Facebook PixelJour 6 - Prier avec Dan, Église anglicane, Angleterre - Hozana
Communauté du Chemin Neuf

Communauté du Chemin Neuf dans Prions pour la semaine pour l'unité 18-25 janvier

Publication #6Initialement publiée le 23 janvier 2015

Jour 6 - Prier avec Dan, Église anglicane, Angleterre

Vous pouvez afficher les sous-titres dans le menu qui apparaît quand votre curseur est sur la vidéo !

Proposition pour méditer aujourd'hui

Dieu de la vie, conduis-nous vers la justice et la paix

par le pasteur Olav Fykse Tveit,

secrétaire général du Conseil œcuménique des Églises 

En ma qualité de secrétaire général, j’ai le privilège de voyager beaucoup, de rencontrer beaucoup de gens et de faire connaître leur vécu dans toute la communauté fraternelle que nous constituons.

Il y a une expérience que j’aime beaucoup raconter parce qu’elle a de profondes implications pour notre façon de concevoir le pèlerinage de justice et de paix et la manière dont nous vivons concrètement notre foi. C’est un incident qui m’est arrivé à un poste de contrôle des passeports à l’entrée d’un pays. Le fonctionnaire a soigneusement vérifié mon passeport, hésitant à lui appliquer un tampon. Au bout d’un moment, il m’a demandé: «Mais Monsieur, pourquoi vous trouvez-vous toujours aux mauvais endroits?». J’ai essayé de lui expliquer la nature de mon ministère et la mission du COE et du mouvement œcuménique. Mais ce que je lui ai dit l’a laissé froid. Finalement, il m’a laissé passer. Mais la question était très bonne et je l’ai conservée dans mon cœur. Un pèlerinage pour la justice et la paix avec les Églises dans le monde va toujours et devrait toujours aller aux «mauvais endroits» – là où des gens luttent contre la violence et l’injustice.

Nous savons tous quels sont les «mauvais endroits» car c’est là que, souvent, nous rencontrons «ces plus petits». C’est là que nous chercherons – et trouverons – le Royaume de Dieu et sa justice. Parfois, le chemin de la paix nous mène à ces mauvais endroits où nous amène à faire ce que nous pouvons pour les personnes qui se trouvent aux mauvais endroits: auprès des familles des enfants et des parents enterrés dans des fosses communes en Syrie – pour appeler à la justice pour les personnes innocentes asphyxiées par des armes chimiques; ou sur les places publiques de l’Égypte – pour appeler à la paix et à la fin de la guerre; ou en Grèce – pour réclamer la justice économique; ou encore en bien d’autres lieux du monde où ces plus petits sont victimes et ne peuvent se faire entendre. Lorsque nous prenons ces chemins de paix qui mènent aux endroits sombres sur lesquels plane l’ombre de la mort, le Dieu de vie, miséricordieusement, fait briller sa lumière sur nous et sur ces plus petits. Pourquoi allons-nous toujours aux mauvais endroits? Parce Dieu nous y appelle. Pourquoi? Parce que nous y trouvons ces plus petits. Pourquoi y allons-nous? Parce que Dieu est là. Que le Dieu de vie guide vos pas sur le chemin de la paix! Dieu de vie, conduis-nous vers la justice et la paix! Amen. 

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

Jour 5 - Prier avec Kinga - Église réformée - Hongrie

Publication #5Initialement publiée le 22 janvier 2015

Jour 4 - Prier avec Uliana, Église orthodoxe, Russie

Publication #4Initialement publiée le 21 janvier 2015

Jour 3 - Prier avec Bruna, Église maronite, Liban

Publication #3Initialement publiée le 20 janvier 2015

7 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader