toutes les nations de la Terre. 

Ô amour de Jésus, nous prenons ici l'engagement de te rester fidèles et 

de travailler d'un cœur ardent, à répandre ton règne dans tout l'univers, 

Amen


 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

2 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader

La France a besoin de nos prières ! Neuvaine avec Marcel Van