Facebook PixelYATAL - In utero - Hozana

YATAL - In utero


YATAL - In utero 


Je suis au futur imparfait,

Présent barbote en mon cocon,

N'ai que 9 mois pour me former :

Adam flotte en la création.


Je vois des ombres, devine autour,

Montent les bruits, viennent les odeurs.

Tel est mon monde, dans ses contours,

Telle est ma vie et sa couleur.


In extenso, je suis vivant,

In extremis…

In utero, je fais un choix :

Croire en la suite, un au-delà.


Une main caresse : est-ce l'amour ?

D'où viennent ces choses qui m'entourent ?

Je ne peux les voir de mes yeux,

Tellement plus vraies qu'un simple jeu.


Dans tout ce flou, dansent les questions :

Suis-je en période de probation ?

Y a-t-il une vie après l'amnion ?

Ma mère existe-t-elle pour de bon ?


Les lieux deviennent trop exigus,

J'ai tant tapé pour en sortir.

La fin approche, je n'en doute plus,

Ma tête plonge vers l'avenir.

Puis vient le jour de l'éclosion,


Ce n'était pas une fiction,

Au bout du monde : un toboggan.

Je pousse un cri et puis comprends…

Maman existe !


In extenso, je suis vivant,

In extremis…

In utero, je fais un choix :

Croire en la suite, un au-delà.


In extenso, je suis vivant,

In extremis, frères de sang.

Et moi qui suis né une fois,

Ex utero : quel est mon choix ?


Nous ne le cacherons point à leurs enfants; Nous dirons à la génération future les louanges de l'Éternel, Et sa puissance, et les prodiges qu'il a opérés. Psaumes 78 : 4

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

10 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader