Jour 6 : Je m'engage

Jour 6 : Je m'engage

Extrait de la Parole de Dieu

Que votre langage soit: "Oui ? Oui", "Non ? Non": ce qu'ont dit de plus vient du Mauvais. (Mt 5, 37)

Méditation

Par cette phrase, le Seigneur nous donne une clé importante pour avancer dans notre vie matérielle et spirituelle. En effet, combien de fois Lui avons-nous demandé des grâces particulières ?

"Seigneur, je Te prie de me protéger de la tentation."

"Seigneur, je Te prie de m'aider à trouver un travail."

"Seigneur, je Te prie de m'aider à arrêter de fumer."

"Seigneur, je Te prie de m'indiquer ma mission."

Nous n'en avons peut-être pas forcément conscience mais la prière est parfois un engagement. Nous demandons à Dieu de s'engager envers nous en nous accordant une grâce particulière. Avons-nous conscience que, peut-être, Dieu nous demande un engagement à notre tour ?

Par exemple, si nous demandons à Dieu de nous aider à nous défaire d'une addiction, n'y a-t-il pas un pas que nous devons faire aussi ? Si nous souhaitons que Dieu nous fasse arrêter de boire de l'alcool, n'avons-nous pas à prendre la décision de ne plus en avoir chez nous ? Certes, peut-être avons-nous pris maintes fois la résolution de ne plus acheter de bouteille et, maintes fois, nous avons failli. "Que ton oui soit oui et que ton non soit non". Ce n'est peut-être pas une résolution que nous avons besoin de prendre. Peut-être avons-nous besoin de faire un serment: "Je fais le serment de ne plus boire une goutte d'alcool" ?

De la même manière, si nous prions pour que Dieu nous protège de la tentation, peut-être attendons-nous que Dieu fasse la part qui nous est dévolue ? Peut-être prenons-nous souvent la résolution de ne pas succomber mais est-ce que nous nous engageons vraiment ? Faisons-nous le serment de ne pas tomber ?


Certes, on peut se dire qu'il est risqué de faire un serment sans savoir si on va pouvoir le tenir. Par cette pensée, sans nous en rendre compte, c'est à la voix du Malin que nous prêtons l'oreille: "Si tu t'engages par ce serment, tu seras parjure lorsque tu tomberas". Ainsi, nous croyons la chute inéluctable et nous ne faisons pas le pas que Dieu attend de nous car nous manquons de foi.

Prendre des résolutions, c'est regarder une porte. Faire un serment, c'est franchir la porte.

Prendre des résolutions, c'est dire à Dieu qui Se trouve de l'autre côté: "Fais-moi franchir la porte !". Il nous tend la main mais ne peut la prendre de Lui-même car ce serait forcer notre liberté. Nous n'osons pas franchir cette porte car ce serait nous obliger à perdre de vue la sortie de secours que nous prenons si souvent. Pourtant, c'est devant cette porte que se tient le Malin qui nous dit "Attention, si tu vas vers Dieu, cette sortie de secours sera fermée et tu ne pourras pas y revenir !".

De l'autre côté de la bonne porte, Dieu nous tend la main et nous appelle: "Viens ! Tu n'as pas besoin de la sortie de secours. Le Secours, c'est Moi. Je t'en supplie, viens !".

Faire un serment, c'est faire le pas qui nous fait franchir la porte et attraper la main de Dieu en même temps.

C''est vrai, faire un serment, c'est s'engager sous peine d'être parjure. Dans le monde des hommes, le parjure est un délit. Dans le  monde spirituel, le parjure est un manquement à la vérité. Ainsi, si je suis parjure, je ne suis plus en vérité avec moi-même et je ne suis plus en vérité avec Dieu.

Comprenons bien une chose: le serment engage Dieu autant que nous et c'est ce qu'Il désire.

Quand je m'engage par serment devant Dieu, mon serment est soutenu par la Vérité. C'est Jésus Lui-même, "le Chemin, la Vérité et la Vie", qui soutient mon engagement.

Voilà pourquoi Dieu nous dit "Que ton oui soit oui, que ton non soit non". Il nous demande d'user de notre liberté pour mettre notre volonté dans cet engagement.

Alors Sa Grâce pourra nous être donnée et notre prière être exaucée.


Bien sûr, il ne s'agit pas de nous engager par serment sur tout et n'importe quoi au risque que cela perde tout son sens.

Mais, aujourd'hui, méditons sur les grandes demandes que nous ne cessons de faire au Seigneur. Méditons sur ces demandes qui, si nous obtenions la grâce d'être exaucé(e), nous feraient avancer dans notre vie spirituelle. Méditons sur ces blocages et ces peurs que nous avons. Dans lesquelles de ces demandes pouvons-nous mettre notre engagement pour que Dieu le soutienne par la Vérité ?

Prière

Seigneur, je le sais, dans mes prières, je Te fais tant et tant de demandes et j'ai conscience que, parfois, je voudrais que Tu m'exauces sans prendre le risque de m'engager. Toi, Tu sais quels blocages se trouvent derrière ma peur de l'engagement. S'il Te plaît, envoie-moi Ton Esprit-Saint afin qu'Il me montre les serments que Tu attends de moi pour m'exaucer. Par ces engagements, Seigneur, j'ai conscience que je rapprocherai mon cœur du Tien et qu'ainsi, je me rapprocherai de l'accomplissement de la mission que Tu souhaites me confier. Montre-moi, Seigneur, et augmente en moi la Foi pour que j'ose m'engager envers Toi.


Vierge Marie, Toi, la Mère de la Vérité, aide-moi à mettre Jésus au centre de ma vie et de mes décisions. Aide-moi à défricher le jardin de mes prières. Aide-moi à déraciner la mauvaise herbe des résolutions que je ne tiens pas afin que je puisse y planter les arbres de l'Engagement.

Vierge Marie, porte ma prière par Tes Mains Immaculées car, à Toi, le Seigneur ne peut rien refuser.


1 Notre Père, 10 Je Vous salue Marie, 1 Gloire au Père

Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

4 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader