Facebook PixelManou - Si je l'avais écouté - Hozana

Manou - Si je l'avais écouté


Manou - Si je l'avais écouté 


Promenade! 

Je sors de ma cellule, cinq jours de plus
J'attends dans le couloir sombre de la prison, c'est mon 10millième jour ici
Une fois encore je verrai la lumière du jour
Les autres détenus se baladent dans la cour ou se complaisent dans leurs situations
D'autres passent leurs deals
Mais moi pendant ce temps , je réfléchis, je réfléchis


Sous les regards sérieux des gardes, sur le sol je dessine
Mes pensées voltigent, elles s'évadent
Peut-être qui sait, je pourrais refaire le monde
Alors je réfléchis , je réfléchis

Je revois le soir où (...) on était dans notre camp
On voulait braquer une banque , on avait notre plan

J'étais chargé de mettre les billets dans le sac
Surveiller l'alarme c'était la tâche attribuer à Diac
Donner la sommation c'était le boulot Chadrac

Mais si Marce m'attend, I. va à la BNP
Le coup a fonctionné, on était prêt de s'en aller
Tout à coup : jetez vos armes, couchez - vous , les mains derrière la tête



C'était les flics
J'ai juste eu le temps d'entendre les menottes sur mes mains

Que je savais que ma liberté n'était pas pour demain
La procédure judiciaire finit, j'en avais pris pour perpète
Parce-qu'une femme était morte, elle s'était cassée la tête


J'avais plus de devenir
Je ne pouvais plus prévoir pour mon futur
Je me souviens alors de mon pote Djo qui me parlait de Jésus
Il me parlait de sa Foi et faisant de brefs aperçus
Ce qu'il disait était vrai parce-que je l'avais vu changer
Il était des nôtres, maintenant sa vie est transformée, sa vie est transformée ...


Il me parlait d'amour
Il me parlait de joie
Il me parlait de travail, de devenir quoi
Il me parlait de croix
Il me parlait de Foi
Mais si je l'avais écouté !

Il me parlait d'amour
Il me parlait de joie
Il me parlait de travail, de devenir quoi
Il me parlait de croix
Il me parlait de Foi
Mais si je l'avais écouté !

Je me souviens intégralement de tous les débats qu'on avait
Des conseils particuliers qu'il me prodiguait
De la vie après la mort, ah ! Il m'enseignait

J'avais longuement le temps de choisir
Mais cette vie de dingue me poussait dans ses mauvais désirs
Je me disais augmenter ce type de plaisir
Mon squatte dans la vie facile brisait mon devenir

Mon pote Djo , m'avait dit de devenir enfant de Dieu
De confesser mes péchés et d'appartenir au Royaume des cieux

Il me démontrait comment Dieu élargissait mon amour
Qu'il devenait mon Père pour toujours

Il révélait en moi, l'estime , le sens des valeurs
La vérité de ma vie, là , toute sa splendeur, l'illustration, l'anticipation de tous mes malheurs
La démonstration de ma vie mal gérée
Ma nécessité de spiritualité


Il me disait: accepte Jésus
Il me racontait de long en large, son expérience
Me prouvait que Dieu pouvait s'occuper providentiellement de moi


Il disait: regarde comme j'ai changé ; je ne vole plus, plus de deal, maintenant je travaille


Qu'est-ce-que j'avais fait
Qu'est-ce-que j'avais fait ?
Où suis-je maintenant ?
A filer en perpète en prison!?
NON!!!


Il me parlait d'amour
Il me parlait de joie
Il me parlait de travail, de devenir quoi
Il me parlait de croix
Il me parlait de Foi
Mais si je l'avais écouté !


Il me parlait d'amour
Il me parlait de joie
Il me parlait de travail, de devenir quoi
Il me parlait de croix
Il me parlait de Foi

Mais si je l'avais écouté !


Et toi qui passe dans la rue , qui allume ta clope et dis : "ainsi va la vie"
Fais gaffe mon pote ! ça ne pardonne-pas
N'attends pas d'avoir les pieds et les mains liés pour dire " je me rattraperai"
Quitte très vite ces milieux là!
Jésus est là, il te soutiendra
Si t'es devenu accro, il te libèrera
Je te rappelle que tout ne finit pas ici-bas
Ton âme , ton esprit rendront comptes , dans l'au-delà
On a touché "ça" et je le dis, ça ne paie pas


Appelle , Appelle je te le dis, appelle !
Crie à Jésus !

Il me parlait d'amour
Il me parlait de joie
Il me parlait de travail, de devenir quoi
Il me parlait de croix
Il me parlait de Foi
Mais si je l'avais écouté !


Il me parlait d'amour
Il me parlait de joie
Il me parlait de travail, de devenir quoi
Il me parlait de croix
Il me parlait de Foi
Mais si je l'avais écouté !

Et si je l'avais écouté, et si je l'avais écouté ...
si je l'avais écouté ...


Il me parlait d'amour
Il me parlait de joie
Il me parlait de travail, de devenir quoi
Il me parlait de croix
Il me parlait de Foi


Mais Dieu prouve son amour envers nous, en ce que, lorsque nous étions encore des pécheurs, Christ est mort pour nous. Romains 5 : 8

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

6 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader