Facebook Pixel« Les Anges sont des messagers » - Hozana
Sophie

Sophie dans Approfondir ma relation avec mon Ange gardien

Publication #3Initialement publiée le 29 avril 2020

« Les Anges sont des messagers »

« Les Anges sont des messagers »



« Les Anges sont des messagers

1 M  3, 10 - 20. 

« La victoire au combat, ne tient pas à l'importance de l'armée, mais à la force qui vient du Ciel. »1 M 3, 19

Il est bien important de comprendre que si nous menons un combat ce n'est pas tant contre nos sœurs et frères, mais bien contre celui qui est appelé « prince de ce monde ». C'est lui qui œuvre à la perte de l'humanité.

Le Seigneur nous montre combien il aime et œuvre pour sauver les hommes et les femmes en continuant à agir avec charité et miséricorde.

Interrogation personnelle

Hier, alors que je relisais la retraite de la veille, le lien entre les passages bibliques et les demeures spirituelles me paraissait peu évident.

J'ai été éclairée pendant la nuit – et oui, il semble que le Seigneur me parle souvent la nuit, sans doute du fait que le silence est plus présent et le Seigneur y a ainsi plus d'espace. Il s'agissait en réalité de découvrir les règles de la « demeure spirituelle chrétienne » concernant l'action des Anges.

Cette découverte va se poursuivre aujourd'hui.

Le mot « Ange » désigne une fonction

Un Ange désigne la fonction de l'être habitant le Ciel, le Royaume des Cieux. Il ne s'agit aucunement de sa nature qui est purement esprit.

Ne nous arrive-t-il pas de dire à quelqu'un venant nous porter une bonne nouvelle ou  nous rendre un service : « Merci, tu es un ange ». Cette expression spontanée, venant du cœur, dite à une sœur ou un frère humain, pourrait être la reconnaissance simple d'un geste de l'Amour de Dieu pour nous. Une reconnaissance du messager envoyé par le Seigneur pour nous aider à un moment particulier. Nous reconnaissons le caractère du « messager »  de notre sœur ou de notre frère envoyé(e) de Dieu.

L'amour d'un Ange est lié à son intelligence pure. Il nous aime en voulant le bien de notre personne, il veut nous mener au salut. C'est un amour qui n'est pas lié au sentiment… 

Il aime par sa volonté pure. Il aime autant qu'il comprend. 

Soyons attentif au fait que les Anges qui sont dans le Ciel, dans le Royaume de la Divine Volonté aiment dans la Divine Volonté du Seigneur, donc comprendre l'amour d'un ange ici bas, sur cette terre, nous dépasse un peu... 

Dans le Ciel, l'Église affirme qu'à nos côtés se trouve un messager de Dieu qui est présent en permanence depuis notre naissance et avec qui nous adorerons la Sainte Trinité pour une « éternité de délices » (Ps 15). Cet être est l'Ange gardien et nous avons un devoir envers lui.

Les Bons Anges ont leur propre personnalité, et donc leur propre prénom. Celui-ci par grâce peut nous être révélé. En particulier l'essence du prénom peut nous être révélée et à plus forte raison si la révélation de l'essence du prénom peut nous faire progresser sur notre chemin vers l'Amour de la Sainte Trinité.

Rappelons-nous ceci : l'Adoration de la Sainte Trinité nécessite que nous l'aimions, que nous la possédions et que nous la connaissions – ce qui est mis en avant au travers de la première Hiérarchie des Anges : les Séraphins, les Chérubins et les Trônes – où une des trois facettes est mise en évidence selon que l'Ange est un Chérubin, un Séraphin ou un Trône.


La première Hiérarchie – Image de la Sainte Trinité par leur représentation

Comparables aux ministres qui ne quittent jamais le conseil du Roi afin de discerner la Volonté du Roi.

Le Roi étant Dieu, et les ministres étant les Anges de la première Hiérarchie.


Chœur : Les Séraphins

Séraphin du terme hébreu signifiant : « Vive flamme », une flamme d'amour.

Destinés à la louange perpétuelle de Dieu. Ils adorent et louent Dieu sans cesse. Ils ont le privilège de vivre d'amour en Dieu lui-même qui est Charité.

En lien particulier avec l'Esprit Saint car ils représentent l'Amour.


Chœur : Les Chérubins

Dans la Bible : Dieu plane au-dessus des Chérubins. Chérubin du terme hébreu signifiant : « plénitude de lumière ».

Ce que nous pourrions considérer comme étant l'ordre de la science.

Ils contemplent la Sagesse divine en Dieu même.

Ce sont les glaives de Dieu, c'est un chérubin qui chasse Adam et Ève de l'Éden, et plusieurs en gardent l'accès.

En lien particulier avec le Fils car ils représentent la Connaissance comme le Verbe.

« Le Seigneur Dieu renvoya donc l'homme du jardin d'Éden, pour qu'il aille cultiver le sol dont il avait été tiré. Puis, après l'en avoir expulsé, le Seigneur plaça des chérubins en sentinelle devant le jardin d'Éden. Ceux-ci, armés de l'épée flamboyante et tourbillonnante, devaient garder l'accès de l'arbre de la vie. » Gn 3, 23 – 24.


Chœur : Les Trônes

Trône du terme hébreu signifiant : « puissance », trône du roi est la puissance du roi.

Ils sont les représentants des communautés humaines auprès de Dieu, ils présentent les prières et sacrifices des communautés.

Ils transmettent avec puissance aux autres Chœurs d'Anges les communications souveraines.

En lien particulier avec le Père car ils représentent la Puissance comme le Père est Tout-Puissant.


La deuxième Hiérarchie

Les ingénieurs qui organisent ce qui est technique et les préfets qui organisent ce qui est pratique.


Chœur : Les Dominations

Capacité d'action très forte.

Ils s'occupent d'étendre le Règne de Dieu, s'occupent en particulier des prêtres, des missionnaires, des cloîtres et séminaires.

Indiquer et communiquer ce qu'il faut faire est leur rôle clé.

Dans l'explication qui suit et qui est mise en italique, je vous invite à faire référence à ce que le Catéchisme de l'Église catholique nous dit sur les "révélations privées" et la "révélation publique". (1)

Un ange du Chœur de la Domination est envoyé pour aider toute personne dans l'Amour de la Sainte Trinité, il travaille à faire étendre le Règne et la Volonté de Dieu - en particulier par l'enseignement. Il seconde la personne qui y travaille. Par exemple les professeurs d'université ou les prêtres qui travaillent de manière très attentive à étendre le Royaume du Règne de la Sainte Trinité ont un Ange de ce Chœur à leur côté... 

Témoignage personnel : Il m'a été donné de prendre conscience de cela pour des amis qui travaillent et organisent des moments de retraite pour faire connaître le message de Jésus donné à Luisa sur le Royaume de la vie dans la Divine Volonté. 


Chœur : Les Vertus

Envoyés à tous ceux qui essaient de devenir meilleurs.

I'origine de la vie, des espèces animales qui ont vécu sur terre, l'origine de l'évolution. 

Même remarque qu'en (1) pour le Catéchisme de l'Église... 

Un ange du Chœur Vertu est envoyé auprès de tout être humain qui s'applique au travers d'une prière du cœur à travailler dans son quotidien par Amour de la Sainte Trinité cette même vertu demandée dans la prière du cœur... À partir du moment où, pour l'Amour du Dieu Un et Trine, une personne s'engage dans la prière et prend soin quotidiennement de travailler une vertu, un Ange du Chœur Vertu est envoyé pour l'aider à avancer malgré les épreuves qui permettent la mise en pratique de la vertu demandée dans la prière. 

Témoignage personnel : Je m'en suis personnellement rendu compte quand, sachant combien j'étais impatiente avec mes élèves et combien cela entrave ma vie quotidienne, j'ai demandé au Seigneur de pouvoir réaliser les choses dans sa Patience... et j'ai pu dans des moments bien précis me rendre compte de la présence de l'Ange du Chœur Vertu qui était à mes côtés - et je puis le dire, il était présent avec mon Ange Gardien. Je n'ai pas de mot pour exprimer cette différence que je sens, je sais juste quand c'est mon Ange Gardien qui m'aide ou quand c'est l'Ange du Chœur Vertu qui vient m'aider en plus de mon Ange Gardien. Je dirai qu'ils me font savoir leur présence... 


Chœur : Les Puissances

Capacité d'action très forte.

Ils sont affectés au service des prêtres dans l'exécution de leur Sacerdoce.

Les Puissances sont revêtus, comme leur nom l'indique, d'une autorité spéciale, ces Anges sont chargés d'ôter les obstacles à l'exécution des ordres divins, en éloignant les mauvais Anges, qui assiègent les nations pour les détourner de leur fin.


La troisième Hiérarchie

Agents de terrain qui appliquent les directives aux créatures particulières (hommes, peuples espèces animales).


Chœur : Les Principautés ou les Princes

Chargé des groupes (animaux, nations, communautés religieuses)

Surveillance au développement, à l'évolution, la survie et l'extinction d'une espèce.

Prince d'Égypte combattit le prince d'Israël… => Les Anges des pays discutèrent entre eux pour savoir qui gagnerait ou qui perdrait en tenant compte que ce qui est cherché par les Anges c'est le salut pour les âmes, habitants du pays.

Ils sont aussi affectés à chaque paroisse et adorent en permanence le Saint-Sacrement (dans le Tabernacle et exposé s'il l'est)

Même remarque qu'en (1) pour le Catéchisme de l'Église... pour ce qui suit : 

Je vous invite à saluer et à demander l'aide de l'Ange devant le Saint Sacrement et de votre Ange Gardien lorsque vous entrez dans une église pour adorer. L'Ange - qui est toujours en adoration devant le Tabernacle - se réjouit que vous l'invitiez à unir vos prières. Cette invitation est source de beaucoup de grâces du Ciel. 


Chœur : Archange

Trois archanges connus : Gabriël (celui qui annonce les messages), Raphaël (celui qui guérit) et Mickaël (« Qui est comme Dieu ? »), les musulmans parle d'Uriel.

Ils exécutent les ordres de Dieu, ils prennent une forme visible et interviennent auprès des hommes.

Ce sont eux qui annoncent les « plus grands événements »


Chœur : Les Anges gardiens

Chaque homme est confié à un Ange gardien sur qui celui-ci veille afin de le guider à son salut.

Ils mettront tout en œuvre pour que nous puissions vivre une « éternité de délices » dans le Royaume des Cieux.



Un petit tour dans la Genèse

Gn 1, 1 - 5

Création de la lumière

Au moment de la création de la lumière : par l'acte de Dieu, des esprits innombrable et la matière. Les Anges (lumière spirituelle) et la lumière du soleil (matière). Les Anges furent créés et eurent la connaissance du soir.

Séparation de la lumière et de l'obscurité

Il est dit qu'il y a eu un grand combat. Que l'ange le plus haut dans la hiérarchie, le plus beau (les Anges ayant une grande intelligence, au-delà de la nôtre, il mesurait leur hiérarchie en fonction d'elle et le plus beau et le plus haut correspond à celui dont l'intelligence était la plus élevée parmi les Anges) ne voulut pas accepter ce que le Créateur leur proposa.

L'ange de la plus haute hiérarchie est Lucifer (porteur de la lumière). Quand Dieu sépara la lumière de l'obscurité, les Anges n'ayant pas besoin de grandir -d'un temps de maturation"-  comme nous, étant des esprits dont le développement est complet, Dieu leur révéla :
– ils ont été créés pour que les Anges voient Dieu face à Face (démarche de foi des Anges) – réjouissance dans l'orgueil et dans l'amour ;
– nul ne peut voir Dieu sans être tout amour et kénose (tout humble, c'est-à-dire l'abaissement à soi-même) – grincement de « dents » des orgueilleux – non visible encore parmi les Anges, incompréhension des Anges de l'abaissement au-dessous de soi-même ;
– la kénose des Anges (l'abaissement à eux-mêmes, lié à une épreuve qui provoqua leur choix définitif) est qu'ils seraient les gardiens d'une autre créature (l'homme et la femme) dont la compassion pourrait être supérieure à la leur, une intelligence de l'amour et de l'humilité (mieux façonnée que les anges pour entrer dans l'amour et l'humilité) qui pourrait leur être supérieure (ceci est une connaissance du matin) et nettement inférieurs en intelligence intellectuelle.

La nature même du Dieu Un et Trine est l'Amour et l'Humilité. Sans Amour et sans Humilité, il nous est impossible d'entrer en présence de Dieu. Pour bien nous aider à comprendre jusqu'où va l'Humilité de Dieu, c'est qu'Il choisit d'engendrer des créatures pour qu'elles soient "à son image et à sa ressemblance (Gn 1, 26-27). Lui qui est si Bon, si Grand, si Infini dès le départ avait déjà choisi d'élever l'homme et la femme à son Image et à sa Ressemblance. 

Le fait que l'homme et la femme, créatures nettement moins intelligentes que les Anges puissent parvenir à être plus hautes, plus proches de Dieu, provoqua la jalousie de Lucifer. Il savait qu'un jour viendrait des femmes et des hommes qui seraient au-dessus de lui, car par la nature de la création de la femme et de l'homme, il leur serait possible d'accomplir le message de la vie à l'image et à la ressemblance du Dieu Un et Trine. 

Cela se réalisa en Marie, l'Immaculée Conception, la Vierge qui donna naissance au Fils de l'Homme. Elle fut couronnée Reine du Ciel, Maîtresse des Anges. 

Et l'orgueil prit racine dans certains d'entre eux, dont Lucifer, qui en comprenant que ceux qu'ils devaient servir, les créatures humaines, demeuraient inférieures à lui en intelligence et pourtant pouvaient lui être "supérieures" en charité et humilité, cela lui fut intolérable … Lucifer provoqua la révolte d'un tiers des Anges et ils devinrent l'obscurité. Ils ne servent pas parce qu'ils veulent défendre l'honneur de Dieu… Espérant  faire changer d'avis à Dieu (l'Inchangeable, l'orgueil nous rend moins intelligent… ironie). Mais ce que Lucifer défend surtout, c'est sa place de premier qu'il ne peut garder. 

Ceux qui acceptèrent de vivre selon la Volonté de Dieu, pour garder les créatures et leur permettre d'atteindre la gloire que Dieu avait prévue pour eux, restèrent auprès de Dieu et entrèrent dans la vision béatifique.

Et le combat commença entre les Anges, ce fut Mickaël qui rallia les deux-tiers des Anges derrière lui : 

« Qui est comme Dieu ? » (en hébreu : « mi-kha-El » pour : « qui - semblable - El/Dieu »– le sens de son prénom nous révèle son rôle dans le fait de désarmer les anges déchus) s'exclama saint Michel, cet Archange représenté par un glaive. 

Cette simple Parole a rallié les Anges qui décidèrent de servir le Dieu Un et Trine et a vaincu Lucifer. Pourquoi ? Car dire "Personne" voulait dire que Dieu avait raison de demander à ce que les Anges fassent ce travail, et son intelligence ne lui permettait pas de dire : "Je suis comme Dieu." Il se savait créature, créé par Dieu. 

La Parole est le glaive qui rendit Mickaël vainqueur du dragon – reptile digne, reptile dressé… 

Soulignons que Mickaël était inférieur à Lucifer dans la hiérarchie qui s'était établie juste après leur création, et que celui qui devait être le premier devant Dieu, le plus haut avant sa chute fut vaincu par un autre qui lui était inférieur. Quelle dure réalité est-ce pour Satan de savoir que Mickaël, inférieur à lui dans la hiérarchie des anges, le vainquit en acceptant le plan de Dieu pour lui et le vainquit par cette Parole, ce glaive : "Qui est comme Dieu?" 

Pensons à ce passage de la première lettre aux Corinthien ou Saint Paul dit : "C'est ce qu'il y a de plus petit que Dieu a choisi pour confondre les forts et les orgueilleux..." 



116938-les-anges-sont-des-messagers


Notre Dame à Akita

Grâce m'a rappelé pas plus tard qu'hier une partie de notre histoire. Cela me fut rappelé à temps pour que l'information – qui a son importance pour certains dans la révélation du prénom de l'Ange – les aide à discerner.

Première apparition

Le 12 juin 1973, et pendant deux jours consécutifs, sœur Agnès voit une grande lumière émaner du tabernacle de la chapelle du couvent, et en fit part à sa mère supérieure. Le 28 juin 1973, alors que sœur Agnès est en prière, une petite plaie en forme de croix serait apparue sur sa main gauche, lui procurant une grande douleur. Elle ne disparaîtra qu'en septembre 1973. Dans la nuit du 5 au 6 juillet, la douleur est insupportable et sœur Agnès prie Dieu de lui venir en aide. Vers trois heures du matin, elle aurait alors entendu son Ange gardien lui dire :

« Ne crains pas. Ne prie pas seulement à cause de tes péchés, mais en réparation de ceux de tous les hommes. Le monde actuel blesse le Très Saint Cœur de Notre seigneur par ses ingratitudes et ses injures. La blessure de Marie est beaucoup plus profonde que la tienne. Maintenant, allons ensemble à la chapelle. »

Sœur Agnès pria ensuite devant la statue représentant la Dame de Tous les Peuples, telle qu'elle serait apparue à Amsterdam dans les années 1950. C'est alors que la statue aurait dégagé une grande lumière, serait devenue comme vivante et elle entendit, malgré sa surdité :

« Ma fille, ma novice, tu m'as bien obéi en abandonnant tout pour me suivre. L'infirmité de tes oreilles est-elle pénible ? Elles guériront, sois en sûre. Sois patiente. C'est la dernière épreuve. La blessure de ta main te fait-elle mal ? Prie en réparation des péchés de l'humanité. Toutes les filles qui sont ici, et chacune en particulier, est pour moi aussi précieuse que la prunelle de mes yeux. Dis-tu bien la prière des Servante de l'Eucharistie ? Allons, prions ensemble. – Après avoir prié, la voix reprit. – Prie beaucoup pour le pape, les évêques et les prêtres. Continue de prier beaucoup, beaucoup. Transmets à ton supérieur ce qui s'est passé aujourd'hui et obéis-lui dans tout ce qu'il te dira.

Sœur Agnès resta dans la chapelle et pria sans s'apercevoir que les heures tournaient. À cinq heures du matin, le reste des sœurs arrivent dans la chapelle pour l'office des matines. Toutes purent constater que la main gauche de la statue de la Vierge suintait du sang. Mgr John Shojiro Itô, évêque de Niigata, fondateur des Servantes de l'Eucharistie et directeur spirituel de sœur Agnès, appela les religieuses à la prudence. Il convoqua sœur Agnès qui lui expliqua tout en détail, et la suivra tout au long des événements.

Message de l'Ange. 

Depuis le 28 juin 1973, la plaie de sœur Agnès à sa main gauche la faisait grandement souffrir, l'empêchant parfois même de dormir. Le 12 juillet 1973, les sœurs constatèrent que la main gauche de la statue suintait de nouveau du sang, et le phénomène se répéta jusqu'au 27 juillet devant même la mère supérieur et Mgr Itô. Le 27 juillet, après avoir assisté à la messe, sœur Agnès aurait entendu la voix de l'Ange lui dire :

« Tes souffrances prennent fin aujourd'hui. Grave soigneusement au fond de ton cœur la pensée du sang de Marie. Le sang versé par Marie a une profonde signification. Ce sang précieux a été versé pour demander votre conversion, pour demander la paix, en réparation des ingratitudes et des outrages envers le Seigneur. Comme la dévotion au Sacré-Cœur, appliquez-vous à la dévotion au Précieux Sang. Priez en réparation pour tous les hommes. Dis à ton supérieur que le sang est versé aujourd'hui pour la dernière fois. Ta douleur prend fin aujourd'hui. Rapporte-lui ce qui s'est passé aujourd'hui. Il comprendra tout, tout de suite, et observe ses directives. »

L'écoulement continu de sang de sa main disparut en effet ce jour-là, bien que la plaie restât visible encore deux mois.

Seconde apparition

Le 3 août 1973, à quinze heures, alors que sœur Agnès méditait dans la chapelle du couvent, la statue de la Vierge redevint brillante et comme vivante, sa voix se fit de nouveau entendre :

« Ma fille, ma novice, aimes-tu le Seigneur ? Si tu l'aimes, écoute ce que j'ai à te dire car c'est très important. Tu en informeras ton supérieur. En ce monde, beaucoup d'hommes affligent le Seigneur. Je désire des âmes pour le consoler. Pour apaiser le courroux du Père céleste, j'attends, avec mon Fils, des âmes qui expient par leurs souffrances et leur esprit de renoncement à la place des pécheurs et des ingrats. Le Père s'apprête à laisser tomber un châtiment sur toute l'humanité pour faire connaître sa colère contre ce monde. Avec mon Fils, je suis intervenue tant de fois pour apaiser le courroux du Père. J'ai empêché la venue de calamités en lui offrant, avec toutes les âmes-victimes qui le consolent, les souffrances endurées par le Fils sur la croix et son sang et son âme très aimante. Prière, pénitence, renoncements et sacrifices courageux peuvent apaiser la colère du Père. Je le demande aussi à ta Communauté. Qu'elle demeure dans la pauvreté, qu'elle se sanctifie et prie en réparation des ingratitudes et des outrages de tant d'hommes. »

Troisième apparition

Le 13 octobre 1973, après l'oraison dans la chapelle, la Vierge Marie serait apparue à sœur Agnès et lui aurait dit :

« Comme Je vous l'ai dit, si les hommes ne se repentent pas et ne s'amendent pas par eux-mêmes, le Père infligera un châtiment terrible à toute l'humanité. Ce sera un châtiment plus grand que le déluge, comme on n'en aura jamais vu avant. Un feu tombera du ciel et va faire disparaître une grande partie de l'humanité, les bons comme les mauvais, n'épargnant ni les prêtres ni les fidèles. Les survivants se trouveront si désolés qu'ils envieront les morts. Les seules armes qui vous resteront, seront le rosaire et le signe laissé par mon Fils. Chaque jour, récitez les prières du rosaire. Avec le rosaire, priez pour le pape, les évêques et les prêtres. Le travail du diable s'infiltrera même dans l'Église de manière que l'on verra des cardinaux s'opposer à des cardinaux, et des évêques contre d'autres évêques. Les prêtres qui me vénèrent, seront méprisés et combattus par leurs confrères. L'Église et les autels seront saccagés. L'Église sera pleine de ceux qui acceptent des compromissions et le démon pressera de nombreux prêtres et des âmes consacrées à quitter le service du Seigneur. Le démon va faire rage en particulier contre les âmes consacrées à Dieu. La pensée de la perte de tant d'âmes est la cause de ma tristesse. Si les péchés augmentent en nombre et en gravité, il ne sera plus question de pardon pour eux. Parle avec courage à ton supérieur, il saura encourager chacune d'entre vous à prier et à accomplir des œuvres de réparation. »

Dès lors, plusieurs phénomènes surnaturels se seraient manifestés chez sœur Agnès, comme des songes prémonitoires ou encore des attaques du démon. Mais surtout, la surdité de sœur Agnès va disparaître progressivement, d'abord partiellement le 13 octobre 1974 puis totalement en août 1981.

Lacrimations de la statue

Le quatre janvier 1975, vers neuf heures du matin, une religieuse remarque que des larmes coulent des yeux de la statue de la Vierge dans la chapelle du couvent. Ayant lancé l'alerte, en quelques minutes, l'ensemble de la communauté est présente. Le premier mai 1976, l'événement se reproduit, en continu tout au long de la journée, ainsi que les deux jours suivants. Le treize mai, la statue pleurera de nouveau, devant deux journalistes venus par curiosité. Une quantité de témoins avaient assisté à ce phénomène, dont Mgr Itô, et on lança bientôt une enquête canonique.

Après deux ans d'interruption, les lacrimations de la statue reprirent le vingt-six juillet 1978, et se poursuivirent irrégulièrement jusqu'au quinze septembre 1981. Il y en eut douze en 1978, soixante-seize en 1979 et quatre en 1981. Au total, plus de deux mille personnes purent constater le phénomène, qui se répéta cent une fois, et parmi elles des évêques, des scientifiques et de nombreux curieux. À chaque lacrimation, des larmes furent prélevées sur coton et analysées par la commission scientifique qui avait été constituée dans le cadre de l'enquête canonique.


Nous pouvons comprendre deux choses avec l'apparition de l'Ange gardien : celui-ci a pris une apparence féminine (n'oublions pas que les Anges n'ont pas de sexe, ce sont des esprits) afin de souligner qu'eux aussi ont des attributs qui sont plus liés à la femme. Et le fait qu'il ait l'apparence de sa sœur décédée signifie simplement qu'il lui demande aide et conseil pour accompagner celle dont il a la charge sur la terre. Notre Ange gardien peut demander conseil à ceux qui ont déjà vécu nos tribulations afin de mieux nous conseiller. 


Je prends un instant pour méditer toutes ces choses dans mon cœur (cf Luc 2,19)

Publié dans

Publications précédentes

« Les demeures du Royaume » (Jn 14, 2)

Publication #2Initialement publiée le 28 avril 2020

15 commentaires

Que vos paroles soient toujours bienveillantes, qu’elles ne manquent pas de sel, vous saurez ainsi répondre à chacun comme il faut. Col 4 : 6

loader