Facebook PixelÔ mon Jésus, Vous m'invitez, en cet Avent, à un plus grand recueillement - Père Gabriel de Sainte Marie-Madeleine - Hozana

Ô mon Jésus, Vous m'invitez, en cet Avent, à un plus grand recueillement - Père Gabriel de Sainte Marie-Madeleine

 

Ô mon Jésus, Vous m'invitez, en cet Avent, à un plus grand recueillement - Père Gabriel de Sainte Marie-Madeleine


Ô mon Jésus, Vous m'invitez, en cet Avent, à un plus grand recueillement, à un plus grand silence intérieur et extérieur pour écouter votre Voix, pour me préparer à votre Venue.
Daignez donc faire taire en moi le bavardage continuel des choses vaines, les voix discordantes de la nature, de l'amour-propre, de la susceptibilité, le babillage distrayant de l'imagination, de la fantaisie, des pensées, des préoccupations inutiles.
Je le reconnais, mon esprit et mon cœur ressemblent souvent à une mer déchaînée où les lames déferlent sans discontinuer avec un bruit assourdissant ; et cependant, si Vous le voulez, un signe de votre part suffira pour faire revenir le calme, pour faire taire toutes choses. Certes, Vous me faites comprendre que le silence intérieur exige le détachement de soi-même et des créatures, commande la mortification tant interne qu'externe.
Oui, pour votre Amour, je veux mortifier ma curiosité tant des yeux, que de l'ouïe, des pensées, de l'imagination. Je veux aussi faire taire mes passions ; je me propose, à cette fin, de mortifier mon corps avec une plus grande générosité.
Ô Verbe éternel, mon Sauveur, attirez à Vous toutes mes puissances, fixez en Vous mon regard intérieur, afin que je puisse ne chercher et n'écouter que Vous seul, Parole éternelle de mon Dieu éternel ! Ainsi soit-il.

 

Père Gabriel de Sainte Marie-Madeleine (1893-1953) Révérend Père Gabriel de Sainte Marie-Madeleine (1893-1953) de l’Ordre des Carmes Déchaussés (O.C.D.)

 

Partagez en commentaire vos prières préférées !

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

20 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader