Quatrième jour de la neuvaine pour la France

Quatrième jour : La rencontre de Van avec Thérèse

122934-quatrieme-jour-de-la-neuvaine-pour-la-france

A l'école de Van

«Ce qui mit le comble à mon émotion, ce fut ce raisonnement de sainte Thérèse: «Si Dieu ne s'abaissait que vers les fleurs les plus belles, symboles des saints Docteurs, son Amour ne serait pas un amour absolu, car le propre de l'amour, c'est de s'abaisser jusqu'à l'extrême limite.» Puis prenant l'exemple du soleil, elle écrit: «De même que le soleil éclaire à la fois le cèdre et la petite fleur, de même l'Astre divin illumine particulièrement chacune des âmes grandes ou petites.» Oh! Quel raisonnement simple, dans sa profondeur! À la lecture de ces paroles, j'ai pu comprendre un peu l'immensité du cœur de Dieu qui dépasse toutes les limites créées, ce qui veut dire qu'il est infini. Aussi, sans avoir besoin de raisonner davantage, je trouvais dans cette parole la clé qui m'ouvrait une voie droite et agréable conduisant jusqu'au sommet de la perfection. J'ai compris que Dieu est amour et que l'Amour s'accommode de toutes les formes de l'amour. Par conséquent je peux me sanctifier au moyen de toutes mes petites actions, comme un sourire, une parole ou un regard, pourvu que je fasse tout par amour. Oh! Quel bonheur!» (Autobiographie, 571-572) 

Prière

Van, toi qui devins petit frère spirituel de Thérèse... Accompagne nous à ton tour dans nos épreuves et sois notre soutien. 

A travers la grâce que nous demandons pour la France, si telle est la volonté du Seigneur, donne-nous d'être fortifiés dans la Foi, l'Espérance et l'Amour tout au long de notre chemin de vie.

Seigneur, fais maintenant éclater aux yeux des fidèles qui te prient avec ton serviteur Van l'efficacité de son intercession en exauçant leur demande, par Jésus-Christ notre Seigneur. Amen

Notre Père, Je vous salue Marie (3 fois), Gloire au Père


Prière pour la France

Seigneur Jésus, 

Aie compassion de la France, 

Daigne l'étreindre dans ton amour et lui en montrer toute la tendresse. 

Fais que, remplie d'amour pour toi, elle contribue à te faire aimer 

de toutes les nations de la Terre. 

Ô amour de Jésus, nous prenons ici l'engagement de te rester fidèles et 

de travailler d'un cœur ardent, à répandre ton règne dans tout l'univers, 

Amen


 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

3 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader