Facebook PixelJ'élève - Samuel Olivier - Hozana

J'élève - Samuel Olivier


J'élève - Samuel Olivier


Me voici, je m'abandonne,

Premier des pécheurs et dernier des hommes,

Né de la poussière, aimé d'un roi,

Le roi de l'univers, aimé de toi.

À genoux, mon cœur se noie quand je contemple la croix.

 

Et j'élève les mains pour lesquelles tes mains furent transpercées.

Et j'élève mon cœur, pour lequel ton cœur dut s'arrêter.

Et j'élève ma voix, le fruit de mes lèvres

Comme un chant d'amour pour toi.

 

Me voici, et ma vie commence,

Moi qui méritais la mort pour sentence.

Mes chaînes sont brisées, mes murs s'effondrent.

Tu as tout changé en une seconde.

Et toujours mon cœur se noie quand je contemple la croix.

 

(Pont)

Ce n'est plus moi qui vis, ce n'est plus moi qui vis,

Ce n'est plus moi qui vis, c'est Christ qui vit en moi.

(× 6)


Ne pensez plus aux événements passés, Et ne considérez plus ce qui est ancien.  Ésaïe 43 : 18

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader